LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITÉ-PRIX

 
Notre site VinQuébec va changer d'apparence la semaine prochaine.

 

Tavel, Roc Épine, Domaine Lafond 2020

Dans l'appellation Tavel, on ne fait que du rosé.
On dit que les meilleurs rosés sont de Tavel, dans le Rhône; pourtant il n’y a que deux vins de cette appellation à la SAQ. 

Ce rosé du domaine Lafond est ferme, bien fait et bien équilibré.
C'est un rosé de repas. Il a du corps, moyennement corsé. Il est rosé orange.
Ne le servez pas trop froid à 10 degrés. 
Bouchon de plastique.
Grenache 60 %, cinsault 20 % et syrah.
Alc. 13,9 %. Sucre 3 g/l.
Dans 120 magasins.
   Pour en savoir plus sur cette appellation consulter le site de l'AOC Tavel
 

3 étoiles
Prix: 
23,35 $

Adaras Calizo 2020

Beau fruité sur une texture souple, lisse et fine.
Saveurs rappelant un peu les cerises mures.
C'est rond, coulant, sec et facile à boire.
Cépage garnacha. Producteur Almansenas.
Alc. 13 %. Sucre 1,8 g/l.
Dans 96 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
18,00 $

Fernand Engel, Riesling Réserve 2020


Un beau riesling d'Alsace légèrement pétrolé, floral et litchi.
C'est sec, vif sur des saveurs rappelant les pommes et la lime.
Bel amer en finale. Persistant et rafraichissant. 
Alc. 13 %. Sucre 1,8 g/l. 
Dans 106 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,60 $

Donnhoff, Tonschiefer Riesling Trocken 2020

De beaux aromes de riesling et bien minéral.
C'est très savoureux, sec, riche et costaud.
Très longue finale. Vraiment très bon.
Capsule à vis.
Alc. Sucre 3,5 g/l.
Dans 15 magasins.

3 étoiles
Prix: 
34,50 $

Offida Pecorino, Dona Orgilla 2020

Floral, minéral, sec, acidité équilibrée.
Bien fait et agréable à boire.
Cépage pecorino de la région des Marches.
Producteur : Fiorano. Bouchon de plastique.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,4 g/l.
En ligne (4) et dans  87 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
25,25 $

Bretèches, Château Kefraya, rosé 2021

Un beau rosé du Liban; floral, petits fruits et note végétale.
Beau fruité fin en bouche. Longue finale persistante. Vin de soif.
C'est bon.
Syrah, grenache, mourvèdre et cinsault. 
Servir de 8 à 12 degrés.
Alc. 12%. Sucre <1,2 g/l.    Bouchon de plastique.
Dans 161 magasins.

2 étoiles
Prix: 
15,30 $

Chablis, Grand Cru, Les Clos, Drouhin-Vaudon 2019

Un excellent chablis fruité, sec, assez vif.
Élégant, fin, salin et suave sur une petite note de cendre.
Un chablis raffiné. Toutefois,  à l'aération, le boisé devient plus apparent. 
Producteur Joseph Drouhin.
Alc. 13,5 %.
Dans 2 magasins de Gatineau.
 

4 étoiles
Prix: 
126,50 $

Pouilly-Fuissé Sur la Roche 2019

Un chardonnay opulent, très expressif sur des aromes et saveurs de noisettes et de caramel. C'est gras, d'une belle texture huileuse. Un beau boisé.
Un vin volumineux. Une très longue finale.
Il fait penser à certains meursaults.
Très gros, peut lasser. 
Le lendemain, le boisé domine.
Domaine Merlin.
En ligne (4) et dans 19 magasins.

3 étoiles
Prix: 
62,00 $

La Raia, Gavi 2020

Un beau vin blanc léger, floral, assez vif et bien sec sur un fruité léger et désaltérant. Cépage cortese. Appellation gavi. Région Piémont. Alc. 12,5 %. Sucre 1,9 g/l. Servir à 10-12 degrés.
Dans 64 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,70 $

Greco, Di Majo Norante 2020

Un vin blanc jaune pâle sur de beaux aromes de fruits jaunes.
Des saveurs de poire mure. Sec sur une acidité équilibrée.
C'est savoureux et rafraichissant.
Cépage greco bianco. Région Molise. Producteur Di majo Norante.
Bouchon de plastique. Alc. 13,5 %. Sucre 3,7 g/l.
Dans 64 magasins.

Voir aussi le Falanghina de la même maison.

2.5 étoiles
Prix: 
21,50 $

Pedro Ximen, de los Montès de Malaga 2020

Un vin orange, jaune pâle aux aromes de fumée, de cendre et de tabac.
Plutôt léger et unidimensionnel.
Légèrement tanique.
Bien cher !
Cépage Pedro ximenez.
Producteur : Victoria Ordonez Voladeros.
Région 
Andalousie. Alc. 11 %. 

Appellation Sierra de Malaga.
En ligne (15). Pas encore en magasins.

2 étoiles
Prix: 
46,50 $

Mélanie, Phister, Macération, Riesling 2020

Même en Alsace, on se met au vin orange !
Celui-ci est orange foncé avec une teinte cuivrée.
Aromes d'orange, de marmelade, de thé, de fumée et de tourbe. 

Les mêmes saveurs reviennent en bouche. Très expressif. Bien tanique et sec. Très long.  Non typique du riesling. Original.
Alc. 13,5 %. Sucre non communiqué. Indiqué sec sur la contrétiquette.
Dans 3 magasins.

2 étoiles
Prix: 
35,00 $

Pegoes, Colheita Seleccionada 2016

Nez de fruits rouges sur une note végétale (fougère), de crème et de vanille.
Un beau fruité en bouche sur une texture moyennement tanique et des saveurs de vanille. C'est boisé et assez persistant.
Cabernet sauvignon, touriga nacional, trincadeira et syrah. Vieillissement 12 mois en futs de chêne français.
Servir à 14-16 degrés. Alc. 14 %. Sucre 5,2 g/l.
Dans 66 magasins.        [Échantillon reçu]

2 étoiles
Prix: 
18,25 $

San Crispino, Catarratto Inzolia

Un tout petit format : 250 ml, dans un contenant de carton.
Un vin blanc bien léger, souple et sec.
C'est bon!
Servir à 8-12 degrés.
Format camping, randonnée, bicyclette et balcon.
Le bouchon serait fait de canne à sucre. Il y a même une date de préemption: embouteillé le 30/11/21 et consommé préférablement avant le 31/11/22.
Cépages catarratto 60 % et Insolia 40 %
. IGP de Sicile. 
Alc.  12 %. Sucre 8,6 g/l.
3,85 $ le 250 ml; soit l'équivalent de 11,55 $ la bouteille standard de 750 ml.
En ligne (+500) et il vient d'arriver dans 21 magasins.
Il est fort probable que nous verrons de plus en plus ce type de contenant plus écologique sur les rayons.

2 étoiles
Prix: 
3,85 $ /250 ml

La Demoiselle de Sigalas 2016

Un bordeaux blanc doré aux jolis aromes de noix, de fruits jaunes.
On le dirait un peu de type oxydatif.
Les mêmes saveurs reviennent en bouche avec des notes de pain grillé. On a l'impression d'un sauternes sec.
Belle finale sur les mêmes saveurs. C'est original et bien agréable. Servir à 10-12 degrés. Encore meilleur le lendemain.
Sémillon à 70 % et sauvignon. Vendanges manuelles.
Un hectare de ce domaine de Sauternes est réservé à la production de ce vin sec. Sans utilisation de pesticides ni d'herbicides.
La fermentation du sémillon est faite en barrique et le sauvignon en cuve d'acier inoxydable.
Pour accompagner des plats assez relevés.
Alc. 13,5 %. Sucre 2,7 g/l.
Producteur Sigalas Rabaud.  [Échantillon reçu]
Dans 65 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,35 $

Brochet, Réserve Pinot Noir, Val de Loire 2019

Un pinot noir rouge pâle dans une bouteille bordelaise.
Il dégage de beaux aromes de pinot noir: herbes sèches et fine note de fumée. C'est fin, légèrement crémeux, juteux, les tanins sont élégants.
Finale assez persistante. 
Très bon.
IGP Val de Loire. Bouchon de liège aggloméré.
Alc.  13 %. Sucre 1,4 g/l.
En ligne (3) et il vient d'arriver dans 56 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,00 $

La SAQ vend moins de vin, mais fait plus d'argent

La Société des alcools du Québec (SAQ) a vendu 5 millions de bouteilles de vin de moins au cours de la dernière année, mais elle a tout de même fait plus d'argent avec cette quantité moindre.

En effet, ses ventes de vin ont diminué en volume de 2,1 %, mais en dollars ce fut 5,5 % de plus.

Hausse du prix des vins
La direction du monopole a haussé les prix des vins au cours de la dernière année sous différents prétextes.

L'année précédente, le prix moyen de la bouteille de vin vendue en succursales était de 16,07 $. Cette année c'est 16,90 $.

Moins de ventes aux épiceries
La diminution des ventes de vin en volume est due à la baisse des ventes de vin aux épiciers. En effet, la SAQ a vendu 53 millions de bouteilles de vin aux épiciers et dépanneurs, contre 62,7 millions l'année précédente. C'est 9,7 millions de bouteilles de vin de moins aux épiciers. De retour au niveau des ventes avant pandémie. 

Le nombre de vins importés en vrac et vendus dans les magasins de la SAQ est demeuré stable à 14 millions de bouteilles.

En succursales, les ventes de vins ont augmenté de 2,9 % en volume, mais de 8,6 % en dollars. Lorsque la SAQ donne 0.35 $ de plus aux fabricants de vin, elle s'ajoute un autre 0,40 $ pour son profit.

Spiritueux et panachés en hausse
Si la SAQ nous vend moins de vin, elle a augmenté ses ventes de spiritueux et de panachés.

Le vin étant plus cher, les consommateurs se tournent vers les spiritueux et les panachés. Les ventes de spiritueux ont augmenté de 7 % et celle des panachées de 32 %.

Grande Réserve des Challières, Bonpas, Ventoux rouge 2020

La présidente de la SAQ, Catherine Dagenais, a dit que si vous n'avez plus les moyens de vous achetez un vin qu'elle a monté à 15 $, achetez-vous donc un vin à 12-13 $.

Alors celui-ci fera l'affaire. À 13,30 $ il vaut bien des vins à 15-20 $.

C'est, en effet, un très bon rapport qualité-prix que ce vin du Ventoux.
De belles saveurs de petits fruits, c'est juteux sur des tanins fins. Le vin est sec. La finale est épicée.
Juteux, facile à boire. Servir à 14-16 degrés.
Grenache noire et syrah.
Producteur Bonpas.
Alc. 14 %. Sucre 2,8 g/l. Capsule à vis.
En ligne (387) et dans 264 magasins.   
 

2.5 étoiles
Prix: 
13,30 $

Cortadera, Tempranillo 2020

Un vin rouge espagnol bien boisé, d'un beau boisé d'ailleurs, très expressif, vif et sèveux.
Des saveurs qui rappellent les cerises noires.
Cépage tempranillo. Région de Castille.
Servir frais à 14 degrés.
Sans sulfites ajoutés. Alc. 13,5 %. Sucre 1,8 g/l.
Dans 113 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
18,50 $

Les Hélices, Château Les Vieux Moulin 2016


Des odeurs de cheval !
Une saveur chevaline sur une belle structure légèrement tanique. La finale est aigre.
Une ou deux gorgées, ça va, mais après le coeur nous lève.
Il a fait un mauvais voyage!
Merlot; cabernet franc et cabernet sauvignon.
Dans 92 magasins.
 

Prix: 
25,50 $ à la SAQ | 12 euros (17 $) en France

Publicité cachée sur le vin dans LeDevoir

De la publicité sur le vin déguisée en article dans le journal LeDevoir !

Les matins, je vais dans Google Actualité et je tape « vin », apparait alors une suite de titres d’articles de presse sur le vin. Samedi matin, je vois, entre autres,  dans cette liste — LeDevoir, À table avec les vins de l’Alto Adige — Je suis le lien. C’est signé en haut du texte Par Élyse Lambert. « Les consommateurs québécois sont curieux et ont soif d’aventure… »

Je lis le texte, on y parle de la région d’Alto Adige, de ses cépages… c’est descriptif et élogieux. Il n’y a pas d’éléments critiques. Tout est beau. Puis le texte est suivi, comme c’est souvent le cas dans ces articles sur une région viticole de suggestions de vins. Trois vins, «joli rapport qualité/prix », mais le prix n’est pas mentionné; « Apéritif parfait »; « On se régalera d’une mozzarella ».

Des défauts dans la plupart des vins nature

Les vins nature, des vins sans sulfites ajoutés sont souvent défectueux.
Une étude menée dans la région de Bordeaux démontre que 69 % des vins analysés ont des défauts.

Les principaux défauts notés par les oenologues sont les odeurs phénolées (ferme, écurie, Brett) très majoritaires, l'oxydation (fané, vieux, cidre, éventé) et le gout de souris (linge mouillé, vomis, popcorn).

Au printemps 2018, 52 vins de cépages bordelais des millésimes 2015 et 2016 ont été achetés en grande surface, chez des cavistes et à la propriété, dans la région de la Nouvelle-Aquitaine.

Parmi les 52 vins, 4 contenaient plus de 30 mg/l de sulfites. Donc, considérés comme pas nature et ils ont été écartés de l'étude.

«33 sur 48 échantillons, c'est-à-dire 69 % présentaient des défauts, tant olfactifs que gustatifs. La fréquence de vins défectueux était analogue pour les deux millésimes. Les vins défectueux se retrouvaient dans toutes les gammes de prix.» Soit de 6 à 35 euros.

Les résultats de cette recherche ont été présentés en février 2019, à un groupe de vignerons et d'oenologues par Jean-Christophe Barbe, professeur d'oenologie, lors d'un atelier des Journées Techniques Vigne Vin Bio
 au Lycé viticole Libourne Montagne. L'évènement était organisé par la Fédération régionale d'agriculture biologique de Nouvelle-Aquitaine.

Un échantillon témoin de 20 vins conventionnel, donc non nature, a aussi été analysé. Et 3 des 20 vins avaient des défauts; soit 15 %.

Les Garrigues, Domaine Clavel, Languedoc 2020

Était 23,15 $ en avril.
Un beau vin rouge, bio, épicé, frais et sèveux.
Du tonus. Agréable à boire.
Grenache noir 60 %; syrah 30 % et carignan.
Vendanges manuelles. Élevage en cuve béton.
Domaine Clavel.
Alc. 15 %. Sucre 1,7 g/l.
Dans 53 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
22,65 $

Kydonitsa, Tsimbidi 2020

Un très beau vin blanc sec, vif et citronné avec une note végétale.
Agréable avec ses saveurs d'herbes et de coing (poire-pomme).
Alc. 13 %. Sucre 1,8 g/l.
Cépage kydonitsa. Producteur Monemvasia. Région Laconie, Péloponnèse.
Dans 80 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,45 $

Hirsch, Zöbing Riesling Kamptal 2019

Un joli riesling aromatique et légèrement pétrolé.
C'est sec et vif sur un fruité ample.
Des saveurs de litchi. Désaltérant.
Capsule à vis. Producteur Hirsch. Alc. 12,5 %. Sucre 4,8 g/l.
Dans 67 magasins.

3 étoiles
Prix: 
27,20 $

Poggio alle Gazze, Toscana 2019

Des aromes végétaux de sauvignon, de sel et de citron.
D'une belle présence vive en bouche. C'est sec et bien vif sur une texture légèrement huileuse.
Fait saliver. Une très longue finale sur les petits fruits et une belle acidité. Rafraichissant. Original.
Sauvignon 78 %, complété de vermentino 16 % et de 6 % de verdicchio. Alc. 13 %. Sucre 1,7 g/l.
Producteur Ornellaia.

3 étoiles
Prix: 
70,00 $

Vigna del Sorbo, Fontodi, Gran Selezione 2010

Très beaux aromes de fruits et de cuir. C'est attirant.
L'attaque est très ferme, très tanique sur un granulé de grande qualité. C'est ample, sèveux et astringent. Des saveurs de petits fruits, de cèdre, de goudron et de graphite.
Un chianti impressionnant et très expressif.
Sangiovese et un peu de cabernet sauvignon. Élevage de 24 mois en chêne français à 50 % neuf. Alc. 15 %.

4 étoiles
Prix: 
65,00 $

Rancia, Fèlsina, Chianti Classico Riserva 2010

Des aromes de crème et de bois. Un peu de style bordelais.
Rond, ample, d'une jolie texture granulée. Tanins agréables. Saveurs rappelant les cerises.
Longue finale granulée et tanique. Alc. 14 %. Sangiovese 100 %. Élevage en barriques françaises neuves pendant 18 mois.
Un chianti de grande qualité. Excellent.

3.5 étoiles
Prix: 
49,00 $

Des Brunello 2007

Brunello, une appellation de Toscane qui a grande réputation et qui plait beaucoup aux Américains. Toutefois, la qualité est très variable d'un vin à l'autre sur cette appellation de 2100 hectares.

Ce sont des vins supposés faits entièrement de sangiovese. Toutefois, avant 2009 — le scandale du Brunello — de nombreux producteurs amélioraient leurs vins avec des cépages français.

Sur les quatre vins du millésime 2007 dégustés lors d'une belle activité à l'Académie du vin de l'Outaouais, un seul m'a semblé satisfaisant.

Oublions la première bouteille de Canalicchio di Sopra 2007 qui était bouchonnée et oxydée.

Altesino, Brunello di Montalcino 2007
Rouge pâle brillant et teinte bien orangée. Un vin vif, d'une texture bien serrée sur de beaux tanins fermes. Des saveurs de cerise et de goudron. Il s'ouvre lentement et donne faim ! Très beau. Alc 14 %. 64 $ 
Commenté aussi en 2013.

Fossacolle, Brunello 2007
Peu expressif au début, puis s'ouvre sur le cuir et l'alcool. C'est vif, acide et serré. Finale sur l'alcool. Alc. 14,5 %. 51 $ 

Brunello di Montalcino, San Polo 2007
Un vin vif à l'acidité marquée sur des tanins secs. Des saveurs de caramel et d'arachides. Le bois domine le fruit. Finale asséchante. Alc. 14,5 %. 49 $ en 2013.

Casanova di Neri, Tenuta Nuova, Brunello 2007
Des aromes oxydés déplaisants de soupe aux choux, de caoutchouc, de bois brulé et de vieux jus de tomate. En bouche, il y a beaucoup de dépôt dans mon verre. Le fruité est ample et sucré sur des saveurs de café et de caoutchouc. On peut aimer ses saveurs de fruits sucrés, mais il faut alors se boucher le nez. Il a possiblement connu de meilleurs jours! 74 $. Le 2015 est 160 $.

Voir d'autres articles sur le Brunello.

Syndiquer le contenu