Soli, Pinot Noir 2017

Un bon pinot noir pas cher !
Il dégage de beaux aromes caractéristiques du pinot noir, de petits fruits acidulés, d'épices et de fumée.
Ça pinote comme on dit.
D'une bouche élégante, souple, d'un beau fruité cerise et raisin sec sur des tanins fins.
Un très bon rapport qualité-prix.  De la Bulgarie!
Alc. 13,5 %. Sucre 3,6 g/l.
En ligne (6) et dans 182 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,50 $

Petite valeur environnementale

Une étude publiée cette semaine par l'organisme Alerte aux Toxiques a démontré que de gros producteurs de vin, principalement de Bordeaux, qui déclarent faire une production de vin qualifiée de «Haute valeur environnementale» avaient utilisé des pesticides nocifs pour l'environnement.

Les résultats de l'étude Analyses de résidus de pesticides dans les vins, les résultats : La HVE encore gourmande en pesticides ! ont été publié par un grand nombre de médias de France.

Toutefois, certains de ces producteurs, des oenologues et quelques blogueurs tentent de nier la valeur de cette étude en disant que les résidus de pesticides trouvés dans les 22 vins n'étaient que des traces infimes et peut-être pas dangereuses pour la santé.

Ce qui est possible, mais là n'est pas l'essentiel. Cette étude révèle que le label Haute valeur environnementale n'est pas vraiment ce que le consommateur pourrait s'attendre d'une culture vraiment de haute valeur environnementale. Il y a confusion. C'est un label qui semble trompeur et qui peut induire le consommateur en erreur.

L'étude du groupe bordelais Alerte aux Toxiques a le mérite de nous ouvrir les yeux et d'informer le consommateur. Il faut se méfier de ces expressions ronflantes du genre «haute valeur environnementale». Qu'est ce qu'elles cachent, qu'elle est le but? 

Ce label, cette certification, est utilisé par de très gros et très riches producteurs de vin. Ils auraient pourtant les moyens de faire pousser la vigne sans utiliser tous ces produits chimiques de synthèse nocifs pour l'environnement.

Le fond de l'affaire, c'est probablement que plusieurs utilisent un mode de culture intensive, de monoculture. Il n'y a pas de biodiversité dans leurs champs, pas d'arbres, pas de bosquets, pas de haies, pas d'oiseaux. Ils tuent toutes autres vies par la chimie; alors lorsqu'arrive un insecte, une araignée ou toute autre nuisance, il n'y a pas de prédateurs. Il faut donc tout tuer par la chimie. C'est un cercle vicieux.

Alors, «haute valeur environnementale» veut peut-être dire «petite valeur environnementale».

Château Lamartine 2018

Un vin rouge en appellation Castillon Côtes de Bordeaux bien ferme sur de beaux tanins.
D'une texture serrée. C'est vif et sec.
Pour accompagner les grillades.
Merlot 85 %, cabernet sauvignon 10 % et cabernet franc 5 %, élevé en cuve de ciment.
Bouchon de liège aggloméré.    [Échantillon reçu]
Alc. 14 %. Sucre 2,5 g/l.
En ligne (46) et dans 10 magasins.

2 étoiles
Prix: 
17,40 $

Chardonnay 2017, Le Vignoble du Ruisseau

Un chardonnay du Québec vraiment très bon.
Des aromes de fruits sur une belle note de beurre.
C'est assez gras, long, agréable, d'une acidité légère et bien équilibré.
Dégusté à l'aveugle.
Alc. 13,5 %.
Acheté au domaine.

3 étoiles
Prix: 
24 $ au domaine.

Nervi rosé 2019

C'est un des 15 rosés les plus chers à la SAQ, mais c'est bien bon.
Il est peu aromatique, il s'ouvre lentement. Il est d'un rosé bronze. C'est sec et bien épicé.
Un rosé fin et élégant.
Dans un verre non transparent, on ne serait pas dire avec certitude si c'est un rosé ou un blanc.
C'est fait de nebbiolo. Appellation vin de table.
Capsule à vis. Alc. 13,5 %. Sucre 5,5 g/l.
En ligne (116).

2.5 étoiles
Prix: 
34,50 $

Publier votre commentaire sur un vin dans saq.com

Les consommateurs peuvent maintenant publier leurs commentaires sur les vins dans le site de la Société des alcools (SAQ).

En effet, depuis le début de la semaine, la SAQ a ajouté un lien «Rédiger un avis» sous le nom du produit dans chaque fiche de produit (vin, spiritueux et autres) et vous invite à «Rédiger un commentaire sur votre satisfaction par rapport à ce produit». Un commentaire de 20 à 2000 caractères.

Le consommateur doit aussi donner un titre à son commentaire une note sous forme d'étoiles : d’une à cinq étoile.

Vous pouvez aussi lire les avis postés par d'autres consommateurs dans les fiches des produits.

Les avis sont signés du prénom et de la première lettre du nom de famille. Les commentaires sont examinés par un modérateur et publiés dans les heures ou les jours qui suivent nous dit la SAQ. Vous recevrez alors un courriel indiquant le statut du commentaire.

Pour publier, il faut se connecter à son compte SAQ Inspire. Vos commentaires (publiés ou non) seront conservés dans votre section «Mon compte», sous la rubrique «Mes avis».

Vous êtes invité à lire «la politique de modération de la SAQ» avant d'envoyer votre commentaire. Au moment d'écrire ce texte (mercredi matin), il n'y avait que 10 commentaires sur les vins, dont 5 donnaient 4 étoiles et plus. Vous pouvez voir les commentaires des consommateurs en suivant ce lien Notes des clients.

Cune, Rioja Grand Reserva 2013

Un très beau vin mature de la Rioja.
Les aromes sont très agréables sur un fruité fin et un bouquet d'épices.
C'est un vin suave, d'un boisé bien plaisant qui rappelle un peu les coffres de cèdre, de genévrier.
C'est sec, coulant, rond et élégant.
Les tanins sont fondus et forment un dépôt au fond de la bouteille.
Peut probablement encore s'améliorer en cave pour quelques années.
Tempranillo 85 %; graciano 10 % et mazuelo 5 %.
24 mois en futs de chêne français et américain.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,6 g/l.     [Échantillon reçu]
De la maison CVNE, une entreprise familiale qui regroupe plus de 630 hectares.
Produit de spécialité en approvisionnement par lots. Dans 167 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
28,30 $

Brett Brothers, Pouilly-Fuissé, Climat En Carementrant 2015

Des odeurs originales de pâte à modeler et de mastic se dégagent de ce vin blanc de Bourgogne.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche. Il a de la mâche. Une belle acidité. L'alcool est bien marqué.
Il se pourrait que ces odeurs de terpène sont dues à un défaut.
Personnellement, je crois bien que je retournerais ce vin.

0.5 étoiles
Prix: 
64,25 $

Roditis natur 2019

Bien meilleur que le 2018, ce 2019 est bien bon. Floral et légèrement beurré.
Un vin ample au fruité sec. C'est assez mordant tout en restant bien équilibré.
C'est serré, minéral et ça se termine par une belle longue finale légèrement salée qui laisse une belle bouche.
Servir avec les fruits de mer ou tout simplement en apéritif.
Cépage roditis élevé en cuve inox.
Un vin bio et nature. Non filtré. Appellation Patras dans le nord du Péloponnèse.
Alc. 12 %. Sucre 2 g/l. Agent promotionnel Oenopole.
40 cents de moins cher que l'an dernier.
Dans 14 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,35 $

ALERTE AUX PESTICIDES DANS LE VIN

Une nouvelle analyse révèle encore que des bouteilles de vin contiennent des résidus de pesticides dangereux.

Ce sont pourtant des pesticides déclarés toxiques pour l'humain et pour l'environnement; des pesticides mutagènes, reprotoxiques, neurotoxiques et perturbateurs endocriniens.

Une association de Bordeaux «Alerte aux Toxiques» a recueilli 5000 euros (7800 $) de 155 donateurs afin de faire analyser 22 bouteilles de vin de producteurs de vin qui possèdent la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) ou affirment se référer à une pratique vertueuse.

Les résultats démontrent que 28 substances actives ont été détectées dans les 22 bouteilles. De 4 à 15 substances dangereuses à toxiques ont été détectées dans chacune de ces bouteilles.

Ce sont des vins de grands producteurs, dont plusieurs sont présents au Québec, tels que Pennautier; Lynch Bages; Ducru Beaucaillou; Larose Trintaudon, Olivier, Lascombes et Chasse Spleen.

Ce sont des vins qui se vendent assez cher et de producteurs réputés. Celui de Pennautier est même fait par la présidente de la grande association des producteurs du Languedoc le CIVL. Ce sont des gens et des entreprises qui ont de grands moyens financiers.

Les domaines ont été choisis dans l'objectif de montrer les écarts entre le marketing, les annonces, les promesses et la réalité des pratiques professionnelles. Certains propriétaires sont en effet des représentants d'institutions prestigieuses de la viticulture bordelaise, qui se sont parfois fait remarquer par de grandes annonces et promesses de changements de pratiques voire d’un grand virage écologique. (Alerte aux Toxiques)

Ceci nous amène à nous poser certaines questions :

  1. Pourquoi ces grands producteurs utilisent-ils encore aujourd'hui des produits reconnus comme étant si dangereux pour l'environnement et l'être humain?
  2. Est-ce que la Société des alcools du Québec (SAQ) devrait informer les consommateurs et indiquer les vins qui contiennent de tels pesticides?
  3. Pourquoi ne pas faire systématiquement ce genre d'analyse sur tous les vins et les rendre publics?
  4. On indique «contient des sulfites» sur les bouteilles, devrait-on aussi indiquer «contient des pesticides»?

Réactions
Un dirigeant du Château Larose Trintaudon a tenu à réagir à cette étude par une longue lettre disant qu'un autre laboratoire avait analysé le vin de la maison et y avait trouvé moins de pesticides. «Notre engagement vers une viticulture durable nous a amenés depuis plusieurs années à fortement limiter l’utilisation de molécules chimiques de synthèse», écrit Monsieur Brice Amouroux, secrétaire général des vignobles Laroses.

________

Source
Analyses de résidus de pesticides dans les vins, les résultats : La HVE encore gourmande en pesticides !  15 septembre 2020, Valérie Murat

Texte modifié le 16 septembre pour y ajouter le chapitre Réactions.

Acantus 2019

Un sauvignon d'Espagne vendu exclusivement dans les SAQ-Dépôts.
Aromatique fin, floral et pêche.
Bouche savoureuse et vive. D'une belle présence. Ne goute pas le sauvignon herbacé.
Très sec et assez longue finale.
Servir à 8 degrés sur des plats légers.
Un bon rapport qualité-prix.     [Échantillon reçu]
Capsule à vis.
Casa del Vale du groupe Bodegas Olarra.
Alc. 11,5 %. Sucre 1,4 g/l.

2 étoiles
Prix: 
9,90 $

Klimt, Gruner Veltliner, Le Baiser 2019

Un vin simple, facile, peu savoureux, cépage à la mode, belle étiquette.
Peu expressif.
Capsule à vis.
Correct.
En ligne (51) et dans 144 magasins.

1 étoile
Prix: 
15,15 $

Liano 2000

Le Liano, un vin détesté par les connaisseurs de vin qui le qualifient souvent de «vin guidoune», de vin racoleur, de vin sucré, de vin pour ceux qui ont encore le «gout de bébé».
Son taux de sucre varie de 10 à 13 grammes au litre selon les années.
Il est un des vins le plus populaire au Québec (470 000 bouteilles l'un dernier) et le deuxième meilleur vendeur en dollars à la SAQ.
Il s'en est même vendu 203 000 bouteilles en 2014 en une seule journée lors d'une opération rabais.

Pourtant, lors d'une dégustation à l'aveugle ce vin dans le millésime 2000 a été qualifié de grand vin de Bordeaux, puis de grand vin de Bolgheri !
Ce 2000, bien conservé dans une cave très fraiche, est très aromatique, exubérant même. Très fruité sur une belle touche d'épice. Juteux et bien agréable en bouche sur des tanins fins. Moins exubérant à l'aération, mais très bon et encore assez puissant. Ce fut donc toute une surprise !

Le 2000 dégusté en 2003 était très bon; ainsi que le 2001 dégusté en 2006. Même le 2002 et le 2003 étaient bien bons. En 2013 par contre je le qualifiais de «charnu, très confituré et bien sucré. Non acide, non tanique. La texture est grasse, mielleuse, opulente et bien lisse. Il en met plein la bouche. De style Nouveau Monde.»

Je devrais acheter le millésime courant pour voir ce qu'il donne aujourd'hui.

Un assemblage de sangiovese à 70 % et de cabernet sauvignon. 130 hectares de vigne.
IGT Rubicone. Région Émilie-Romagne. Producteur Umberto Cesari. Agent promotionel Univins.
Le millésime actuel est disponible dans presque toutes les succursales (section des produits courants), en ligne et en quantités énormes dans les SAQ-dépôts à 15 % moins cher.

Pour la petite histoire du Liano au Québec voir ici.

3.5 étoiles
Prix: 
27,00 $ à la SAQ | 27,95 $ à la LCBO | 34,99 $ au Nouveau-Brunswick.

Borsao Seleccion Rosé 2019

Capsule à vis.  Alc. 14 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Un rosé frais fait de grenache. C’est rond, sec, facile, peu acide et doté d'un bel équilibre.
Disponible en ligne (104) et sans 356 magasins, dont des saq-dépôt.

2 étoiles
Prix: 
11,85 $

Château La Lieue rouge 2017

Un vin rouge bio bien aromatique.
Il dégage des aromes de fruits chauds, de prune.
Il est bien fruité aussi en bouche sur des saveurs rappelant les prunes.
Les tanins sont bien présents tout en étant bien enrobés.
La texture est assez dense.
Appellation Coteaux Varois en Provence. Producteur: Famille Vial.
Alc. 14 %. Sucre 3,1 g/l.   Agent promotionnel Balthazard.
Dans 188 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,45 $

Borie de Maurel, Esprit d’Automne, Minervois 2018

Fruité assez ample, assez gras, se laisse boire.
Un vin pas compliqué. Servir frais.
Capsule à vis. Alc. 12.5%
Dans 23 magasins. 

2 étoiles
Prix: 
17,90 $

Poggioargentiera Bellamarsilia Morelino di Scansano. 2018

Très fruité, rond, ample. Bien agréable. Jeune. Sangiovese 100 %.
Producteur Poggio Argentiera. Morelino di Scansano est une belle appellation de Toscane.

Alc. 14 %. Sucre 3,9 g/l. Bio.
Dans 15 magasins.

 

2.5 étoiles
Prix: 
18,90 $

Crémant de Bourgogne, Manciat-Poncet

Un savoureux crémant de Bourgogne.
Il a une teinte légèrement bronzée.  Il y a là beaucoup de bulles fines.
Fruité avec des notes de beurre lorsqu'il se réchauffe.
Un bel assemblage de chardonnay 45 5; de gamay 20 %, d'aligoté 18 % et de pinot noir 17 %.       [Échantillon reçu]
A;c. 12,46 %. Sucre 9,9 g g/l. Acidité 3,65 g/l. pH 3,42.
En ligne (6) et dans 53 magasins.

3 étoiles
Prix: 
24,75 $

Cairanne, L'élégante, Camille Cayran 2018

Un bel assemblage de grenache, syrah, carignan et mourvèdre.
C'est juteux et légèrement épicé. Bio.
Servir à 15-16 degrés et laissez respirer.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,1 g/l.
Producteur : Cave coopérative Cairanne
Dans 94 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,45 $ à la SAQ | 8,95 € en France

Vin nature et non bio à la SAQ

La moitié des vins nature affichés dans le site de la Société des alcools du Québec ne sont pas bios.

En effet, seulement 115 des 229 vins dits nature du répertoire de la SAQ sont affichés comme étant bios et 114 ne sont pas classés bio.

Ça semble étonnant compte tenu du fait que la plupart des définitions du vin nature indiquent que ce vin est à la base bio.

La Revue du vin de France écrit que «Tout le monde (en France, je suppose) est d’accord pour dire que le vin nature provient de vignes travaillées en bio ou en biodynamie» (Le vin nature en dix questions)

Le site Vins Naturels commence sa définition du vin naturel par ces mots :«Le vin naturel ou vin nature est le résultat d'un choix philosophique visant à retrouver l'expression naturelle du terroir. Il est issu de raisins travaillés en Agriculture Biologique,»

Le site Morethanorganic écrit que le vin naturel est un vin produit «à partir de raisins biologiques vendangés à la main».

Même la SAQ écrivait dans un de ses textes en 2015 que «En principe, un vin nature est issu de la culture biologique ou biodynamique.» (L'ABC du vin «nature»)

Le site Wikipédia est plus nuancé. «Un vin naturel, ou vin nature, est un vin auquel aucun intrant n'est ajouté lors de sa vinification (fait parfois exception une faible dose de soufre). À l'heure actuelle, il n'existe pas de législation ni de consensus autour de sa définition exacte. Cette dénomination n'est donc pas certifiée. Il est souvent issu de raisins cultivés selon des méthodes agroécologiques (viticulture biologique ou biodynamique).»

Alors, comment expliquer que la moitié des vins nature de la SAQ ne sont pas bios? Ou du moins ne sont pas affichés comme étant bios.

Dans son site internet, la SAQ écrit que le vin nature est «Tout en haut de l’échelle de la pureté»; en haut de bio et de biodynamie. Et ajoute que «ce qu’on entend par vin nature, c’est qu’on ne leur a rien ajouté…. Ou presque.» (La vraie nature du vin)

Si le vin nature est un vin dont on n'a rien ajouté, il serait donc par essence — par nature — bio puisqu'on n'y a pas ajouté de produits chimiques de synthèse.

Il se pourrait ainsi que ces producteurs de vin nature produisent en bio, mais sans demander ou afficher de certification bio.

Et comment savoir si un vin est vraiment nature s'il n'y a pas de définition universelle. La SAQ dit se fier à la parole du producteur «Notre sélection est étiquetée sur la base de la propre déclaration du producteur.»

Finalement, disons qu'il y a certains producteurs et des consommateurs qui font une fixation sur les sulfites; pourtant, il n'a jamais été prouvé que les sulfites dans le vin étaient dangereux. (Non, les sulfites ne sont pas un problème dans le vin.)

   Voir la liste des vins nature du répertoire de la SAQ www.saq.com/fr/produits/vin-nature

Les vins les plus populaires au Québec

Voici la liste des vins les plus vendus en valeur (en dollars) au Québec.
Ce ne sont pas nécessairement les plus vendus en volume, en quantité.

Le vin le plus vendu en volume — le vin le plus populaire au Québec — serait donc encore le Smoky Bay, vendu uniquement en épicerie (1 et 4 litres) suivi du Wallaroo Trail blanc lot 313, ainsi que le Bù Splendido Chardonnay-Fiano, eux aussi exclusivement en épicerie et au format d'un litre.

Si l'on regarde seulement la popularité des vins dans les seules succursales de la SAQ, les plus populaires sont probablement le Kim Crawford, le Ruffino Lumina Trevenez et le Lurton les Fumées Blanches.

En nombre de dollars, c'est le Kim Crawford qui rapporte le plus dans les coffres de la SAQ.

Il est à noter ici que 4 des 5 vins les plus populaires au Québec sont blancs !

Les 20 vins les plus vendus en valeur au Québec
2019-2020
        $
1 Kim Crawford Sauvignon Blanc Marlborough SAQ 750 ml 19,95
2 Smoky Bay Cabernet Sauvignon Épicerie 1 litre 13,55
3 Wallaroo Trail lot 313  blanc Épicerie 1 litre 14,40
4 Bù Splendido Chardonnay-Fiano blanc Épicerie 750 ml 15,80
5 Liano Sangio./Cab-Sauv. Umberto Cesari SAQ 750 ml 27.00
6 Wallaroo Trail Bin 212 rouge Épicerie 1 litre 14,40
7 Albert Bichot Bourg. Aligoté SAQ 750 ml 16.15
8 Le Pive Gris Sable de Camargue Rosé SAQ 750 ml 15,80
9 Lurton les Fumées Blanches Gascogne SAQ 750 ml 14,30
10 Veuve Clicquot Ponsardin Brut Champagne SAQ 750 ml 73,75
11 Ruffino Lumina Trevenezie Blanc SAQ 750 ml 13,75
12 Ruffino Chianti SAQ 750 ml 15,00
13 Red Revolution Rouge Épicerie 1 litre 13,60
14 Carpineto Dogajolo Toscana SAQ 750 ml 16,45
15 Jacob's Creek Shiraz/Cabernet Australia SAQ 750 ml 13,80
16 Georges Duboeuf Brouilly SAQ 750 19,00
17 Smoky Bay vin rouge Épicerie 4 litres 47,25
18 Nicolas Laloux Le Gentlemen Bohème 550 blanc Épicerie 1 litre 11,40
19 Étienne Marceau Cabernet/syrah Pays d'Oc SAQ 4 litres 43,50
20 Merlot Donini SAQ 1 litre 9,65

Kim Crawford, Bù, Ruffino, Red Revolution, Étienne Marceau et Wallaroo Trail sont des marques de la compagnie Arterra Wines Canada. Ainsi 8 des plus gros vendeurs de la SAQ sont des marques de cette compagnie. Arterra a 300 vins au répertoire de la SAQ aujourd'hui. Cette compagnie appartient au Régime de retraite des enseignants de l'Ontario.

Voir le tableau des deux années précédentes.

Bois de Menge, Gigondas 2017

Un très beau vin de Gigondas, ample, fruité et assez corsé.
Il y a là plein de matière. Le vin est encore jeune. Alors pour quelques années de cave.
Encépagement 70 % grenache et 30 % syrah.
Producteur Vignobles et Compagnie, à l'origine un regroupement de 12 caves coopératives.
Alc. 12 %. Sucre 2,5 g/l.
En ligne (50).

3 étoiles
Prix: 
29,85 $ à la SAQ | 31,95 $ à la LCBO

Rioja Vega, Tempranillo Blanco 2018

Un cépage plutôt rare : le tempranillo blanco.
Il n'y a que quatre vins de ce cépage à la SAQ, dont un rouge.
Ce cépage est issu d’une mutation génétique naturelle provenant d’une seule tige de vigne de Tempranillo découverte dans un vieux vignoble de Murillo de Río Leza (Rioja) en 1988.
On dit que «son acidité totale demeure élevée avec une grande teneur en acide malique.» (Vins de la Rioja)
Celui-ci, récemment arrivé à la SAQ, a des aromes très expressifs de fruits jaunes et de noisettes sur des notes rappelant le caramel. On le dirait légèrement oxydatif. La bouche est assez ferme, suave, savoureuse, et bien vive. Il est complexe et se modifie agréablement en se réchauffant dans le verre.
Il serait intéressant de voir ce qu'il donnera après quelques années de cave.
Vieillissement 6 mois en barrique de chêne français.
Alc. 13,5 % Sucre 1,5 g/l.
En ligne (34).

3 étoiles
Prix: 
24,05 $

Cattin Sauvage, Riesling, Alsace 2018

Un riesling bio et végétalien, très léger, fin et coulant.
Il dégage des aromes fins de sapinage qui reviennent en bouche.
D'un bel équilibre.
Se boit à grandes lampées. Plus sapinage encore à l'aération et en se réchauffant.
Producteur: Maison Joseph Cattin.
Alc. 13,5 %. Sucre 4 g/l. Agence Tocade.
Dans 125 magasins.  

3 étoiles
Prix: 
19,90 $

Mondeuse, Domaine Quénard 2016

Un vin léger, souple, légèrement épicé et d'un beau fruité.
Il a une belle acidité rafraichissante sur de beaux tanins.
C'est juteux, coulant, gouleyant et bien agréable à boire.
Il a la structure (acide, fruit et tanins) pour s'améliorer encore en cave au cours des 5 prochaines années.
Un vin bio et classé comme étant un vin nature par la SAQ.
Culture en biodynamie. Deux hectares.
Cépage : mondeuse. Il n'y a que 6 vins de ce cépage à la SAQ.
Alc. 11,5 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Servir à 15 degrés.
En ligne (101). Il sera dans les magasins de la SAQ bientôt.

3 étoiles
Prix: 
27,70 $

Plus de vins nature à la SAQ


VIN
NATURE

La Société des alcools affiche de plus en plus de vins dits nature à son répertoire.

Il n'y avait que 16 vins tranquilles dits nature l'an dernier; puis c'est monté à 71 le mois dernier; et aujourd'hui la SAQ affiche 124 vins tranquilles nature (+ 10 mousseux).

De plus, elle en ajoutera 47 (dont 4 mousseux) qui seront disponibles jeudi pour achat en ligne.
La plupart de ces ajouts proviennent de France; soit 29 ainsi que 10 d'Italie; 3 d'Espagne et 2 autres de Grèce et d'Australie. Ils seront de 17 $ à 52 $. Ce sont de petites quantités: de 30 à 300 caisses par produit.

Il n'y a pas de définition officielle du vin nature acceptée par tous et dans tous les pays. En général, ce sont des vins qui sont faits le plus naturellement possible, avec le moins d'intrants possible et le moins de sulfites possible. Certains producteurs disent même qu'ils n'ajoutent pas de sulfites du tout.

Il y a une grande quantité de produits qui peuvent être ajoutés au vin. Il y a des levures, des antioxydants, des stabilisants, des acides, des désacidifiants, des copeaux, des enzymes, des tanins, des bactéries, des mannoprotéines, des agents de clarification, des nutriments, des chitosanes, des activateurs de fermentation, des détoxifiants, des décontaminants, des adjuvants de remuage, des colorants, etc. (Voir IOC, Lallemand et Laffort)

S'il n'y a pas de définition officielle et acceptée par tous, comment alors affirmer et afficher qu'un vin est nature? À la SAQ, on dit se fier et accepter ce que dit le producteur. «Notre sélection est étiquetée sur la base de la propre déclaration du producteur.»

Il est à noter aussi que certains vins dits nature par la SAQ ne sont pas affichés comme étant bios ! *

Le vin nature est donc plus un concept, un idéal pour certains, une «philosophie de production», une quête de pureté, un type de vin. Toutefois, en France, des vignerons regroupés dans le Syndicat de défense des vins naturels ont fait approuver par les autorités françaises une charte dite du «Vin méthode nature». Elle propose des vins sans sulfites ajoutés et des vins avec moins de 30 mg de sulfites ajoutés.

Compte tenu du fait que ces vins sont produits sans agents de protection ils peuvent être brouillés et contenir encore une certaine quantité de gaz carboniques, donc quelques petites bulles. De plus, ils peuvent être plus fragiles, s'oxyder plus rapidement et être modifiés par des bactéries présentes en bouteilles. Ils ont donc quelquefois des gouts et des apparences diverses et inhabituelles. Ils sont de ce fait plus sensible à la chaleur. On recommande donc de les transporter et de les conserver au frais.

Lors de dégustations de certains de ces vins nature, des amateurs y ont trouvé des odeurs et saveurs incongrues, comme de la rhubarbe, des graines de sésame, de la pistache, des fougères, des feuilles de tomate, des écailles d'arachides, des odeurs de saucisse, de cidre brut, de boisson gazeuse ou encore des sensations de bière éventée...

La texture de ces vins peut aussi être différente des vins conventionnels. Le fruité est souvent plus expressif, plus vivant. Ces vins non filtrés offrent une texture plus onctueuse. Il peut aussi y avoir un petit perlant, une sensation de bulles ou de mousse sur la langue. Ils goutent moins l'alcool. Les tanins sont plus enrobés. Donc, c'est moins lissé et ça peut paraitre plus brut et moins raffiné.

Au final, si vous les jugez défectueux, retournez-les au magasin de la SAQ. On va vous les rembourser.

Les vins nature seront identifiés par ce logo de couleur terre sur les rayons des magasins de la SAQ.

Voir la liste des 47 vins nature qui seront ajoutés jeudi. Ainsi que la liste des vins que la SAQ affiche maintenant comme étant «vin nature».

    Voir notre section sur les vins nature. vinquebec.com/nature

    Texte modifié le 2 septembre pour y ajouter des informations provenant de la SAQ.
    15 sur les 49 vins nature en ligne le 4 septembre ne sont pas affichés bio.

Le Loup Blanc, Le Régal, Minervois rouge 2019

Oui, cette fois-ci c'est un vrai régal !
J'ai souvent trouvé les vins de ce domaine trop alcooleux et déséquilibrés; à la finale souvent chaude et un peu brulante. Ce n'est le pas le cas dans ce vin rouge bio du millésime 2019. Il est d'un beau fruité, c'est juteux et coulant. L'alcool est en retrait. Les tanins sont fins. Le vin est gouleyant et se boit avec grand plaisir.
C'est délicieux.
Un bel assemblage de carignan, de grenache et de syrah. Culture en biodynamie.
Alc. 14 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Dans 109 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,75 $

Ventes de vin: baisse en SAQ; hausse en épicerie

Les ventes de vins ont sensiblement baissé dans les succursales de la SAQ depuis le début de la pandémie. (- 4 %)

Par contre, elles ont fortement augmenté dans les épiceries ( + 30 %)

La SAQ a écoulé 1,1 million de litres de vin de moins dans ses succursales du 1er avril au 20 juin par rapport à la même période l'an dernier. C'est 28 millions de litres contre 29,1 l'an dernier. C'est l'équivalent de presque 1,5 million de bouteilles de moins.

Par contre, les consommateurs se sont tournés vers les épiceries à qui la SAQ a vendu 11,1 millions de litres de vin comparativement à 8,6 l'an dernier. C'est 2,5 millions de litres de plus; soit 3,3 millions de bouteilles de vin. Une hausse de 30 %.

En résumé, les clients ont acheté 1,5 million de bouteilles de vin de moins dans les succursales de la SAQ, mais 3,3 millions de bouteilles de vin de plus dans les épiceries et dépanneurs. Les épiceries ont ainsi battu leur record.

La SAQ écrit que «Cette forte hausse (dans les épiceries) est principalement attribuable à un achalandage accru dans le secteur de l’alimentation causé par l’impact de la COVID-19, notamment au niveau des fermetures dans le secteur des restaurants et des bars.»

La SAQ dit aussi que les ventes en ligne ont augmenté de 167 %.

Au total, les ventes de vins ont augmenté de 1,4 million de litres, mais c'est essentiellement dû aux épiceries.

Ceci est probablement dû en bonne partie à la fermeture des bars et de nombreux restaurants et aux longues files d'attente devant les magasins de la société d'État.

L'an dernier, 23 % des vins vendus au Québec l'étaient en épicerie. Maintenant, c'est 28 % des vins qui sont achetés en épicerie.

Si les succursales de la SAQ vendent moins de vin, elles vendent beaucoup plus de boissons panachées: soit 1,7 million de litres de plus à 4,6 contre 3,9, l'an dernier ce qui représente une hausse de 18 %. La SAQ a aussi augmenté ses ventes de spiritueux de 200 000 litres à 6,1 millions de litres.

Les ventes aux bars et restaurants ont presque été nulles pendant cette période, soit 300 000 litres au lieu de 5 millions de litres de vin, de spiritueux, de panachées et de bières.

De plus, les clients vont moins souvent dans les magasins du monopole, mais lorsqu'ils y vont ils achètent plus d'alcool. L'achat moyen de tous les alcools en succursale qui était de 48 $ par visite est maintenant de 85 $.

Au final, le bénéfice net de la SAQ a baissé de 17 millions de dollars, à 243,5 millions de dollars; soit - 6,6 %.
La SAQ dit avoir dépensé 18,9 millions de dollars de plus surtout en mesure de sécurité due à la pandémie. De plus, elle a dépensé 14,6 millions de dollars de plus en salaire, une hausse de 17,3 %.

La direction du monopole des alcools pourrait avoir de meilleurs résultats au trimestre suivant puisqu'elle a augmenté les prix de la plupart de ces vins les plus populaires depuis ce temps.

    Source : Rapport 1er trimestrie 2020-2021 SAQ.

OPS Loxarel 2019

Un beau vin bio de la Catalogne fait de grenache.
C'est juteux et assez corsé.
Culture en biodynamie.
Servir frais à 12 degrés.
Alc. 15 %. Sucre 1,5 g/l.  Agent Ward.
Dans 111 magasins.
 

2.5 étoiles
Prix: 
21,95 $

Petit Bonheur rosé 2019

Un rosé bio bien léger, frais et coulant.
Sec, bien équilibré, facile à boire sur de belles saveurs de petits fruits.
Cépage syrah.
Servir en apéritif et avec des mets légers.
Capsule à vis.
IGP Pays d'Oc. Agent Élixir.
Sucre 1,2 g/l.
En ligne (54) et dans 221 magasins.

2 étoiles
Prix: 
14,80 $
Syndiquer le contenu