La notion d'équilibe dans le vin

On dit d'un vin de qualité qu'il est équilibré.
De plus, un vin déséquilibré est jugé mauvais.

Mais qu'est-ce que l'équilibre dans un vin?
C'est la relation, la position, la force de ces principaux éléments l'un par rapport à l'autre.

Quels sont les principaux éléments du vin?
L'alcool, le fruité (sucré), l'acidité, les tanins, l'amertume et le boisé.

L'équilibre d'un vin est donc le poids et la relation entre ces différents éléments qui s'influencent l'un et l'autre et qui laissent une impression en bouche. Si l'impression est belle, on dit alors le vin est équilibré, par contre si l'un des éléments domine trop et semble nuire aux autres alors le vin est dit déséquilibré. Ce qui est un défaut et le vin est alors jugé moins bon ou carrément mauvais.

L'alcool
Prenons un exemple concernant l'alcool. Vous vous versez un vin rouge qui vous laisse une sensation de brûlure en bouche. L'alcool est trop puissant par rapport au fruité. Il y a là déséquilibre qui fait que vous juger le vin alcooleux.

Le fruité
Un deuxième exemple au sujet du fruité. Un vin blanc ou un rouge vous laisse une forte sensation sucrée en bouche. Vous le jugez trop sucré, mou et même pâteux. C'est probablement parce que sa proportion de sucre est trop forte par rapport à son niveau d'acidité.

Les tanins
Un vin vous semble trop tannique, astringent. Il provoque une sensation désagréable sur vos gencives. C'est qu'il y a trop de tanins, qu'ils sont de mauvaise qualité ou que l'acidité trop forte accentue l'astringence de ces tanins.

L'amertume
C'est rare aujourd'hui d'avoir des vins amers. Mais un peu d'amertume en finale peut rendre un vin plus complexe. Trop le tuera.

Le boisé
Un excès de la mode. Si le boisé domine ou est trop envahissant, il peut alors cacher les autres qualités du vin. On dit que le boisé est comme le sel du vin. Mais trop de sel tue.

L'acidité
C'est peut-être le plus important parce qu'il affecte et modifie le fruité et la sensation tannique. Trop d'acidité par rapport au sucre alors le vin peut être coupant et même acerbe. Peu d'acidité peut aussi faire paraître un vin trop sucré ou mou.

Il y a donc six éléments distinctifs et perceptibles dans le vin qui forment le corps du vin. Chacun est un des éléments importants de la charpente.

Niveaux de perception
Toutefois, tout ceci est relatif et dépend des niveaux de perception (de tolérance) de chacun de nous pour chacun de ces éléments.

Nous n'avons pas tous la même sensibilité à chacun de ces éléments. Prenons le sucre. En général, la plupart d'entre nous percevront un vin sucré s'il a 4 grammes de sucre au litre. Toutefois, certains le diront sucré à 3 grammes; alors qu'il en faudra 6 pour que d'autres en disent autant.

De plus cette sensation sucrée sera modifiée par la force de l'acidité dans le vin. Et là encore, notre perception de l'acidité dépendra de la quantité de salive que chacun produit.

Tout ceci n'empêche pas que la notion d'équilibre soit importante et surtout utile. Utile à chacun de nous selon nos perceptions, mais pas nécessairement semblable à celle de tous nos voisins.

Trop équilibré
Équilibre ne veut pas dire platitude! L'équilibre n'est pas absolu ni mathématique. Ainsi, un vin dont l'acidité, ou le sucre ou les tanins ou l'amertume dépassent un peu pourra être jugé tout de même équilibré et bien plaisant. C'est souvent même le cas des grands vins. Le jupon peut dépasser un peu, ce qui nous fait constater que la fille est bien jolie!

Sujets connexes :