Des vins de Masi

Vous connaissez sûrement un ou plusieurs vins de la maison Masi.

Cette maison dirigée par la famille Boscaini depuis six générations est réputée pour la production d'amarone d'appasimento et de recioto. C'est Masi qui a  popularisé la technique du ripasso.

Voici le résultat d'une dégustation de dix produits de cette institution célèbre de la Vénétie.

Mezzanella Amandorlato Recioto 2004
C'est un recioto, un vin sucré. Mais ici le sucré est tellement délicieux et tellement délicat que c'est un réel plaisir. Amandorlato veut dire amande. En effet, le vin a une belle saveur d'amande et un fruité fin et somptueux qui se prolongent longuement en bouche.

La technique : «Vers la fin septembre, les meilleures grappes de raisin (vendangées à la main) sont mises à sécher sur des claies de bambou dans des lofts prévus à cet effet pour une période de trois à quatre mois. Ils perdent ainsi 35 à 40% de leur poids et gagnent en concentration de sucre.» Puis, on arrête la fermentation par le froid afin de conserver un certain sucre résiduel. Ici 34 g/l. Mais il y a une bonne dose d'acidité (7,65 g/l avec un pH élevé de 3,24) ce qui équilibre le sucre et le rend plus léger. Le taux d'alcool est de 15,18 %.

Servez-le frais à 15 °C dans de très grands verres et laissez-le respirer de long moment afin de permettre à ce très beau vin de vous révéler ses jolis arômes.

À servir avec des gâteaux aux fruits ou des biscottis.
La première bouteille était oxydée. Il a fallu en ouvrir une deuxième.
 65,75 $   10243727  

Masi Amarone 1988
Oui! C'est ici qu'on voit que ces amarones vieillissent très bien. Celui-ci est absolument suave avec ses belles saveurs de pruneaux, de noyaux de cerise et de sucre fin. Il est d'une grande finesse. Ces saveurs persistent très longtemps en bouche et laissent une belle impression. Il est légèrement capiteux. Ce vin rendu léger et délicat avec l'âge est à prendre avec des mets aussi délicats, ou à prendre seul tel quel. Un vin de méditation comme on dit!
  97,25 $   10543295  

Campolongo di Torbe Amarone 1999
Un vin ample aux saveurs à la fois sucrées et amères. Grand rond et très long.
  88 $  

Osar 2001
Nez de biscuits fins, de vanille et de bois chauffé. Une texture légèrement sucrée avec des saveurs qui rappellent un peu le goudron. Une petite amertume en finale. Un vin original.

Son cépage est le oseleta. «L’Oseleta possède la capacité particulière d’être laissée sur la vigne même après le temps normal de récolte. Cela permet un passerillage partiel sur pied de vigne ou vendanges tardives, avec comme résultat une grande concentration, une rondeur et un haut degré d’alcool. Les raisins égrappés sont fermentés sur peaux, avec des levures sélectionnées, pendant vingt-cinq jours à 26ºC. Puis, sans les peaux pour dix jours. Suit la fermentation malolactique.» 24 mois en fûts neuf de l'Allier «High Toast»

Ce cépage avait été abandonné. Il fut récupéré par Masi et multiplié à partir de seulement quatre pieds de vigne dans les années 1980.

Carafez et servir sur les viandes grillées aux fines herbes.
  59,50 $   580233  

Brolo di Campofiorin 2005
Un nez fin et plutôt discret. Le vin est bien tannique, d'ailleurs c'est le plus tannique du groupe. Il faut dire que les autres vins de Masi sont peu tanniques, alors lorsqu'on arrive à celui-ci on est bien surpris. Les tanins sont fermes et secs. Il y a un bel amer en finale.

«Un vin de type Valpolicella Classico subit une deuxième fermentation à la fin novembre avec l’ajout de 40 % de raisins partiellement séchés (appassimento).»
Cépages corvina à 80 % et rondinella.  Brolo veut dire clos.

C'est costaud. À servir à 18 °C avec des viandes saignantes ou des plats en sauce bien relevée. À mettre en cave.
  26,35 $  583369  

Toar 2005
Discret, presque fermé, le vin s'ouvre lentement. C'est un vin costaud, d'une belle rugosité, un peu austère et rustique. Ferme et bien fait.
Un assemblage de corvina (75 %) et d'oselata.
Pour accompagner les viandes rouges et les gigots.
Toar fait référence au sol volcanique de la région.
 23,15 $  10749736  

Campofiorin 2006
C'est le ripasso bien connu de la maison Masi. «Cette spécialité Masi, résultat d’une double fermentation d’un vin issu de raisins frais corvina de la région véronaise et d’un pourcentage de raisins semi-séchés du même cépage.» Autrefois (1964 et suivantes), on repassait sur des lits de marc d'amarone, mais ça donnait des vins souvent trop rudes.

Le vin a des arômes de cuir qui s'estompent à l'aération. La bouche est belle, grasse, équilibrée. Une belle finale sur le fruit acidulé.

Compagnon des pâtes à sauces riches, des côtes levées, champignons.
  19,75 $  155051 

Passo Doble 2007
Une odeur intense de fruits brûlés. Je n'ai pas aimé ce vin qui dégage une senteur qu'on retrouve plus souvent dans des vins chiliens. Oh horreur, si cela s'étend à l'Argentine!
Le 2004 était pourtant bien bon.
  16,65 $

Colbaraca soave 2008
Voici un vin blanc qui a du caractère. Trop au goût de certain, mais moi il me plaît vraiment. Il a des arômes de litchi, de fleurs, de pomme, de pamplemousse et de raisins verts. Un bouquet complexe qui change à chaque approche. Un bouquet d'ailleurs qui nous annonce un vin bien vivace. En effet, en bouche, c'est presque mordant, l'acidité est nette et vive sur une bonne dose de fruits. Ce n'est pas vraiment un vin d'apéritif. Il appelle le plat et vite!
Un assemblage de garganega (95 %) avec un peu de garganega rosa et de durello.
Servir à 9-10 °C avec les fruits de mer, hors d'oeuvre et risottos.
Sucre  5,8 g/l, acidité 5,75, pH 3,3.
   17,90 $  10706681 

Masianco 2008
Un vin blanc doré aux arômes de noix (bois). C'est gras, rond, simple et bien facile à boire. Moyennement long sur des saveurs d'amandes. Un après-goût de noix. Un vin qui plaît. Un assemblage de pinot gris (75 %) et de verduzzo. Sucre (4,5) et acide (5,9 - pH 3,2) bien en équilibre.

C'est un blanc appassimento. Les grappes de verduzzo sont mises à sécher pendant trois semaines.
Servir froid à 9 °C avec des plats sauces blanches, volailles et poissons grillés.
  16,95 $   10439404 

 

Il est toujours intéressant de goûter une large sélection des vins d'un seul producteur. On y trouve souvent des constantes. Ici le jeu, le combat même des saveurs sucrées, acides et amer des rouges est bien intéressant. En blanc, on voit un bel équilibre au niveau des acides.

La magie de Masi fonctionne toujours!

Le site de Masi www.masi.it