Une autre hausse de prix ce matin à la SAQ!

Surprise ce matin!
Une nouvelle hausse de prix sur plusieurs vins à la Société des alcools du Québec.

Des exemples:

Pesquera passe de 28,05  à 32,25 $;
Morgado de Sta. Catherina de 23,70 à 24,40 $;
Cuvée Marie Jurançon de 22,45  à 23,75 $;
Guigal, Côtes du Rhône de 19,85 à 20,80 $; (17,95$ en Ontario)
Secco-Bertani Ripasso de 17,95 à 18,45 $;
Le Vespa de 17,90 $ à 18,35 $;
Pinot Gris Pierre Sparr 17,80 à 18,30 $;
Rapsani Tsantali de 12,20 à 12,75 $;
Fontal Crianza de 15,10 à 15,55 $.

La hausse n'est pas généralisée. Le prix de nombreux vins ne bouge pas, mais certains sont haussés de quelques dollars.

Résultats: le nombre de vins en bas de 15 $ continue de diminuer. On en a perdu 27 en 8 jours. Même le nombre de vins de 15 à 20 $ diminue: on a perdu 2. Par contre, le nombre de vins de plus de 20 $ augmente continuellement. On en compte 59 de plus en 8 jours!

Nombre de vins sur les rayons SAQ (format 750 ml)

Nov
2012
Janvier
2013
25 février
2014
5 mars
2014
-10 $ 90 67 25 24 *
-15 $ 902 895 580 553
15 -20 $ 1721 1635 1569 1567
20 $ +
5636 5749 5802 5861
 @vinquebec.com

  * On a perdu un autre vin à moins de 10 $. Le Saveurs Oubliés est passé de 9,95 $ à 10,20 $.

Pourquoi ces hausses?
Voici la réponse du porte-parole de la SAQ, Renaud Dugas.
«Les changements s'expliquent majoritairement par ceci : lorsque des devises fluctuent, cela se reflète sur les prix de nos produits, à la baisse ou à la hausse, à des périodes précises dans l'année, comme vous le savez. Dans le passé, plusieurs produits ont subi des baisses de prix pour la même raison. Cette fois-ci, la force de l'Euro (de même que le dollar américain et le dollar de la Nouvelle-Zélande) face au dollar canadien, a un impact sur le prix de produits négociés dans cette devise.»

Il faut dire ici que les vins dont les prix ont été haussés sont des produits déjà achetés et payés.

La valeur du dollar canadien a diminuée au cours des derniers mois. Elle a atteint le même niveau que lors des années 2009, 2007, 2006, 2005 et 2002. Comme nous le montre ce tableau de la Banque du Canada, nous sommes aujourd'hui au niveau de la moyenne des 11 dernières années.


L'écart avec les prix de l'Ontario s'accroie (voir ici).

Sujets connexes: