Risque d'une nouvelle grève à la SAQ

Les 800 employés des entrepôts et de la distribution de la Société des alcools du Québec ont rejeté la dernière entente de principe intervenue entre leurs représentants syndicats et la direction du monopole.

Ils sont représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique.

L'entente de principe a été rejetée par 86 % des membres qui ont voté.

Leur grève de 3 jours en novembre a grandement perturbé l'approvisionnement des succursales. De nombreuses tablettes sont vides.

La période des fêtes est, de loin, la plus importante pour les ventes de la SAQ.

Les dirigeants syndicaux disent vouloir contacter l'employeur et décider des prochains moyens d'action.

La direction de la société d'État dit souhaiter un retour à la table de négociations le plus rapidement possible.

Elle ajoute vouloir réapprovisionner ses succursales ainsi que les bars et restaurants le plus rapidement possible.

Les négociations vont reprendre demain entre les deux parties.