Ajustements de prix à la SAQ

Vous noterez peut-être une légère différence dans les prix des vins commentés et ceux qui sont affichés à la SAQ.

C'est que la société d'État est en train de modifier aujourd'hui les prix de 1700 produits.

Certains sont en hausse de quelques cents, d'autres en baisse. En fait, on hausse les prix de 854 produits et on réduit celui de 848 autres vins.

Au total, le prix moyen des vins augmente de 30 cents. C’est que la hausse est plus forte que la baisse moyenne. Sans entrer trop dans le détail, c’est que lorsqu’il y a hausse, elle est en moyenne de 47 cents; et pour les vins dont le prix diminue, la baisse moyenne n’est que de 16 cents.

Voici quelques exemples : le beau vin espagnol Panarroz est réduit de 13,25 à 12,95 $; le très populaire Fuzion perd 10 cents à 8,20 $; le délicieux Albis est réduit de 15 cents à 11,45 $.

Malheureusement, parmi les hausses, le doux jurançon Château Jolys passe de 24,20 à 25 $.

Un rapide coup d’œil à notre page des meilleurs rapports Qualité-prix, nous laisse voir de légères modifications dans les prix.

Tels que 10 cents de plus pour le Grosso Agontano 2003 [25,80 $], mais 40 cents de plus pour le Domaine de l’Auris [17,30 $].

Malheureusement, le beau Secco-Bertani est augmenté à 17,20. Une hausse de 40 cents. Ce qui l’éloigne encore plus du prix ontarien de 14,30 $

C’est la même chose pour le Ripassa de Zenato qui monte à 25,05 $, et ainsi de suite pour le Bourgogne Vicomte Doudet-Naudin 2005...

Réajustement mensuel
La SAQ réajuste ses prix tous les mois, si les taux de change varient de plus de 3 %, sauf en décembre. Elle procède ainsi depuis le fameux scandale dit de l’euro, qui avait entraîné de fortes hausses de prix.

Les prix d’achat des vins sont négociés soit en euro, ou bien en dollar canadien, américain ou autres devises au choix des producteurs.

Selon Madame Linda Bouchard, responsable des relations de presse à la Société des Alcools, la SAQ a calculé que la valeur de l’euro a augmenté de 5.5 % par rapport au dollar canadien depuis le 8 novembre, ce qui aurait une incidence de 3,3 % sur les prix.

Donc, les vins achetés en euro sont haussés, et les autres, en général, réduits, à moins que les producteurs décident de réajuster leur prix de vente.

Enfin, comme nous le signale Mme Bouchard, janvier est le mois de l’année, où la SAQ réajuste ses frais de gestion. La société a décidé de les réduire cette fois-ci.

Le prochain ajustement des prix se fera le 28 février.


Nous n'allons pas modifier les prix affichés ici sur notre site, sauf ceux de certains vins commentés tout dernièrement.

Voir la liste des produits dont les prix sont modifiés.