L'achat de vin sur Internet

Est-ce que vous achetez du vin sur Internet?

Eh bien, il semble que quelques Québécois le font.
Près de 8000 personnes ont fait des achats sur le site de la SAQ.

Une partie des stocks de la société d’État peut être en effet commandée via le site Internet de l'entreprise.

Les livraisons se font partout dans la province. Elles étaient d’ailleurs gratuites jusqu’à l’année dernière. Mais maintenant, nous devons payer des frais de transport.

Selon la SAQ, les ventes sur Internet ont diminué de 25 % depuis qu’on demande ces frais de transport.

Les dirigeants de la Société des Alcools ne veulent pas donner beaucoup d’informations sur ce service. Ils refusent de communiquer le montant des ventes totales, le montant moyen des transactions et d’autres informations de nature monétaire!

Toutefois, ils nous disent que le vin rouge représente 68 % des ventes totales et que la répartition de la clientèle dans les régions est proportionnelle à la population, sauf pour Montréal qui est légèrement surreprésentée.

Selon les données fournies par la SAQ, les dix meilleurs vendeurs ont été [dans le désordre] :

Liano
Zenato Ripassa
Liberty School cabernet sauvignon
Veuve Cliquot Ponsardin brut
Pommery pop Champagne
Liberty School syrah
Moet Chandon don Perignon coffret
Crawford sauvignon
Farnito carpineto
Astica Trapiche merlot


Signature
On peut aussi commander du vin à la succursale Signature de Montréal par courriel ou par téléphone. Dans ce cas là, la livraison sera gratuite. Il faut dire que les vins à Signature sont plus chers que dans le réseau régulier. Le vin rouge le moins cher est à 30 $.

J’ai utilisé à quelques reprises le système de commande par Internet. C’est très commode et très efficace. On peut choisir le moment de la livraison.

Je ne l’ai pas utilisé toutefois depuis que la livraison n’est plus gratuite.

Peu populaire! Très peu utilisé
La SAQ ne veut pas fournir des chiffres sur les ventes. Ceci laisse entendre que ce service n’est pas très populaire. Près de 8000 clients, ça ne me semble pas beaucoup. Ce serait du niveau d’une petite succursale.

C'est un peu étonnant. On achète de tout sur Internet, des billets d’avion, des entrées au concert, mais peu de vins! Pourquoi?


Voici quelques réponses des lecteurs :
[modifié le 18 juin]

« Récemment, pour profiter d'une promotion avec rabais de la SAQ, j'ai commandé 6 bouteilles un dimanche soir sans difficulté aucune et la livraison s'est faite le jour demandé. Pour un 1er essai, je suis pleinement satisfaite. »

« J’utilise le site saq.com chaque fois qu'il y a une promotion [1 fois par mois] de 400 à 500$. J’évite de courir d'une succursale à l'autre pour trouver ce que je veux et deux à trois fois par mois je me rends à une succursale pour échanger les bouchonnées et acheter ce que je n'ai pas trouver sur saq.com. »

« Acheté mon vin en succursale est un vrai happening, j'aime parler avec les connaisseurs sur place. J'aime tâter les bouteilles convoitées. »

« Le système informatique est excellent. Étant donné que la distribution des vins dans les régions extérieures à Montréal est très décevante [certains produits ne sont jamais distribués à Québec par exemple!], SAQ.com est un très bon palliatif. »

« Avec la possibilité de faire transférer des bouteilles d'une succursale à une autre…Donc aucuns frais lorsque les bouteilles sont arrivées à la succursale de votre choix. J'ai fait des achats de vins sur le 'net', mais j'aime encore mieux aller fouiner en magasin. »

Faites-moi part de vos expériences d’achat en ligne sur le site de la SAQ.