Riesling, chardonnay et sauvignon

Riesling, chardonnay et sauvignon, trois cépages blancs parmi les plus aromatiques avec les muscats et gewurztraminers.

Trois cépages souvent très reconnaissables par certains aromes typiques.
Pour le riesling, ce sont les notes pétrolées.
Le chardonnay a souvent des flaveurs de beurre ou de caramel.
Finalement, le sauvignon est malheureusement souvent reconnaissable par ses flaveurs herbacées ou végétales.

Lors d'une dégustation à l'Académie du vin de l'Outaouais, Philippe Desrosiers et Marie-France Champagne (qui préparent leur examen de WSET 4) ont présenté 10 vins blancs à déguster à l'aveugle. Tout ce que l'on savait c'était qu'il y avait là 4 rieslings, 3 chardonnays et 3 sauvignons.

La plupart des 16 participants ont su identifier les cépages de chacun des vins. Toutefois, ce qui fut étonnant c'est que les vins préférés des participants ont été de loin 3 des 4 rieslings. Les vins parmi les moins chers de ceux présentés.

Voici de courts commentaires sur ces vins. Commençons par les préférés, les rieslings.

Grosset Springvale Riesling 2012, Australie, 38,50 $ SAQ
Très aromatique, exubérant, floral, avec des notes végétales et pétrolées. Un très beau riesling fruité et sec, bien tendu, texture serrée. Bel après-goût. Très agréable. Capsule à vis. Pour 5-6 ans de cave. Alc. 12,5 %. Sucre n.c.  ***+

Charles Baker Riesling Stratus 2013, Ontario  35,50 $ SAQ
Un riesling ontarien étonnant! Le nez est discret au début, puis s'ouvre lentement sur des notes florales, fruitées et finement pétrolées. C'est un vin élégant, sec, fin et raffiné. Il est floral avec de belles saveurs de jus de raisins blancs. La finale est très persistante sur des notes minérales. Un vin superbe.
Capsule à vis. Alc. 10,1 %. Sucre 15 g/l (SAQ); 18 g/l (LCBO). À mettre en cave pour 5-7 ans. ***+

Cuvée Frédéric Émile Trimbach Riesling 2007  Alsace 76 $
Très aromatique, hydrocarbure, ample, très savoureux, sec, texture minérale, tendue et serrée. Hyperconcentré. Très longue finale. Pour plusieurs années de cave encore. C'est le 2009 qui est à la SAQ actuellement.   ***+

Donnhoff Felsenberg Riesling 2013 Allemagne 79 $
Des aromes de fruits exotiques et de rhubarbe. C'est très expressif, sec, serré, fruité sucré. Très savoureux et très long.  ***+
C'est le 2015 qui est actuellement à la SAQ à 84 $.

Maintenant les chardonnays
Kumeu River Maté Chardonnay 2008  Nouvelle-Zélande  65 $
Doré, minéral, sec, ample, serrée, citron confit, texture huileuse, original et très bon. Capsule à vis. C'est le 2014 qui est actuellement à la SAQ.  ***+

Montelena Chardonnay 2007  Californie  91 $
Discret au début. Saveurs de beurre, de bonbons jaunes, de dates, de figues et d'amandes. Meilleur à 16-18 degrés. Alcool bien marqué.  Le 2013 est 71 $ à la SAQ.   ***

Chassagne Montrachet Marquis de Laguiche, Drouhin 2002  130 $
Doré pâle. Belle bouche, ample, costaud, grasse, très beurrée. Fortes saveurs de caramel. Fruits en retrait. ***

Et finalement les sauvignons
Alphonse Mellot Génération XIX Sancerre 2011  Loire  75 $
Herbacé et arome de pelure de pomme de terre. Peu de fruit en bouche, saveur de patate. Court. Non agréable.  *

Didier Dagueneau, Cuvée Silex 2006  Pouilly-Fumé  148 $
Nez déplaisant de carton qui se dissipe au bout d'une heure trente. Herbacé en bouche, alcool très marqué. *

Pavillon blanc du Château Margaux 2007  Bordeaux  275 $
Discret, mince, fluet, presque élégant, peu de fruits, alcool marqué. *+

Il est intéressant de constater que les vins les moins chers ont été ici les meilleurs. Il est aussi étonnant de voir les prix élevés de certains vins qui nous ont très peu charmés. Rien ne vaut une belle dégustation à l'aveugle pour replacer en bonne place les bons vins et les autres vins prétentieux. L'étiquette fait le prix, mais la vraie valeur est dans le verre!