Nature

Domaine Cazes, Côtes du Roussillon, Sans sulfites ajoutés 2020

Un très beau vin du Roussillon bio et nature, svelte, fluide, épicé sur de beaux tanins.
Délicieux.
Syrah, grenache et mourvèdre.
Alc. 13,5 %. Sucre 2 g/l.
Dans 222 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,35 $

Rocher des Violettes, Côt, Touraine 2019

C'est dans la catégorie des vins nature que l'on trouve les plus mauvais vins !

Non, ce n'est plus à l'épicerie! Les vins industriels ne sont pas bien inspirants, mais ne sont jamais aussi mauvais que certains vins nature.

Ces derniers contiennent peu de sulfites, ce qui est risqué. Ils ne sont pas bien protégés et ils peuvent se contaminer par des bactéries ou des levures encore dans la bouteille.

Il suffit d'un coup de chaleur, d'un long voyage au chaud ou d'un séjour trop long sur les quais de débarquement, comme ce fut le cas ces derniers mois pour transformer un bon vin en piquette.

C'est ce qui est arrivé à ce malbec nature de Touraine. Il dégage des odeurs désagréables de sueur (Brett). C'est acre en bouche et la finale est amère. Détestable!

Il ne faut pas hésiter à retourner ces vins à la SAQ.

Par contre, le blanc de chenin et le mousseux de ce domaine actuellement à la SAQ sont bons.

Il y a actuellement 374 vins dits nature à la SAQ — trois fois plus que l'an dernier et 25 fois plus qu'en 2019 — et on nous dit que ce nombre va augmenter.

Alors, soyons sur nos gardes !

    Consultez la catégorie Vin nature dans Vin Québec.

Prix: 
29,55 $ à la SAQ | 14,90 € (22 $) en Europe

Apparente, Puech Redon 2020

On dirait plus un vin orange par la couleur qu'un vin rosé.
Il est vraiment très orangé. C'est léger, peu acide.  On ne perçoit pas l'alcool.
Le fruité est fin avec une bonne sucrosité.
Cinsault et syrah. En appellation Vin de France. Aucun ajout de SO2.
Producteur Cyril Cuche.
Alc. 11,5 %. Sucre 2,6 g/l.
En ligne (115). Il sera dans en magasins dans les prochains jours.

2 étoiles
Prix: 
21,40 $

Musar Jeune 2018

Un vin rouge du Liban parfaitement délicieux.
C'est frais, juteux, presque soyeux et bien épicé.
Très agréable à boire. Un délice!
Il serait intéressant d'en mettre quelques bouteilles en cave et de voir ce que cela va donner au cours des prochaines années.
Presque aussi bon que le 2016.
Cinsault 50 %, syrah 30 % et cabernet sauvignon 20 %. Non boisé, élevé en cuve béton. «Fait selon la philosophie des vins nature», écrit le producteur.
Alc. 14 %. Sucre 2,1 g/l.
En ligne (23) et dans 53 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
26,15 $

Coteaux d'Ancenis, Esprit Détente, Bernard et Benoit Landron 2020

Un gamay de la Loire bien épicé.
Fruité et un peu suret. Tanins fins. Sec, assez vif.
Succulent. Un joli vin bio et nature à servir à 12-17 degrés.
Bien meilleur que le 2018.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,7 g/l.
Coteaux d'Ancenis est une toute petite appellation d'une quarantaine de vignerons de la Loire.
Dans 9 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,65 $

Les Pious, Rémi Pouizin, Côtes du Rhône 2019

Fruits noirs et note végétale.
Attaque bien épicée, puis tanique, puis fruitée.
Intéressant. Une belle structure d'un beau granulé tanique, assez ample et riche. Corsée même. Un peu rustique.
Grenache et syrah. Bio et nature.
Alc. 14 %. Sucre 2,5 g/l.
Pour les grillades au BBQ.
Dans 15 magasins.

3 étoiles
Prix: 
17,85 $

Bonnet Huteau, Nuit Boréale, Mousseux Brut

Un mousseux absolument délicieux !
C'est équilibré, peu acide, non sucré, rond et coulant sur de belles saveurs fines.
Un bel assemblage de chardonnay, de melon de Bourgogne (muscadet) et possiblement de pinot gris. Méthode champenoise. Vin nature.
Une production de 10 000 bouteilles en biodynamie.
Moins de 60 mg/l de SO2 total.
Sucre 3,7 g/l.
En ligne (8) et dans 107 magasins.
 

3.5 étoiles
Prix: 
23,75 $

Le Rocher des Violettes, Pétillant Originel 2017

Un pétillant doré, riche, ample et miellé.
Une jolie texture assez grasse, peu acide sur de petites bulles.
D'un beau fruité. Finale sur le caramel et le miel.
Chenin, appellation Monrlouis-sur-Loire.
Non dosé, fermentation naturelle sans ajout de sucre.
«Pressurage direct; fermentation avec levures indigènes; non filtré, ni collé; mise en bouteille avant la fin de la fermentation pour la prise de mousse; dégorgé sans dosage...»
28 mois sur latte.
Alc. 13 %. Sucre 7,1 g/l.
Dans 49 magasins.

3 étoiles
Prix: 
33,25 $

Chinon, Les Terrasses, Béatrice et Pascal Lambert 2018

Un cabernet franc élégant, souple et léger.
Rouge pâle. Petits fruits, terre et humus.
Un vin fin, net, juteux et léger.
Servir à 14-15 degrés.
Élevage cuve béton. Biodynamie. Nature.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,7 g/l.
Dans 27 magasins.

3 étoiles
Prix: 
25,05 $

Le vin nature est bourré de mensonges

C'est la nouvelle mode : le vin nature.
Qu'est-ce que ce vin nature? La définition ne vient pas naturellement. C'est un vin sans intrants ou si peu. C'est déjà un peu flou. Il y en a ou pas? Et combien?
Ah, ça on ne le dit pas!

C'est du vin sans sulfites ajoutés ou si peu. C'est quoi si peu ? 10, 20, 30, 50 mg de soufre. On ne nous le dit pas.

Tous les vins contiennent des sulfites. Ils sont produits lors de la fermentation du jus de raisin en vin. Il y a même des producteurs qui essaient de produire le plus de sulfites possible à la fermentation. Pourquoi ? Pour ne pas devoir en ajouter!

En théorie, on pourrait même dire que certains vins à sulfites ajoutés en contiennent moins que ceux étiquetés sans sulfites ajoutés.

La Société des alcools du Québec (SAQ) affiche 646 vins nature. Pourtant, 246 ne sont pas bios! En quoi est-ce nature que d'ajouter des produits de synthèse à la vigne?

Et le peu de sulfites, pourquoi ne pas nous dire combien il y en a et combien on en a ajouté? Pourquoi toutes ces cachoteries? Pourquoi cacher ses informations aux consommateurs?

On veut nous forcer à y croire, mais on ne nous donne pas l'information.

Des producteurs ajoutent d'autres produits et utilisent d'autres techniques pour ne pas ajouter de sulfites.

Et pourquoi cette hantise des sulfites ? Il n'a jamais été prouvé que les sulfites contenus dans le vin étaient dangereux pour la santé. On nous dit qu'ils peuvent causer des maux de tête. Ça aussi, ça n'a jamais été prouvé. Ce serait l'éthanal qui causerait ces maux. Fait-on du vin sans éthanal?

Certains ne veulent boire que du vin étiqueté nature. Des sommeliers sont tombés en religion et font la promotion de ces vins qui seraient purs.

On dit que ces vins reflètent plus le terroir d'où ils proviennent. Alors, pourquoi tant de vins nature provenant de régions différentes ont-il le même style et goutent-ils si semblables?

Certains de ses vins sentent mauvais. Des sommeliers et chroniqueurs complaisants disent que ce n'est pas grave, que ce n'est que de la réduction, que ça va disparaitre plus tard ou que l'on va s'habituer.

Oui, c'est devenu une religion, une croyance. Il y a de bons vins nature et d'horribles vins nature. Pour ces derniers toutefois, les sommeliers et chroniqueurs gardent le silence — Un aveuglement volontaire. Ils sont trop croyants ou trop chicken.

Il serait si simple et si honnête de donner la liste des ingrédients et des procédés sur la contrétiquette. Il y a de la place pour cette information. Mais non, les producteurs de vin dit nature préfèrent cacher cette information aux consommateurs, aux croyants.

L'Europe veut adopter une politique commune sur l'étiquetage du vin pour 2024-2025. On veut indiquer les ingrédients ou au moins les rendre accessibles par internet. Mais de nombreux producteurs de vin s'opposent à ce qu'on donne des détails aux consommateurs.

Il serait pourtant si naturel de donner la quantité des ingrédients contenue dans le vin.

Sant’Or Santameriana 2019

Plusieurs vins blancs dits nature se ressemblent avec des aromes et des saveurs qui rappellent le jus de pomme et parfois le cidre et d’une texture légère et guillerette. Pourtant, ceux qui font le marketing de ces vins nous disent que le vin nature reflète plus le terroir ! Pourtant, des vins qui viennent d’horizons très différents se ressemblent par les odeurs, les saveurs et même par le style.
C’est le cas de ce vin bio et nature qui nous provient de la région d’Achaia au nord du Péloponnèse en Grèce. Il a de beaux aromes invitants de jus de pomme et de fleur. C’est léger, guilleret, gourmand et digeste.  C’est fait du cépage santameriana aussi appelé asprouda de Patras. Culture en biodynamie.
Alc 11,5 %.
En ligne (206) et dans les magasins bientôt.

2.5 étoiles
Prix: 
24,30 $

Els Vinyerons-Vins Naturals, Lluerna, Xarel-lo 2019

Un vin blanc nature, non bio, de teinte cuivrée.
Bien aromatique, jus de pomme.
Très léger, peu acide, sec sur des saveurs d'agrumes.
Un vin original, différent et qui peut sembler étrange.
Cépage majoritairement du xarel-lo 2019 et 10 % du millésime 2018; une partie agée un an en futs français. Récolte manuelle. Sans sulfites ajoutés.
Alc. 12 %. Sucre <1,2 g/l.

 

Vins nature (définition de la SAQ)
Issus pour la plupart de raisins bio, avec peu ou pas d’additifs ni intervention dans la production.»

2 étoiles
Prix: 
22,05 $

Beaujolais, Cuvée à l'ancienne, Joubert 2018

Un délicieux beaujolais, juteux, épicé, léger, coulant.
Vraiment du beau jus de la vigne.
Un gamay délectable.
Vendanges manuelles. Non filtré.
Vin nature. Non bio.
Alc. 12,5 %. Sucre <1,2 g/l.
Dans 80 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,50 $

Mathilde Chapoutier, Côtes-du-Rhône 2020

Les vins sans sulfites ajoutés sont à la mode. Des vins dits nature. Il y en a 262 aujourd'hui à la SAQ.
Ils ne sentent pas tous la ferme.
Celui-ci est bien fait et il y a bien voyagé.
Il a un nez expressif et même exubérant de petits fruits.
L'attaque est belle sur un fruité ample. C'est juteux, sèveux sur une texture serrée. Un vin qui a du tonus et une certaine élégance.
Cépages : grenache et syrah. Vendanges à la machine.
Élevage 5 mois en cuves béton.
La contrétiquette dit qu'il «peut contenir des traces de sulfites naturels.»
Classé nature, mais non bio!
Alc. 14,5 %. Sucre 1,9 g/l.
Dans 208 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,95 $ à la SAQ | 11,40 € (16,80 $) en France

Gluegglich, Loimer

Un vin blanc autrichien non millésimé. Il est issu de différents millésimes et élevé 8 mois sur les peaux. La SAQ le classe dans la section des vins nature et orange. Il est en fait jaune pâle. Il a de beaux aromes de pêche et de poire. C'est savoureux, légèrement miellé et citron confit.
Assez vif, serré et persistant.
C'est fait de chardonnay, de zierfandler, de riesling et de rotgipfler. Peut contenir aussi du traminer, du sauvignon blanc et autres cépages. Biodynamie.
Ajout de sulfites: 20 mg au 1er soutirage et 15 mg à l'assemblage.
Servir de 8 à 12 degrés.
Capsule à vis. Alc. 12 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Dans 6 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
21,75 $ à la SAQ | 10 euros en Europe

Le vin nature ne sent plus mauvais !

Vous vous versez un verre de vin dit nature et il s'en dégage une odeur parfois étrange, singulière et même rebutante.

Ça peut arriver aussi avec des vins bios; en fait avec des vins qui ont peu de sulfites ou contaminés par des bactéries ou certaines levures de type Brettanomyces.

Des odeurs de ferme, d'écurie, de sueur, de chaussettes, d'égouts, de marais  ou autres. C'est souvent des odeurs d'éthyl-phénol ou autres molécules.

Je ne dis pas que tous les vins nature ou bios ou qui contiennent peu de sulfites sentent tous mauvais, mais ça arrive de plus en plus souvent.

Et là, vous entendrez le vendeur, le chroniqueur complaisant ou le sommelier amoureux de ce type de vin vous dire que ce n'est pas grave, que ça va disparaitre à l'aération, que ça ne sera plus là dans 10 minutes, dans 20 minutes; ou dans une ou deux heures ou le lendemain matin ! Qu'une simple aération ou un bon brassage en carafe va la faire disparaitre par magie.

On va vous dire que c'est normal, que c'est l'odeur du «vin vivant» ou on va employer des mots savants comme funky ou réduction.

Ce vendeur ou ce sommelier dira que ça va disparaitre à l'aération, que de n'est que «de la réduction». Et effectivement, au bout que 20 minutes, il ajoutera que cette odeur a disparue.

Mais vous, vous la sentez toujours !
Que s'est-il passé ?
Lui ne là sent plus et vous, par contre, vous détectez encore cette odeur désagréable.

C'est alors possiblement le résultat du phénomène appelé «habituation», ou encore adaptation olfactive ou accoutumance olfactive (en anglais "olfactory habituation").

Vous entrez dans une écurie, ou une ferme, et l'odeur est très forte. Pourtant, au bout de 4 minutes, vous ne sentez plus cette odeur. Vous entrez chez vous et vous sentez l'odeur de votre maison, mais au bout d'une minute, vous ne la sentez plus. Vous sentez votre verre de vin et vous détectez une odeur, puis vous le reniflez à répétition et là il ne sent plus rien. C'est l'habituation.

«Effectivement, même si le stimulus est toujours présent et que le nerf olfactif envoie toujours des signaux, la cognition indique à l’individu que cette information n’est plus nécessaire.» (La compréhension de l’olfaction : la perception des odeurs)

Donc, il se peut que si l'odeur n'est plus perçue ce soit peut-être dû à l'habituation et non à l'aération.

Je me demande aussi si quelquefois ce n'est pas dû à l'amour. On veut tellement aimer ce vin d'un si gentil ou réputé vigneron ou vigneronne qu'on finit par effacer cette odeur ou à l'aimer. L'amour rend aveugle, mais aussi anosmique !

Sujets connexes

Le Rocher des Violettes, Chenin 2019

Un vin floral avec des aromes de poire.
C'est sec, assez vif, légèrement épicé sur des saveurs de fruits jaunes.
Une belle sensation de vivacité en bouche.
Un peu cher.
Capsule à vis. Alc. 13 %. Sucre 6,2 g/l.
En appellation Vin de France.
Dans 70 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
28,00 $ à la SAQ | 13,20 €, (20,50 $) en France

Native, Grenache et Syrah, Rémi Pouizin, Rhône 2019

Un vin rouge bio et nature de l'appellation Visan Côtes du Rhône villages.
Très aromatique, fruits rouges et bleus écrasés.
Bouche suave, fruitée avec une touche végétale.
Belle présence en bouche. Une certaine rondeur. Tanins fins.
Jolie finale fruitée.
Grenache à 70 % et syrah; élevés en cuve béton.
Alc. 14 %. Sucre 2,4 g/l.
En ligne (25) et dans 116 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
19,95 $

Le Facteur Su'l vélo, Vouvray 2018

Un beau vin blanc doré aux aromes invitants de fruits jaunes et de cire.
La bouche est ample sur des saveurs de fruits confits.
C'est très expressif.
Très longue finale sur des notes de biscuits et de noix.
Cépage chenin. Classé comme vin bio et nature à la SAQ.
Bouchon de plastique. Domaine du Facteur, Mathieu Cosme. Alc. 13,5 %. Sucre 4,5 g/l.
Dans 14 magasins.

3 étoiles
Prix: 
26,15 $ à la SAQ | 13,50 € (21 $) en France

Domaine Cazes, Sans sulfites ajoutés, Côtes du Roussillon 2019

Un très beau vin nature, bio, fruité fin et bien épicé.
C'est délicieux, lisse, coulant, peu tanique, vif sur de belles saveurs de petits fruits, de framboises, de réglisse rouge.
Syrah et grenache.
Sans sulfites ajoutés, mais contient des sulfites produits par la fermentation.
Alc. 14 %. Sucre 1,5 g/l.
Dans 177 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,00 $ à la SAQ | 7,70 € en France

Celler Credo Volaina 2018

Un vin qui titre 9,5 % d'alcool c'est bien rare.
Celui-ci est fait du cépage pallelada, un des cépages des mousseux d'Espagne et on a bien l'impression de boire un cava sans bulles. C'est léger, coulant, facile, agréable et digeste. C'est sec sur un fruité fin.
3 hectares en culture biodynamique.
Alc. 9,5 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Dans 33 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
22,00 $

La Belle Romaine, Château de Mérande 2018

Un vin fait du cépage mondeuse. Il est rouge foncé, ce qui est étonnant puisque les mondeuses sont souvent pâles.
C'est d'un beau fruité sur des tanins fins, d'une belle structure, d'une certaine rondeur.
Tout d'une pièce, unidimentionnel et bien équilibré. Plutôt cher pour ce qu'il donne!
Servir frais à 14 degrés.
Bouchon de plastique. Domaine Genoux.
Un vin bio et nature. Alc. 12 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Dans 19 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
28,90 $

La Résistance, Côtes du Rhône 2019

Vin biologique - Sans soufre ajouté
On retrouve de plus en plus de vins qui affichent «sans soufre ajouté». Plusieurs producteurs se font un point d'honneur de produire du vin sans y ajouter des sulfites à la vendange, puis en cave ou tout simplement à la mise en bouteilles. Ici la fiche technique du produit indique qu'«aucun sulfite n'est ajouté depuis la réception des raisins jusqu'à la mise en bouteille.» On y ajoute que «Ce choix vise à retrouver l'expression naturelle du terroir et du fruit pour mettre en valeur les cépages des Côtes du Rhône méridionaux.»
Ici c'est syrah à 70 % et grenache.
C'est d'un fruité agréable et épicé.
La texture est belle, fruitée sur de beaux tanins.
La finale est épicée. Agréable à boire. Servir frais à 14 degrés. Un nouveau produit à la SAQ.
Producteur: Vignerons de l'Enclave; Union des vignerons des Côtes du Rhône SAS Louis Mousset.
Alc. 14,5 %. Sucre 2,9 g/l. Bouchon de plastique.
Bio, nature et végétalien.            [Échantillon reçu]
En ligne (33) et dans 171 magasins.

La SAQ affiche aujourd'hui 294 vins dit nature; dont 152 sont bios.
 

2.5 étoiles
Prix: 
18,35 $ à la SAQ | 5,16 € - 9,69 € en France

Sequerciani, Libello 2018

Aromatique, petits fruits.
Un vin rouge séveux, assez serré sur des tanins fins.
Un vin nature juteux et coulant bien agréable à boire.
Cépages ciliegiolo et sangiovese.
IGT Toscana.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,4 g/l.
Dans 50 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
24,75 $

GX Rouge 2019

Un vin rouge espagnol coulant, juteux et léger.
GX pour Garnatxa autrement dit garnacha ou grenache.
Court élevage en cuve inox et mise en bouteilles rapidement.
Servir à 12-15 degrés.
Rendement 60 hl/ha.
Région de la Catalogne.
Capsule à vis.
Alc. 14,5 %. Sucre 2 g/l. Acidité 3,5 g/l. Sulfite 45 mg/l.
Il arrive en magasin. Dans 11 magasins ce matin.

2.5 étoiles
Prix: 
19,95 $ à la SAQ | 7,70 € (12 $) en Espagne

Roditis natur 2019

Bien meilleur que le 2018, ce 2019 est bien bon. Floral et légèrement beurré.
Un vin ample au fruité sec. C'est assez mordant tout en restant bien équilibré.
C'est serré, minéral et ça se termine par une belle longue finale légèrement salée qui laisse une belle bouche.
Servir avec les fruits de mer ou tout simplement en apéritif.
Cépage roditis élevé en cuve inox.
Un vin bio et nature. Non filtré. Appellation Patras dans le nord du Péloponnèse.
Alc. 12 %. Sucre 2 g/l. Agent promotionnel Oenopole.
40 cents de moins cher que l'an dernier.
Dans 14 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,35 $

Vin nature et non bio à la SAQ

La moitié des vins nature affichés dans le site de la Société des alcools du Québec ne sont pas bios.

En effet, seulement 115 des 229 vins dits nature du répertoire de la SAQ sont affichés comme étant bios et 114 ne sont pas classés bio.

Ça semble étonnant compte tenu du fait que la plupart des définitions du vin nature indiquent que ce vin est à la base bio.

La Revue du vin de France écrit que «Tout le monde (en France, je suppose) est d’accord pour dire que le vin nature provient de vignes travaillées en bio ou en biodynamie» (Le vin nature en dix questions)

Le site Vins Naturels commence sa définition du vin naturel par ces mots :«Le vin naturel ou vin nature est le résultat d'un choix philosophique visant à retrouver l'expression naturelle du terroir. Il est issu de raisins travaillés en Agriculture Biologique,»

Le site Morethanorganic écrit que le vin naturel est un vin produit «à partir de raisins biologiques vendangés à la main».

Même la SAQ écrivait dans un de ses textes en 2015 que «En principe, un vin nature est issu de la culture biologique ou biodynamique.» (L'ABC du vin «nature»)

Le site Wikipédia est plus nuancé. «Un vin naturel, ou vin nature, est un vin auquel aucun intrant n'est ajouté lors de sa vinification (fait parfois exception une faible dose de soufre). À l'heure actuelle, il n'existe pas de législation ni de consensus autour de sa définition exacte. Cette dénomination n'est donc pas certifiée. Il est souvent issu de raisins cultivés selon des méthodes agroécologiques (viticulture biologique ou biodynamique).»

Alors, comment expliquer que la moitié des vins nature de la SAQ ne sont pas bios? Ou du moins ne sont pas affichés comme étant bios.

Dans son site internet, la SAQ écrit que le vin nature est «Tout en haut de l’échelle de la pureté»; en haut de bio et de biodynamie. Et ajoute que «ce qu’on entend par vin nature, c’est qu’on ne leur a rien ajouté…. Ou presque.» (La vraie nature du vin)

Si le vin nature est un vin dont on n'a rien ajouté, il serait donc par essence — par nature — bio puisqu'on n'y a pas ajouté de produits chimiques de synthèse.

Il se pourrait ainsi que ces producteurs de vin nature produisent en bio, mais sans demander ou afficher de certification bio.

Et comment savoir si un vin est vraiment nature s'il n'y a pas de définition universelle. La SAQ dit se fier à la parole du producteur «Notre sélection est étiquetée sur la base de la propre déclaration du producteur.»

Finalement, disons qu'il y a certains producteurs et des consommateurs qui font une fixation sur les sulfites; pourtant, il n'a jamais été prouvé que les sulfites dans le vin étaient dangereux. (Non, les sulfites ne sont pas un problème dans le vin.)

   Voir la liste des vins nature du répertoire de la SAQ www.saq.com/fr/produits/vin-nature

Mondeuse, Domaine Quénard 2016

Un vin léger, souple, légèrement épicé et d'un beau fruité.
Il a une belle acidité rafraichissante sur de beaux tanins.
C'est juteux, coulant, gouleyant et bien agréable à boire.
Il a la structure (acide, fruit et tanins) pour s'améliorer encore en cave au cours des 5 prochaines années.
Un vin bio et classé comme étant un vin nature par la SAQ.
Culture en biodynamie. Deux hectares.
Cépage : mondeuse. Il n'y a que 6 vins de ce cépage à la SAQ.
Alc. 11,5 %. Sucre moins de 1,2 g/l.
Servir à 15 degrés.
En ligne (101). Il sera dans les magasins de la SAQ bientôt.

3 étoiles
Prix: 
27,70 $

Plus de vins nature à la SAQ


VIN
NATURE

La Société des alcools affiche de plus en plus de vins dits nature à son répertoire.

Il n'y avait que 16 vins tranquilles dits nature l'an dernier; puis c'est monté à 71 le mois dernier; et aujourd'hui la SAQ affiche 124 vins tranquilles nature (+ 10 mousseux).

De plus, elle en ajoutera 47 (dont 4 mousseux) qui seront disponibles jeudi pour achat en ligne.
La plupart de ces ajouts proviennent de France; soit 29 ainsi que 10 d'Italie; 3 d'Espagne et 2 autres de Grèce et d'Australie. Ils seront de 17 $ à 52 $. Ce sont de petites quantités: de 30 à 300 caisses par produit.

Il n'y a pas de définition officielle du vin nature acceptée par tous et dans tous les pays. En général, ce sont des vins qui sont faits le plus naturellement possible, avec le moins d'intrants possible et le moins de sulfites possible. Certains producteurs disent même qu'ils n'ajoutent pas de sulfites du tout.

Il y a une grande quantité de produits qui peuvent être ajoutés au vin. Il y a des levures, des antioxydants, des stabilisants, des acides, des désacidifiants, des copeaux, des enzymes, des tanins, des bactéries, des mannoprotéines, des agents de clarification, des nutriments, des chitosanes, des activateurs de fermentation, des détoxifiants, des décontaminants, des adjuvants de remuage, des colorants, etc. (Voir IOC, Lallemand et Laffort)

S'il n'y a pas de définition officielle et acceptée par tous, comment alors affirmer et afficher qu'un vin est nature? À la SAQ, on dit se fier et accepter ce que dit le producteur. «Notre sélection est étiquetée sur la base de la propre déclaration du producteur.»

Il est à noter aussi que certains vins dits nature par la SAQ ne sont pas affichés comme étant bios ! *

Le vin nature est donc plus un concept, un idéal pour certains, une «philosophie de production», une quête de pureté, un type de vin. Toutefois, en France, des vignerons regroupés dans le Syndicat de défense des vins naturels ont fait approuver par les autorités françaises une charte dite du «Vin méthode nature». Elle propose des vins sans sulfites ajoutés et des vins avec moins de 30 mg de sulfites ajoutés.

Compte tenu du fait que ces vins sont produits sans agents de protection ils peuvent être brouillés et contenir encore une certaine quantité de gaz carboniques, donc quelques petites bulles. De plus, ils peuvent être plus fragiles, s'oxyder plus rapidement et être modifiés par des bactéries présentes en bouteilles. Ils ont donc quelquefois des gouts et des apparences diverses et inhabituelles. Ils sont de ce fait plus sensible à la chaleur. On recommande donc de les transporter et de les conserver au frais.

Lors de dégustations de certains de ces vins nature, des amateurs y ont trouvé des odeurs et saveurs incongrues, comme de la rhubarbe, des graines de sésame, de la pistache, des fougères, des feuilles de tomate, des écailles d'arachides, des odeurs de saucisse, de cidre brut, de boisson gazeuse ou encore des sensations de bière éventée...

La texture de ces vins peut aussi être différente des vins conventionnels. Le fruité est souvent plus expressif, plus vivant. Ces vins non filtrés offrent une texture plus onctueuse. Il peut aussi y avoir un petit perlant, une sensation de bulles ou de mousse sur la langue. Ils goutent moins l'alcool. Les tanins sont plus enrobés. Donc, c'est moins lissé et ça peut paraitre plus brut et moins raffiné.

Au final, si vous les jugez défectueux, retournez-les au magasin de la SAQ. On va vous les rembourser.

Les vins nature seront identifiés par ce logo de couleur terre sur les rayons des magasins de la SAQ.

Voir la liste des 47 vins nature qui seront ajoutés jeudi. Ainsi que la liste des vins que la SAQ affiche maintenant comme étant «vin nature».

    Voir notre section sur les vins nature. vinquebec.com/nature

    Texte modifié le 2 septembre pour y ajouter des informations provenant de la SAQ.
    15 sur les 49 vins nature en ligne le 4 septembre ne sont pas affichés bio.

Vignoble des 2 lunes, Pinot Noir, Lune Noire 2018

Un pinot noir bio d'Alsace parfaitement délicieux.
C'est très fruité, juteux et peu acide.
Assez ample pour un pinot. Tanins bien souples. Gouleyant et digeste.
Culture en biodynamie.
Servir frais à 14 degrés.
Alc. 13,5 %. Sucre 1,4 g/l. Agent Vin Vrai
Dans 44 magasins.

3 étoiles
Prix: 
28,20 $
Syndiquer le contenu