Du vernis à ongles dans le vin

Il vous est peut-être arrivé de sentir une odeur étrange de vernis à ongles dans un vin ou de dissolvant de vernis à ongles.
 
Une lectrice m'écrit «ce week-end, j'ai bu le vin biologique argentin Zolo. J'ai remarqué qu'il avait une odeur prononcée d'acétone (exactement comme le dissolvant de vernis à ongles). Quoique l'odeur s'estompe après avoir aéré le vin, est-ce normal? Est-ce nuisible à la santé?»
 
Bonnes questions !
«L'odeur de solvant, de vernis est causée par l'acétate d'éthyle qui avec l'acide acétique participe a l'acidité volatile du vin», nous dit Pascal Patron, professeur à l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ) qui ajoute que cette odeur provient de la fermentation alcoolique qui a forte température favorise la production d'acétate d'éthyle. «Dans ce cas, on parle d'acescence.»
 
«En dessous d'un certain seuil, ce n'est pas un défaut. Si ce seuil est dépassé, on parle de piqure acétique, de vin piqué», nous dit le prof. Patron.
 
Cette odeur de dissolvant, caractéristique de l’acétate d’éthyle, devient un défaut du vin à une certaine concentration. Toutefois, «il n’est pas nuisible à la santé. Sa disparition lors de l’aération n’est que momentanée», ajoute l'oenologue Jérémie d’Hauteville de R&J OenoQuébec.
 
Donc, un défaut, pas dangereux pour la santé et l'aération ne le fait disparaître que momentanément.
 
Le niveau de perception de cette odeur de vernis à ongles (acétate d'éthyle) peut varier aussi d'un individu à l'autre.