Plus forte baisse pour les vins chers

L'affaire du cafouillage à la SAQ gagne la France. L'information est maintenant publiée par le magazine Internet Vitisphère. Ce magazine s'adresse à ceux qui font du vin en France. L'acticle commence par ces mots: «Étrange affaire au Québec...»

D'autre part, le journal La Presse continue de publier des informations sur son enquête concernant l'action de la SAQ qui incitait ses fournisseurs européens à hausser leurs prix.

On y apprend aujourd'hui, sous la plume de Marie Tison, que la baisse de prix sera plus forte pour les vins chers que pour les vins de moins de 20 $.

Selon le quotidien, un vin de 40 $ sera réduit à 35 $, donc une économie de 12,5 %; alors qu'un vin de 10 $ sera réduit de 8,5 % à 9,20 $.

Cela serait dû aux coûts fixes qui sont proportionnellement plus élevés pour les petits vins.

Dans cet article, on cite Yves Michaud, président de l'Association québécois des agences de vins bières et spiritueux, qui dit que les producteurs de vins français doivent réduire leurs prix pour concurrencer «les fournisseurs du Nouveau Monde qui vendent des vins-bonbons».

Un vin européen sur trois
Toutefois, il semble bien que cette baisse ne s'appliquera qu'à une petite partie des vins européens. Selon un communiqué de la SAQ, cette baisse ne s'appliquera qu'à 29 % des vins européens.

«Rappelons que 25 % des produits en approvisionnement continu [réguliers et de spécialités] sont transigés en euro. Sur le total, c'est 29 % de ces produits qui bénéficieront d'une baisse de prix.»

Abus de pouvoir
De son côté, Michèle Boisvert, en page éditoriale, qualifie cette affaire d'abus de pouvoir. Elle emploie des mots très forts: manipuler, choquants, stratagème, ristourne, gonfler ses profits.

Mme Boisvert dit que si la SAQ veut augmenter ses profits pour les verser au gouvernement qu'elle le fasse ouvertement et «qu'elle et le gouvernement en assument les conséquences.»


Québec : Bisbille entre la SAQ et les agences d’importation, Vitisphere.com, 13 janvier;

«Baisse des prix à la SAQ - Les consommateurs de grands crus privilégiés», Marie Tison, La Presse, page 1 de la section Affaires, 13 janvier;

«Abus de pouvoir», Michèle Boisvert, éditorial, la Presse 12 janvier.


Participez au sondage: Est-ce qu'on devrait revoir le mandat de la SAQ?