Baisse des ventes en volume dans les succursales de la SAQ

Et hausse dans les épiceries!

Les ventes de vin, bières et spiritueux ont diminué en volume dans les succursales de la Société des alcools du Québec au cours du deuxième trimestre 2014.

Pendant ce temps, les ventes en volume augmentent chez les épiciers.

La Société des Alcools vient de publier ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2014 qui s'est terminé le 13 septembre.

On y apprend que les ventes en volume total ont légèrement augmenté au cours du dernier trimestre comparé au même trimestre de l'année précédente.

Toutefois, cette hausse est due entièrement aux épiciers. En effet, ces chiffres révèlent que les ventes en succursales ont reculé de 100 000 litres à 38,8 millions de litres pendant que les ventes augmentaient de 500 000 litres dans les épiceries à 8,4 millions de litres. Une hausse de 6,3 %.

Les ventes aux restaurateurs sont restées stables à 4,9 millions de litres. Et les ventes des agences (situées essentiellement dans les épiceries) ont augmenté de 100 000 litres.

En dollars, toutefois, les chiffres augmentent légèrement en succursales de 1,7 %;  de 8 millions de dollars à 489 millions $. On rappelle qu'il y a eu une hausse de 25 cents la bouteille le 1er août qui devrait rapporter 12 millions de $ par trimestre.

La hausse des ventes a été beaucoup plus forte en épicerie: soit 7 %. C'est-à-dire 4,5 millions $ pour atteindre 68,2 millions $.

Ventes en volume au 2e trimestre 2013 et 2014
(millions de litres)
  2013
2014
 
Succursales 28,9 28,8 -0,1
Épiceries 7,9 8,4 +0,5
Agences 2,6 2,7 +0,1
Restaurants-bars 4,9 4,9  
  Total
44,3
44,8
+0,5
Ventes en valeur au 2e trimestre 2013 et 2014
(millions de dollars)
  2013
2014
 
Succursales 480,9 489 +1,7 %
Épiceries 63,7 68,2 +7,1 %
Agences 33,8 33,4 -1,1 %
Restaurants-bars 86,1 88,0 + 2,2 %
    Total
664,5
678,6
+ 2,1 %
 @vinquebec.com

D'autres chiffres

Les ventes de vin en volume ont augmenté de 600 000 litres, essentiellement en épiceries, grossistes et agences. Les ventes de spiritueux ont augmenté de 100 000 litres, mais les ventes de boissons panachées ont baissé de 200 000 litres.

Les ventes de vin représentent 80 % des volumes et 74 des ventes en dollars.

«La rémunération du personnel, qui constitue la principale catégorie des charges nettes de l’organisation, a totalisé 81,8 millions de dollars contre 78,1 millions de dollars en 2013-2014, soit une augmentation de 4,7 %.»

«La marge nette dégagée par l’exploitation s’est établie à 35,7 %, contre 35,9 % en 2013-2014.»

«Pour le second trimestre, ces revenus ont atteint 469,3 millions de dollars, comparativement à 457,6 millions de dollars en 2013-2014, une croissance de 11,7 millions de dollars. Les sommes versées au trésor québécois ont totalisé 378,7 millions de dollars, en hausse de 9,8 millions de dollars ou 2,7 %. Cette variation s’explique principalement par un résultat net plus élevé et par une perception plus importante de taxes à la consommation résultant de la progression des ventes du trimestre ainsi qu’à l’harmonisation, au 1er août 2014, des taux de la taxe spécifique prélevée sur la vente de boissons alcooliques au Québec. Quant aux sommes versées au gouvernement fédéral, elles ont totalisé 90,6 millions de dollars, une augmentation de 1,9 million de dollars.»

  Source: Rapport financier intermédiaire 2e trimestre 2014-2015