Baisse des ventes de vin à la SAQ en 2020-21

La Société des alcools du Québec a vendu 3,3 millions de bouteilles de vin de moins au cours de son dernier exercice financier (d'avril 2020 à fin mars 2021).

Pendant ce temps, les ventes aux épiceries ont augmenté de 5,7 millions de bouteilles, une hausse de 10 %.

Il s'est produit le même phénomène, il y a deux ans.

C'est maintenant 172 millions de bouteilles de vin que les consommateurs achètent en succursales et 63 millions de bouteilles en épiceries.

Le nombre de transactions en succursale a diminué de 23,8 % au cours du dernier exercice financier.

Toutefois, le panier d’achats moyen est passé de 51,40 $ à 76,05 $, « les clients ayant choisi de faire des réserves à la maison afin de limiter leurs sorties », lit-on dans le rapport annuel 2021 de la société d'État.

Les ventes en ligne ont plus que doublé à 96,9 millions $, mais ne représentent que 3,3 % des ventes effectuées auprès de la clientèle.

Avec des ventes de 3.6 milliards de dollars, la SAQ a remis 2,4 milliards aux gouvernements fédéral et provincial. Ceci comprend la majoration fiscale de la SAQ appelée son dividende (1,2 milliard) les taxes de vente (402 millions à Québec et 201 à Ottawa), la taxe spécifique (307 millions à Québec), les douanes et droits d’accise (276 millions à Ottawa).

Au sujet de cette hausse des ventes en épicerie, l'Association des détaillants en alimentation du Québec écrit dans Twitter
«Hausse des ventes de vin dans le réseau le plus accessible, pas vraiment de surprise ici. Imaginez avec une offre élargie... Dommage pour les producteurs qui n'ont pas ou n'auront plus accès à ce réseau!»