Le vin est bouchonné ! Oui, c'est la faute du vigneron !

On entend souvent dire que si un vin est bouchonné que ce n'est pas la faute du producteur!

En tant que journaliste, cette affirmation m'a toujours surpris. Pourquoi un producteur ne serait-il pas responsable de son produit?

On me répond que c'est parce que ce n'est pas lui qui a fait le bouchon.

Ceci nous mène à une certaine censure. Si ce n'est pas de la responsabilité du vigneron, alors on n'en parle pas. On dit que c'est un défaut hors de son contrôle et on maintient cela sous silence.

On va même jusqu'à dire qu'on ne doit pas mentionner les vins défectueux. Le vin a un défaut, donc on se refuse à le juger, on n'en parle pas. On tue ainsi la critique.

Le vigneron ne fait pas le bouchon. Mais il ne fait pas non plus les levures, les barriques et ce n'est pas lui qui chauffe les barriques.

Si un vin est trop boisé, va-t-on dire alors que c'est la faute du chauffeur de barrique? Et si le vin est contaminé par les levures Brettanomyces et sent le cul de cheval, va-t-on dire que c'est la faute du cheval?

Tout comme le producteur choisit les levures et les types de barriques, c'est aussi lui qui choisit le type de bouchon à mettre sur ses vins. C'est le producteur qui les vérifie ou ne les vérifie pas. C'est lui qui les pose ou les fait poser sur ses bouteilles.

Il est alors faux de prétendre que le producteur n'est pas responsable si le vin est bouchonné.

Le producteur est responsable de son produit. D'ailleurs, c'est la loi dans la plupart des pays.