Surprenants Pézenas

Vous connaissez les vins de Pézenas?

Probablement pas. C'est une toute nouvelle dénomination datant d'avril 2007. Pézenas, AOC Languedoc.

Il n'y a que 46 caves particulières en plus de 10 coopératives.

La plupart des vins, 55 000 hl, sont commercialisés en AOC Languedoc, mais seulement 5 000 hl en AOC Languedoc-Pézenas.

Lors d'une semaine de dégustation dans le Languedoc, j'ai été particulièrement impressionné par les vins provenant de cette zone triangulaire de Pézenas situé entre Montpelier et Narbonne.

Ne cherchez pas de vins de cette appellation à la SAQ. Il n'y en a pas encore. Mais il devrait.

Pézenas est la ville de Molière. Les vins ressemblent peut-être un peu à Dom Juan, Tartuffe ou encore à la Contesse d'Escarbagnas.

Seuls les rouges ont droit à l'appellation. Les règles d'encépagements sont assez strictes et peuvent nous sembler un peu byzantines. (Voir plus bas)

Seulement cinq producteurs ont présenté leurs vins lors de l'opération Millésime Languedoc 2009.
Mes préférés ont été les vins du Domaine Pech Rome surtout pour son Opulens 2009 qui serait à 70 % mourvèdre (8 €), ainsi que l'Aurel du Domaine des Aurelles le 2008 (60 % mourvèdre), ferme et ample; le 2009 (40 % mourvèdre) est massif, très fruité, éclatant et très long, 25  €.

J'ai bien aimé le Fine Amor 2008 et 2009 (10 €) du Domaine Lacroix-Vanel et le Carbonifère 2009 du Domaine Le Conte de Floris à 15  €. Les vins de ces deux producteurs sont bio. L'auteur Pascal Patron nous dit que la croissance du bio a été phénoménale en Languedoc au cours des deux dernières années. Il en parlera probablement dans la deuxième édition de son livre qui sortira sous peu.

Les règles d'assemblages des vins de Pézenas

«Les vins rouges doivent provenir des cinq cépages suivants : grenache, mourvèdre, syrah, carignan, cinsaut. Ils doivent obligatoirement être assemblés avec des raisins ou des vins issus de deux au moins de ces cépages.
La proportion de l'ensemble des trois cépages grenache, mourvèdre et syrah ne peut être inférieure à 70 % de l'encépagement. La proportion de chacun des trois cépages grenache, mourvèdre, syrah ne peut être supérieure à 75 % de l'encépagement.
La proportion des cépages mourvèdre et syrah, ensemble ou séparément, ne peut être inférieure à 20 % de l'encépagement. Si l'encépagement comporte le cépage carignan, la proportion du cépage grenache ne peut être inférieure à 20 % de l'encépagement.»

Le cépage mourvèdre pourtant réputé difficile à cultiver semble donner à Pézenas de très beaux résultats.

Pour en savoir plus sur les vins de Pézenas : www.pezenasenlanguedoc.com