De la complexité des vins de Bourgogne

Les vins de Bourgogne!
Vous connaissez ?
Pas moi !

Ça semble simple, c'est du pinot et du chardonnay. Du blanc et du rouge, même pas de rosé, ni de jaune, ni d'orange. Mais en réalité c'est très complexe et très varié.
C'est du vin de climat, climat au pluriel: climats!

Les Bourguignons peuvent nous nommer 640 climats, 640 terroirs ou groupes de parcelles. Nommez-les. Ils sont tous ici sur une belle carte. Ça va de Sur la rigole, le plus méridional au Le Chapître, le plus septentrional. Ceci en passant par Meix-Bas, En songe, En Palud, Clos de Bèze, Jouise, Les Amoureuses, Aux Fourches, Aux Tuyaux, Les Sizies, Les Languettes, Les Fèves, Les Renardes, Les Aubuzes, Les Charmes Dessus, Ez Connardises, La Vache, La Gogotte et autres.

Ils sont maintenant classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, et je n'en connais même pas la moitié; que dis-je, le tiers du quart de la moitié!

C'est drole qu'il y en ait 640, car selon Wikipédia «la première mention d'un lieu-dit viticole remonte à 640, concernant le clos de Bèze à Gevrey-Chambertin.» La magie des chiffres!

Déjà que le nombre d'appellations pour cette région est déjà bien élevé. J'en compte 100.

Donc, on n'est pas sorti de l'auberge, de la Bourgogne!

Fort heureusement, il y a des gens qui veulent nous aider à nous y retrouver. C'est le cas de Véronique Rivest qui nous a donné hier une belle introduction sur les climats de cette région au bar à vin Soif. Ce fut 2 heures 30 bien intéressantes, mais j'ai encore l'impression que je n'en connais qu'un tout petit peu.

J'ai noté le le Trias, le Jurassique, le Crétacé et le Quaternaire. Il faudrait que je revoie ma Géologie. J'ai noté aussi que la France était sous une mer tropicale peu profonde, donc tous ces beaux sols calcaires qu'elle a laissés.

Toutefois, ce qui a plus de chance de s'imprégner dans ma molle mémoire, ce sont les vins dégustés par ce bel après-midi. Ils étaient au nombre de huit. Des blancs et des rouges. J'ai préféré les blancs. Ce qui est étrange avec les vins de Bourgogne, c'est que parfois je préfère les blancs, d'autres fois, je préfère les rouges.

Était-ce parce que nous étions en Jour Feuille selon When Wine, les blancs me sont apparus plus savoureux, plus expressifs et plus gras en bouche?

Le Pouilly-Fuissé, La Roche 2014 des frères Bret était très vivace, calcaire et floral. (Importation privée Trialto  60,05$)

Le Mercurey 1er cru Les Veleys 2013, François Raquillet plus simple, plus unidimentionnel avec ses saveurs de maïs. (12337006 37,25 $)

Le Meursault 1er cru Les Charmes 2012 Xavier Monnot, était gros, gras, exhibitionniste avec ses flaveurs de fruits tropicaux, de laine mouillée et de noix grillée. C'est puissant et enjôleur. J'aime! (11010781  96 $)

Voilà pour les blancs.
Les rouges me sont apparus plus fermés, moins expressifs, plus cachotiers.
St-Aubin 1er cru Les Pitangerets 2014, Jacques Carillon, simple d'un fruité acidulé; assez bien­. (IP Maître de Chais 42,45$)

Givry 1er cru A Vigne Rouge 2013 François Lumpp, ample, boisé, d'une belle texture granuleuse et assez généreux. (IP Réserve et Sélection 56,75$)

Aloxe-Corton 1er cru Les Valozières 2012 Jean-Claude Boisste, gelée de fruits, beaux tanins, pas complexe, agréable. (12481411   75 $)

Gevrey-Chambertin 1er cru Au Closeau 2012, peu expressif, petites notes d'anis et d'épices, mais d'une belle texture.  (11817673  82 $)

Le huitième, Chassagbe-Montrachet 1er cru Morgeot 2012 était sévère, renfrogné, il s’ouvrira plus tard peut-être. (11491802  50 $)

Donc, les blancs ont gagné ce coup-ci.

On nous fait très peur avec les bourgognes depuis quelques semaines. On nous dit que la récolte n'a pas été bonne et qu'on nous le fera payer encore plus cher, dixit Le Figaro.

Déjà que ce n'est pas donné!
Sur les 1200 vins de Bourgogne disponibles aujourd'hui à la SAQ — Oui 1200 sur 8000 vins viennent de cette seule petite région! — 900 sont à plus de 40 $. Le prix médian est à 85 $. Alors s'ils nous montent les prix qui pourra se les payer?
Un peu plus de 800 sont rouges et un peu moins de 400 sont blancs.
Il y en a 524 de la Côte de Nuit et 414 de celle de Beaune.
Deux sont exclusifs à la SAQ-Dépôt et 453 dans les 3 magasins Signature.

Bon, quelques petites informations en terminant.

Seulement 29 % des vins de Bourgogne sont rouges;
Les cépages: chardonnay 49 %; pinot noir 35 %; gamay 8 %, aligoté 6 % et 2 % autres dont du pinot gris.

  • 1,3 % est en grand cru, 33 AOC (Clos de Tart, Chambertin...) 57 % rouges;
  • 9,9 % en 1er cru (les 640 climats) 56 % blancs;
  • 37 % en Villages (Pouilly-Fuissé, Mercurey...) et 51 % en régionale (Mâcon, Crémant...)

Vous les trouverez tous ici : toutes-les-appellations-de-bourgogne

Finalement, 50 % sont exportés. Il n'en reste que la moitié aux Français!

Pour en savoir plus — si vous avez l'âge légal — vous pouvez consulter le site www.vins-bourgogne.fr