Intolérance au vin : le nouveau suspect

Un mal de tête subit, des rougeurs, une sensation de chaleur en prenant un verre de vin.

Ça peut nous arriver à l'occasion en buvant un verre de vin. Certaines personnes ont un ou plusieurs de ces malaises assez souvent. Elles croient alors qu'elles sont allergiques au vin. En fait, le monde médical dit plutôt qu'elles ont une intolérance au vin. De 7 à 10 % de la population seraient affecté.

On a longtemps soupçonné les sulfites d'être responsables de ces malaises. Puis, on a cru que c'était dû à l'histamine; puis on a soupçonné les autres amines biogènes. On n'a pas réussi à le prouver. On cherche ailleurs. Le nouveau suspect est l'éthanal.

L'éthanal serait responsable de l'intolérance au vin, selon la professeure Gisèle Kanny chef de recherche au Service de médecine interne, immunologie clinique et allergologie du Centre hospitalier universitaire de Nancy en France.

«Les sulfit