Hausse des achats de vin au Québec

Les ventes de vin repartent à la hausse au Québec.

Après avoir baissé de 3,5 millions de litres l'année précédente, les ventes de vin ont augmenté au cours du dernier exercice financier de la SAQ de 5,2 millions de litres. C'est une hausse de 3,1 %.

Les Québécois ont ainsi acheté l'équivalent de 7 millions de bouteilles (750 ml) de vin de plus.

En 2018-2019, ils avaient acheté 5,2 millions de bouteilles de moins dans les succursales que l'année précédente. (Voir Forte chute des ventes de vin à la SAQ, juin 2019)

Ces achats pour l'année 2019-2020 ont augmenté tant dans les succursales de la SAQ (+4 millions litres) qu'aux épiceries (+1,2 million litres)

C'est surtout au dernier trimestre se terminant le 28 mars que les ventes de vin ont augmenté; soit une hausse de 3,9 millions de litres. Toutefois, la direction de la société d'État n'attribue pas cela à la pandémie. «L’exercice financier 2019-2020 s’est terminé dans les premières semaines de la pandémie de COVID-19. L’impact financier sur le résultat net, les ventes ainsi que les coûts additionnels occasionnés par cet évènement de santé publique n’est pas important», écrit-elle dans son rapport annuel publié en fin de journée hier.

En dollars, la hausse des ventes de vin a été de 4,6 %. Les revenus de la vente de vin représentent 2,5 milliards sur les ventes totales de 3,4 milliards de la SAQ.

La hausse a toutefois été plus forte du côté des spiritueux; soit 7 % en volume et 9 % en valeur.

L'achalandage en succursale, après avoir diminué de 62,5 millions de transactions à 60,3 millions en 2018-19, a remonté à 63 millions de transactions au cours de la dernière année.

Ces hausses ont permis à la SAQ d'accroitre son bénéfice net de 6,9 % à 1,2 milliard soit 69 millions de plus que ses prévisions.

La direction de la SAQ s'engage à faire un autre bon bénéfice pour l'année qui s'en vient malgré la crise économique causé par la pandémie. Elle écrit que «bien que l’incertitude économique provoquée par la crise de la COVID-19 rende difficile l’établissement de perspectives fiables, la direction de la SAQ s’engage à déployer les efforts nécessaires afin de sécuriser les revenus de l’État.»

La direction de la SAQ a donné 488 000 $ en allocation de transition à sa vice-présidente aux ressources humaines qui a quitté le 2 octobre en plus de 40 000 $ en boni, après lui avoir payé un salaire de 186 000 $ et un autre montant de 15 000 $.

Ventes de vin en millions de litres
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
148
155
157
156
160
162
163
173
169
174

  Chiffres tirés du Rapport annuel de la SAQ 2020.