Hiérarchie des vins du Languedoc (partie 2)

On en sait un peu plus aujourd'hui sur le projet de hiérarchisation des vins du Languedoc.

Les AOC du Languedoc seront divisées en trois catégories. Ce sera une hiérarchie à trois paliers: Grand Cru du Languedoc, Grand Vin du Languedoc et AOC du Languedoc.

On vise à ce que les Grands Crus regroupent 10 % de la production, les Grands Vins 60 % et les AOC ordinaires 30 %.

Les Grands Crus proviendront des appellations suivantes : Corbières Boutenac, Minervois La Livinière, Terrasse du Larzac, Grès de Montpelier, Pic Saint Loup, Pézenas, La Clape, Saint-Chinian Roquebrun, Saint-Chinian Berlou, Limoux tranquille blanc et effervescent.

Le Comité interprofessionnel des vins du Languedoc se donne comme objectif pour ces grands crus de «rester sur une culture de la rareté et de maîtriser l'offre globale.»
Les prix seront plus élevés que pour les deux autres catégories. Objectif 7-10 euros.

On veut des «vins de terroirs à image, signatures de domaines, forte valorisation, nécessité de gestion de la rareté». On vise des «consommateurs amateurs, plutôt à la recherche de nouveautés (au-delà des habituels Bordeaux, Bourgognes rois du segment...»

Le nombre de producteurs, la quantité produite et les rendements seront limités.

Le deuxième niveau concerne les vins des appellations Minervois, Corbières, Saint-Chinian, Malepère, Faugères, Cabardès, Limoux rouge et quelques autres.

Le niveau inférieur sera pour le «mass marketing».

Il est à noter qu'il y a actuellement au Québec, très peu de vin de la première catégorie, celle des Grands Crus du Languedoc. Nous n'avons qu'un seul vin des Terrasses de Larzac, un seul Corbières Boutenac et aucun Pézenas ni Grès de Montpelier!

Lors d'une semaine de dégustation l'an dernier dans la région, j'avais noté que plusieurs des meilleurs vins provenaient justement de ces terroirs (lire à ce sujet Jugement de Sète et Millésime 2008 et 2009 en Languedoc).

Il y a donc du travail à faire ici pour obtenir ces vins.