Baisse de 30 % des exportations de champagne

L'heure n'est pas à la fête pendant cette pandémie !
Les exportations de champagne ont baissé de 30,8 % lors des 6 premiers mois de l'année en cours.

Selon les chiffres publiés aujourd'hui par Wine By Numbres, les exportations de champagne ont été de 31 millions de litres pour les 6 premiers de l'année en cours, comparativement à 44 millions de litres pour les 6 premiers mois de l'année précédente.

C'est plus de 18 millions de bouteilles de champagne qui n'ont pas fait le voyage !

C'est 874 millions d'euros contre 1,2 milliard l'an dernier. Une baisse de 30,4 %.

Ce sont les Anglais et les Américains qui ont acheté moins de champagne. Une baisse de 48 % du Royaume-Uni à 4,6 millions de litres et de -28 % des Américains à 5,1 millions de litres. Par contre, les Belges ont augmenté leurs achats de champagne de 51 % à 1,8 million de litres et les Allemands de 33 % à 2,3 millions de litres. Toutefois, ils l'ont payé moins cher à 23 euros au lieu de 30 euros; soit presque 30 % de moins cher que l'an dernier !

Pendant ce temps, les Australiens ont fait de bonnes affaires. Ils ont importé 70 % plus de champagne à 1,1 million de litres, mais au bas prix de 19 euros contre 33 euros l'an dernier. C'est un rabais de 40 %.

Les Émirats arabes unis avaient surement quelque chose à fêter puisqu'ils ont augmenté leurs achats de champagne de 31 % à 437 millions de litres.

Le Canada, lui, a peu fêté au champagne réduisant de 36 % ses importations des célèbres bulles à 480 000 litres.

Les autres mousseux de France ont aussi été impactés par une baisse de 30 % à 30 millions de litres.

D'autre part, les exportations de Bordeaux et du Languedoc-Roussillon ont chuté de 15 %; les IGP-Vin de pays ainsi que la Loire de -10 %; le Rhône de -7 %; la Bourgogne de -5 %. Par contre, les exportations de beaujolais se sont accrues de 6 %.

Au total, les exportations de vin français ont chuté de 10 % en volume et de 21 % en valeur. Le prix moyen du litre de vin français est passé de 6,62 euros le litre à 5,84 euros. Une baisse de 12 %. (Pourtant, la SAQ nous fait payer plus cher pour ces vins!)

La Chine a réduit ses importations de vin français de 46 % et les États-Unis de 21 %. Par contre, l'Irlande et la Russie ont augmenté fortement leurs importations de vins de France.