Fin de la croissance à la SAQ

C'est fini la croissance à la SAQ !
Lorsque nous regardons les chiffres de la croissance à la SAQ depuis 10 ans, nous voyons des taux de croissance beaucoup plus faibles ces dernières années et même négatifs.

L'accroissement des dividendes de la société des alcools du Québec était d'une moyenne annuelle de 57 millions $ de 2007 à 2012. La moyenne annuelle d'accroissement du dividende est depuis 2012 de 17 millions par années.

Les hausses de bénéfices du monopole des alcools étaient en moyenne de 7,2 % par année de 2007 à 2012; ce n'est plus que 1,7 % de croissance annuelle moyenne depuis 2012.

Progression annuelle des bénéfices de la SAQ en millions $ et en %

2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
$ 53 51 47 59 48 85 30 -27 31 33 19
  moyenne de 57 millions $
moyenne de 17 millions $
% 8% 7% 6% 7,3% 5,5% 9,3% 3% -2,6% 3% 3,2% 1,8%
  moy. 7,2 % moy. 1,7 %

Maintenant, si nous regardons les chiffres d'achalandage des succursales, nous voyons que le nombre de transactions stagne depuis 2012.

L'accroissement de l'achalande était constant et élevé avant 2012 (hormis l'épisode de grève de 2005). Le nombre de transactions en succursale augmentait en moyenne de 5,7 % par année. Le nombre de transactions n'augmente en moyenne que d'un faible 0,2 % par année depuis 2012.

Nombre de transactions dans les succursales SAQ
en millions et variations annuelles
  2002 03 04 05 06 07 08 09 10 11 2012 13 14 15 16 2017
N 37 39 41 34 43 47 49 51 54 56 58 59 58 59 59 59
% 9,0
6,2
5,5
-16
26
9,7
3,1
4,7
5,4
3,3
4,6
0,9
-1,9
0,3 2,1
-0,3
5,7 % 0,2 %

Le point tournant de croissance a été 2012. Ces indicateurs de croissance ont basculé après 2012. (*)

La SAQ ne réussi pas à vendre plus de vin en succursale depuis 2 ans. La croissance depuis 2 ans se fait plutôt dans les épiceries comme le montre le tableau suivant. Les succursales de la SAQ ont vendu 600 000 litres de plus au cours des deux dernières années; alors que les épiciers en ont vendu 4,8 millions de litres de vin de plus.

Hausses des ventes annuelles de vin
(millions de litres)

2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Succursales 4,2
4,1 3,7 4,7 4,9 4,8 1,5 3,5 0,9 -0,3
Épiceries 1,4 1,8 1,4 0,6 1,1 2,1 0,6 0,3 1,6 3,2

Ceci nous amène à nous poser des questions.
Comment expliquer ces changements des dernières années?
Est-ce que le modèle d'affaires de la SAQ a donné tout ce qu'il avait à donner?
A-t-il atteint son niveau d'inertie?

Que doit-on faire maintenant pour relancer le marché du vin au Québec?

_____
Ces chiffres sont tirés des rapports annuels de la SAQ.
(*) Le salaire du président de la SAQ a été haussé de 27 % depuis 2012.