Faustino I Gran Reserva 1991

Encore foncé et opaque après 25 ans.
D'étranges aromes d'olives vertes dans ce vin qui est sur la pente descendante.
L'oxydation est en train de faire son oeuvre, lui donnant des saveurs de tomates séchées.
Il y a tout de même encore un petit fruité en bouche. Un vin dégingandé, pas vraiment plaisant.
La finale est plutôt amère.
Il peut y avoir une grande variation de bouteille après un si long temps sous un bouchon de liège.
Étrangement, les 2 Riojas Reserva 1991 dégustés ce soir-là n'étaient pas bons.
Rioja 1991 est considéré comme un très mauvais millésime par Robert Parker et par la LCBO.
Il en reste dans 9 magasins. À consommer sans tarder.