Un vin se vend 12 $ en Ontario, mais 21 $ au Québec

Le vin d’Uruguay Castel Pujol Tannat de Reserva coûte beaucoup plus cher au Québec. La LCBO le vend 12 $ pendant que la SAQ en demande 21 $.

Cherchez l’erreur. Non, les chiffres ne sont pas inversés. C’est 9 $ de plus à la SAQ! Pourquoi cette différence de prix?

Ce vin est représenté au Québec par l’agence Réserve et Sélection. Celle-là même qui vient d’embaucher Alain Proteau, un des deux vice-présidents renvoyés lors du scandale de la hausse des prix de décembre dernier. Scandale appelé aussi l’affaire de l’euro.

À l’agence Réserve et Sélection, on nous dit que «le prix départ chais est fixé par le vigneron» et que «la différence vient semble-t-il des taxes prélevées par chaque monopole.»

Pourtant, la différence de taxe entre les deux monopoles ne peut expliquer une telle différence de prix.

Qui négocie?
Vous vous souvenez que la SAQ disait ne pas négocier les prix. Alors, si les producteurs affirment ne pas négocier eux non plus, qui le fait?

Il y a quelque temps, on a appris que des producteurs de vins de l’Uruguay avaient dit, au printemps 2005, à des journalistes du Québec [La Presse et Journal de Montréal] que des employés de la SAQ leur avaient demandé de hausser le prix de leurs vins. *

Ce qui fait qu’on a vu apparaître 24 petits vins uruguayens à des prix que les chroniqueurs de vin ont qualifiés d’exorbitants compte tenu de la qualité. Un de ces vins se vend même 57 $.

L’Ontario ne dispose que d’un vin de l’Uruguay, ce Tannat de Reserva de la maison Carrau.

Interrogé sur cette différence de prix, le producteur nous dit qu’il va ajuster son prix de façon à ce qu’il se vende bientôt 17,35 $ au Québec.

Je viens de goûter de nouveau ce vin après 14 mois de cave. Je dois dire qu’il s’est assoupli et qu’il est encore plus intéressant. C’est un bon petit vin facile à boire. À 12 $, ça vaut la peine; mais à 21 $ ou même à 17 $? SAQ-10293821 LCBO-940387

 

* Voir à ce sujet Le scandale des prix du vin à la SAQ : pas une première, 21 janvier 2006