Le vin au naturel

La viticulture au plus près du terroir
«Dans le vin "naturel", il y a une notion de "propre" de non toxique.»

Le vin nature, le vin naturel, on en parle beaucoup en Europe. Le phénomène n'est pas encore d'actualité ici au Canada. Les barrières de nos monopoles sont assez étanches.

Qu'est-ce que le vin au naturel? C'est le vin le plus naturel possible.

Après les dérives chimiques qui ont envahi la vigne ces 70 dernières années, plusieurs vignerons cherchent à produire des vins plus sains.

En Europe, les révélations du PAN en 2008 ont secoué le monde viticole et plusieurs consommateurs ont été fortement choqués de découvrir que le vin boisson qu'on disait saine contenant dans la plupart des cas un grand nombre de pesticides cancérigènes. Le Pesticides Action Network Europe nous a appris que beaucoup de vins contenaient 5800 fois plus de particules toxiques que ce qui était autorisé pour l'eau!

Donc, de plus en plus de vignerons ont revu leurs méthodes de travail pour produire du vin plus naturel.

C'est le propos du livre. Nous dire ce qu'est ce vin dit naturel. «Le vin naturel relève d'une démarche personnelle du vigneron, d'un projet, et non de principes et de règles fixes.»

Ce livre du rédacteur en chef de la revue Le Rouge et le Blanc nous compte justement les démarches de certains vignerons qui veulent «travailler à la qualité de la matière première» à la vigne plutôt que de fabriquer le vin en cave.

On dope trop souvent les vins, comme on dope les sportifs. C’est ce que ne veulent plus faire ces vignerons qui disent que l'on «confond beauté et chirurgie esthétique».

Ils ne veulent plus de vin «levurés, enzymés, chaptalisés/acidifiés, concentrés, sulfités, filtrés, collés...» «Des vins mort-nés, mais impeccables.» Pour eux, «toute modification d'ordre industriel ne constitue pas forcément un progrès.»

Les sujets abordés dans ce livre sont nombreux, mentionnons: l'agriculture raisonnée, la culture biologique, la biodynamie, le soufre, la macération carbonique, les Brett, les altérations du vin, le terroir, les techniques, les phytosanitaires, l'enherbement, le productivisme, les levures, la typicité, les vinifications, les rendements...

C'est très instructif pour les amateurs de vin qui veulent en savoir plus sur le produit qu'ils consomment régulièrement.

Faire du vin naturel, ça ne semble pas très facile. Ça demande plus de travail du viticulteur, plus de précision et plus de connaissances. On ne veut pas réparer, mais faire. Trouver les causes au lieu de camoufler les effets.

«Les vins "naturels", ce sont des vins de vignerons qui travaillent comme leurs grands-parents, mais pas d'une manière passéiste, pas d'une manière empirique, mais d'une manière intelligible, intelligente...»

«On s'est tellement habitué aux vins nets technologiques qu'on est davantage dérangés par certains goûts qui faisaient jadis partie de la complexité des vins.»

Le vin naturel sera le haut de la pyramide qualitative des vins!

Le vin au naturel
François Morel
Édition Le sang de la terre
Réédition 2013
240 pages
ISBN 978-2-86985-7