L'arsenic et le vin : mauvais mélange

L'alcool du vin pourrait augmenter les effets de l'arsenic.
 
L'alcool peut ralentir l'élimination de l'arsenic dans le corps humain et le rendre ainsi plus nocif. Comme l'alcool le fait pour certains médicaments. Il y a des mélanges plus toxiques que d'autres. Ainsi, 1 + 1 peut donner 3.
 
Ceux qui boivent du vin et de la bière régulièrement ont de 20 à 30 % plus d'arsenic dans le corps que les autres!
 
«Les personnes qui ont déclaré avoir bu en moyenne 2 1/2 bières ou un verre de vin blanc tous les jours avaient des niveaux d'arsenic 20 à 30 pour cent plus élevés que ceux des personnes qui ne boivent pas

C'est ce qu'a découvert Kathryn Cottingham, chercheuse au Dartmouth College au New Hampshire à la suite d'une étude faite auprès de 852 personnes dans cet État de la côte est américaine.

Ce qui est plus troublant dans les découvertes du groupe de Mme Cottingham c'est que l'alcool peut réduire les capacités de notre organisme à l'éliminer l'arsenic contenu dans l'eau et autres produits que nous ingurgitons quotidiennement.
 
«L'alcool lui-même peut être à blâmer pour les niveaux d'arsenic plus élevés, en altérant la capacité de l'organisme à détoxiquer l'arsenic», disait Mme Cottingham, cité dans Live Science en novembre 2013.
 
Les chercheurs ont analysé les régimes de 852 personnes dans le New Hampshire. Les niveaux d'arsenic dans leurs ongles ont montré des résultats significatifs à une exposition à long terme à cette substance chimique.

Sur les 120 aliments étudiés, quatre se sont révélés augmenter considérablement les niveaux d'arsenic des individus: la bière, le vin blanc (et dans une moindre mesure, le vin rouge), les choux de Bruxelles et les poissons foncés tels que le saumon, le thon et les sardines. Donc, un effet cocktail indésirable. Cette étude n'a pas démontré de problème avec le riz, contrairement à d'autres recherches.

 
L'étude qui a été publiée le 16 novembre 2013 dans le Nutrition Journal
______