Le goût de bouchon

On devrait plutôt parler d'odeur de bouchon. Les vins affectés par ce défaut dégagent une odeur plus ou moins forte et désagréable de liège ou de poussière; ça peut aller jusqu'aux odeurs de moisie ou de cave humide.

L'odeur s'accentue à l'aération. Si vous avez un doute, laissez le verre de côté, sentez-le de nouveau 10 minutes plus tard. Si le vin est vraiment bouchonné, l'odeur sera alors plus forte après ces quelques minutes au contact de l'air.

En bouche, le vin bouchonné est fade et l'odeur de liège revient en rétroolfaction.

Le goût de bouchon est dû à des micro-organismes (moisissures, bactéries, TCA). L'estimation du nombre de bouteilles bouchonnée varie de 1,5 à 7 % selon les auteurs. Selon une étude menée en 2005 par la revue Wine Spectator, sur 2800 échantillons, 7 % étaient bouchonnées. En 2009, on maintenait ce chiffre (WS). L'Institut français de la Vigne et du vin donne les ch