Provenances des vins sur le marché québécois

(1) Importation en bouteilles
Parts de marché en %
  2015 2005
France 30 36
Italie 26 24
USA 9,5
5,4
Espagne 8,3 7,5
Australie 5,8 9,7
Portugal 5,3
3,8
Argentine 4,5 5,7
Chili 4,3 3,4
Afrique Sud 2,9
1,2
N Zélande 1,7
0,3
Allemagne 0,6 0,7
Grèce 0,5
0,2

D'où proviennent les vins importés en bouteilles au Québec?

Hier, nous avons parlé du marché des vins importés vrac au Québec, analysons aujourd'hui celui du marché des vins importés en bouteille.

Si 30 % du volume des vins consommés au Québec en 2015 est du vin importé en vrac, 70 % du vin tranquille est importé déjà embouteillé près ou sur les lieux d'origine.

D'où proviennent ces vins?
De la France principalement.
Alors que 30 % du vin de vrac provient d'Australie, 30 % des vins en bouteilles proviennent de France.

Notre deuxième source d'importation de bouteilles de vin est l'Italie avec 26 %.

Puis en moins grande quantité suivent les États-Unis avec 9,5 %; l'Espagne 8,3 %; l'Australie 5,8 %; le Portugal 5,3 %; l'Argentine 4,5 %; le Chili 4,3 %; l'Afrique du Sud 2,9 %; la Nouvelle-Zélande 1,7 %; l'Allemagne 0,6 % et la Grèce 0,5 %.

Ces chiffres sont plutôt stables et n'ont pas varié beaucoup au cours des cinq dernières années.

Toutefois, si l'on remonte à 2005, nous notons des changements notables en hausse pour les vins des États-Unis; du Portugal; de l'Afrique du Sud; de la Nouvelle-Zélande et la Grèce. Et des diminutions de la France; d'Australie et d'Argentine.

Le Québec est le plus gros importateur de vin en vrac et en bouteilles du Canada.
Nous accaparons 37 % du vin en bouteille importé au Canada.

Nous sommes de loin de plus gros importateurs de vin en bouteille de France. En effet, 68 % du vin de France importé en bouteille au Canada est réservé au Québec. Pour le vin d'Espagne et du Portugal c'est 58 %; de la Grèce c'est 54 %. Le Québec est presque le seul à importé du vin du Maroc (99,8 %), du Liban (92 %), de Roumanie, de Suisse et d'Arménie.

Bouteilles plus vrac
Si nous additionnons le total des importations en bouteilles et en vrac au Québec, l'Australie dépasse les États-Unis et l'Espagne et devient en troisième place.

(2)
vrac $ bout $
France 1,17 5,74
Australie 0,61 4,63
Espagne 0,52 4,80

Prix du vrac vs bouteilles
Il y a une grande différence de prix entre le vrac et le vin en bouteille comme nous le montre le tableau no 2.

La SAQ paie la bouteille de vin d'Espagne 4,88 $; alors que les importateurs en vrac la paient l'équivalent de 0,52 $.

Pour le vin de France, c'est 5,74 $ embouteillé en France et 1,17 $ si importé en vrac.

Ontario
L'Ontario est un marché totalement du Québec. Les principaux fournisseurs de vin en bouteilles de la LCBO sont les États-Unis et l'Italie à 23 % chacun; suivis de l'Australie à 12 %; de la France à 10 % et du Chili à 9 %.

Alberta
Les Albertains sont de grands amateurs de vins américains. Ils constituent 36 % de leurs importations en bouteilles; suivi de l'Australie à 14 %, de l'Italie à 13 % et de la France à 6 %.

Colombie-Britannique
Les parts de marché pour les vins importés en bouteilles en Colombie-Britannique sont de 21 % pour les États-Unis; 16 % pour l'Australie; 13 % pour l'Italie; 11 % pour le Chili; 10 % pour l'Argentine et 7 % pour la France.


Ces chiffres sont tirés de la Base de données sur le commerce international canadien de marchandises de Statistique Canada, consultée le 10 janvier 2016. Ils ne tiennent pas compte des vins mousseux.