SAQ: plus de croissance en épiceries qu'en succursales

Malgré tous ses efforts, la SAQ n'a réussi qu'à augmenter de 300 000 litres ses ventes de vin en succursales au cours de l'été. Ce qui représente une hausse de 1%.

Pendant ce temps, les épiciers ont réussi eux aussi à augmenter leurs ventes de vin de 300 000 litres, soit une hausse de 3,3 %.

Si l'on regarde, la situation des deux derniers trimestres, soit le printemps et l'été, la différence est beaucoup plus marquée. Comme nous le montre le deuxième tableau, pendant que les ventes de vin en volume diminuent de 600 000 litres en succursales (- 1 %), elles augmentent de 1 300 000 litres dans les épiceries (+ 7 %).

Ventes de vin en volume trimestre d'été
(millions litres)

  2015 2016  
Épiceries 9,2 9,5 3,3 %
Succursales 28,9 29,2 1 %
  38,1 38,7 1,6 %
Printemps et été
  2015 2016  
Épiceries 18,3 19,6 7 %
Succursales 56,4 55,8 -1 %
  74,7 75,4  1 %

 

Au cours de l'été dernier, il s'est vendu 9,5 millions de litres de vin dans les épiceries et 29,2 millions de litres en succursales de la SAQ.  Une bouteille sur 4 vendue au Québec l'est donc en épicerie.

Pour l'été dernier, la SAQ a acheté pour 39 millions de dollars de vin aux usines d'embouteilleurs de vin importé en vrac pour le revendre 79 millions de dollars aux épiciers. Ce qui donne 8,31 $ le litre ou 11,06 $ la bouteille. Les épiciers revendent ce vin avec un profit plus taxes.

Rappelons ici que la SAQ agit comme grossiste auprès des épiciers.

Si l'on regarde maintenant les chiffres en dollars, nous constatons que même si la SAQ n'a haussé ses ventes de vin en volume que de 1 %, elle les a haussé en valeur de plus de 3 %.

Ventes de vin en $ trimeste d'été
(millions $)
  2015 2016  
Épiceries 75,1 79 5,2 %
Succursales 453,7 468.7 3,3 %

Il est à noter aussi que les ventes de spiritueux ont connu une croissance de 300 000 litres.

Grâce à ces hausses de ventes, à la diminution de la rénumération du personnel de 1,3 millions $; à la réduction de 1,7 millions $ de frais immobilier et de 1,6 millions $ de coûts de publicité et d'honoraires professionnels (-16%); la SAQ a pu accroitre son bénéfice net de 7,5 % au cours de l'été dernier.

______
Sources : Les rapports trimestriels de la SAQ.

   Voir aussi  Ventes de vin : plus forte croissance en épicerie (2014-2016)

  Voir les chiffres du printemps. Vin : croissance en épicerie; décroissance en succursale SAQ