La SAQ a renfloué un peu sa succursale en ligne

L'inventaire est tombé au plus bas hier dans le service de commandes en ligne de la SAQ.

Mercredi, en fin d'après-midi, il ne restait que 25 vins à moins de 20 $; dont seulement 9 vins à moins de 15 $.

Alors, en soirée et pendant la nuit, le service en ligne a été regarni un peu.

Il y a ce matin à 9 heures : 50 vins à moins de 20 $; dont 23 vins à moins de 15 $.

Les quantités sont cependant bien petites: moins de 100 bouteilles pour la plupart.

Toutefois, il ne reste plus en ligne aucun des 10 vins les plus populaires à la SAQ. De plus, trois d'entre eux ne sont plus disponibles non plus dans les succursales.

Avant la crise du Coronavirus, il y avait en ligne 1300 vins à moins de 20 $; donc 500 à moins de 15 $.

Il n'y a toutefois plus de livraison à domicile. Il faut aller chercher son colis dans une succursale ou dans un comptoir postal. De plus, la SAQ dit que le délai de livraison est de 10 à 21 jours et ajoute même qu'«en raison du volume élevé de commandes, nous ne pouvons plus garantir les délais de livraison».

La présidente de la société d'État, Catherine Dagenais dit être à la recherche de solutions. «Vu l’achalandage exceptionnel, les commandes en ligne connaissent des délais de livraison inhabituels. Sachez que nous travaillons à trouver des solutions pour améliorer ce service.»

En effet, la SAQ cherche justement de l'aide pour son service en ligne. Elle a lancé hier un appel à candidatures pour pourvoir des postes de caissier vendeur saisonnier pour les commandes en ligne. Les candidats devront être disponibles 7 jours par semaine et essentiellement pour les quarts de soir et de nuit.

D'autre part, la SAQ a suspendu son service des Nouveautés Cellier de la semaine. Ce dernier permettait d'acheter en prévente en ligne parmi un choix d'une centaine de vins, tous les jeudis, une semaine avant qu'ils ne soient disponibles en magasin.

La société d'État n'accepte plus de retour des produits défectueux, bouchonnés ou autres. «Veuillez conserver chez vous les bouteilles ouvertes et votre facture pour un retour plus tard lorsque la situation le permettra», écrit la SAQ. Il faut les garder jusqu'après la crise du Coronavirus.