Boire mieux pour vivre vieux

Exit le resvératrol, voici les procyanidines.

On a longtemps dit que le resvératrol contenu dans le vin était l'élément qui expliquait le paradoxe français.

Le professeur Roger Corder dit que c'était une erreur. Il ajoute d'ailleurs, comme de nombreuses études l'ont démontré, qu'il faudrait boire énormément de vin, soit cinq litres par jour, pour absorber la quantité nécessaire de resvératrol.

L'élément essentiel du vin et qui permet de protéger de l'arthérosclérose et de vivre plus longtemps est, selon le Pr Corder, un autre polyphénol : le procyanidine.

«Nos recherches ont conclu que les procyanidines alimentaires jouaient un rôle-clé dans la modification du fonctionnement vasculaire. Nous avons également découvert que les vins produits dans les régions où la population vivait plus longtemps que la moyenne contenaient des taux de procyanidines beaucoup plus élevées que les vins traditionnels d'autres régions.»

Ces régions étudiées par le Pr Corder sont la Sardaigne (province de Nuoro), la Crète et le Gers. C'est dans cette dernière région, où on produit le Madiran, qu'il y a deux fois plus d'hommes de 90 ans et plus que la moyenne française.

«Les procyanidines sont les polyphénols les plus abondants dans les vins rouges jeunes», selon Roger Cordier, professeur de médecine expérimentale à Queen Mary’s School of Medicine de Londres.

On en trouve aussi dans les pommes, le cacao, les grenades, les noix, les fruits à coques.

Selon le docteur Corder, les populations étudiées qui vivent longtemps consomment de 300 à 500 mg de procyanidines par jour. Certains vins en contiennent tellement, qu'il suffit de deux verres pour avoir sa dose quotidienne.

Cépages tanniques

Dans le raisin, ils proviennent des pépins. On en trouve surtout dans les vins rouges jeunes, tanniques, provenant de vieilles vignes, en altitude, aux petits rendements, aux petites baies et à macération longue. Certains cépages en contiennent plus que d'autres. Les cépages tanniques justement : tannat, malbec, mondeuse, sagrantino et cabernet sauvignon.

Les vins à longue macération, au long contact jus et pépin en contiennent plus.

La filtration, le collage, la surmaturité et le vieillissement du vin réduisent la quantité de procyanidines. L'auteur dit craindre aussi que les procédés modernes de fabrication du vin réduisent les taux de procyanidines.

Le bon docteur a analysé une grande quantité de vin et en suggère certains qui contiennent le plus de procyanidines. Il donne même des notes de 1 à 5 coeurs selon que le vin renferme de 30 à 120 mg de procyanidines par verre de 125 ml. Des vins de Madiran, Saint-Mont, Fronton et Iroulegy ont la note maximale.

Les cahors, Clos Triguedina, Le Cèdre et Haut-Montplaisir ont 4 coeurs. Des nebbiolos et sagrantinos obtiennent le maximum.

L'auteur suggère qu'on indique sur les étiquettes ou dans la fiche technique la quantité de procyanidines contenus dans la bouteille.

Certains le font déjà, comme le Domaine Saint-Guilhem, qui indique 2443 mg/L de OPC pour sa Renaissance 2006.

L'auteur nous dit qu'il ne faut pas avoir peur des vins tanniques, ce sont les meilleurs pour santé et de toute manière, il faut les boire en mangeant. «Les vins tanniques sont généralement plus agréables à boire en mangeant. ce qui est la façon la plus saine de consommer le vin.»

«C'est un fait : dans l'ensemble, les personnes qui boivent du vin sont en meilleure santé que les abstinents, et elles vivent souvent plus longtemps.»

Jacques Cartier sauvé

À l'hiver de 1534-1535, l'équipage de Jacques Cartier a été presque décimé par le scorbut à Québec. Les marins ont été sauvés par des Amérindiens de la tribu des Micmacs qui leur ont fait boire une infusion d'aiguilles et d'écorce de pin qui contiennent une bonne concentration de procyanidines.

Donc, un livre captivant, agréable à lire surtout avec un bon verre de vin rouge jeune et bien tannique pour nous racler et curer les artères.

La procyanidine est appelé aussi oligo-proanthocyanidines (OPC).

Roger Corder avait publié le résumé de ses premières expériences sur le sujet dans la revue Nature en 2006 Red wine procyanidins and vascular health.

Vous pouvez lire aussi une transcription d'une entrevue avec le Pr Corder pour le magazine Nature.
 

Boire mieux pour vivre vieux
Pr Roger Corder
2009
Éditions Thierry Souccar
Traduction de The Wine Diet 2007
314 pages
20,90 €
34,95 $
ISBN    2916878424, 9782916878423