Hausse des importations de vin en vrac au Canada

Les importations de vin en vrac au Canada ont augmenté de plus de 3 millions de litres l'an dernier, passant à de 117,5 à 120,5 millions de litres.

Pendant, ce temps, l'importation de vin tranquille en bouteille a diminué de 2 millions; de 282 à 280 millions de litres.

Le vin en vrac est payé seulement 99 cents le litre et vendu plus de 10 $ à la SAQ et dans les épiceries.

Il y a un gros bénéfice à faire là! D'ailleurs, un bureau d'avocat de Québec vient de déposer une demande de recours collectif contre la SAQ, comme le rapporte le Journal de Québec. «La requête vise la marge de profit et le manque d’informations sur les étiquettes des vins importés en vrac vendus dans les succursales du monopole d’État.»

La requête déposée au nom d'un client, Gillaume Bourdeau, de Québec, allègue que la SAQ impose des prix exorbitants. «La requête fait valoir que la SAQ vend des vins en vrac à ses clients dans ses magasins sans indications formelles, alors que le prix coûtant de ces vins importés dépasse rarement la barre de 1 $ le litre.»

En effet, le vin importé en vrac est payé en moyenne seulement 99 cents le litre comme nous le montre le tableau suivant provenant de l'Union italienne du vin.

   Tableau tiré de Wine By Numbers du 17 juillet 2017

Le Québec est le plus gros importateur de vin en vrac au Canada avec 43 millions de litres. Ainsi une bouteille de vin sur trois consommée au Québec provient du vrac.

Les vins les plus populaires au Québec et vendus dans les succursales de la SAQ et dans les épiceries sont des vins importés en vrac et embouteillés dans des usines au Québec.

Les monopoles canadiens ont accru énormément leur importation de vin en vrac au cours des dernières années. En effet, selon les chiffres du Wine By Numbers, publié par l'Union italienne du vin, l'importation de vin en vrac au Canada est passée de 77 millions de litres en 2007 à 120 millions de litres; soit une hausse de 56 %. Pendant ce temps la quantité de vin tranquille en bouteille est passée de 227 à 280 millions de litres; une hausse de 23 %.

C'est à partir de 2006 et surtout de 2008 que le Canada est devenu un grand importateur de vin en vrac comme nous le montre ce tableau de l'Association des économistes du vin des États-Unis publié ce matin.


Le Canada exporte ou réexporte une bonne quantité de vin en vrac. C'est 69 000 tonnes. Le Canada est ainsi le 11e exportateur de vin en vrac au monde, devançant même l'Argentine et le Portugal!


Le Canada exporte même du vin en vrac en France, en Espagne, à Cuba et aussi loin qu'en Australie, comme nous le montre ce tableau préparé par l'American Association of Wine Economists, et publié dans leur compte Twitter.


Texte modifié le 21 juillet afin d'y ajouter les deux derniers tableaux.
_________