Bio

Le Mont 2006 sec, Domaine Huet

Un vouvray sec au nez discret. Plus sec que le Haut-Lieu. Assez ferme et bien texturé.  Plutôt réservé, sur la retenue, encore très jeune. À revoir dans deux ans.
Sucre 6,10 g/l. Acidité 4,49 g/l. Alc. 12,1 %.
36, 209 bouteilles.

2.5 étoiles
Prix: 
33,75 $

Bila-Haut 2005

Un vin du Roussillon produit par le talentueux Michel Chapoutier, mieux connu pour ses vins du Rhône. Des tanins fins, un fruité léger, un peu suret, des saveurs de viande  et de fumé. Tendre, serré et minéral. Une complexité étonnante pour un vin de cette région. Une belle découverte. Alc. 14 %. Syrah, grenache et carignan.
Appellation : côtes du Roussillon villages. Servir à 14 °C.

3.5 étoiles
Prix: 
22,70 $

Coulée de Serrant 2003

Un vin doré au nez discret. Une très belle attaque. L'acidité est vive, le vin est tout d'une pièce. Minéral, un peu dur même. Une grande persistance gustative toutefois dominée par l'alcool. La finale est un peu brûlante. Il s'ouvre très lentement.
Dégusté à l'aveugle avec un Closel 1999 et un 1992.
Appellation : savennières-coulée-de-serrant.
Le 2005 est à 93 $.

3 étoiles
Prix: 
102,00 $

Ijalba Reserva 2004

Ijalba ReservaUn vin du Rioja aromatique, très épicé aux saveurs qui rappellent l'estragon.

C'est bien costaud. Une belle attaque, il a de la mâche, une acidité vive, des tanins de qualité. Le tout est bien serré, bien ramassé. C'est vineux, puissant tout en ayant une certaine élégance. Une longue finale poivrée.

Tempranillo à 80 % et graciano. Alc. 13 %.
Culture écologique, pas d'engrais ni d'herbicides chimiques.
Encore meilleur que le 2003.

Déjà bon, mais tout de même un bon candidat pour quelques années de cave.

Accords avec les mets.

Disponible dans 120 succursales.

3.5 étoiles
Prix: 
20,85 $

Arbois Pupillin Pierre Overnoy 2004

Une amie a rapporté ce vin original produit dans la région d'Arbois en France. Un produit bien exotique aux flaveurs exubérantes de cire, de vieille barrique, de caramel, de maïs et de jus d'ananas. Une bonne dose d'alcool, chaleureux. Une belle bouche. Une finale qui rappelle un peu le jus de pomme. Désarçonnant.
Assemblage chardonnay à 80 % et savagnin. Sans soufre et pas de levures industrielles.

2 étoiles
Prix: 
15-25 €

Expression de Gneiss 2006

Domaine de l'Écu, muscadet.
Les muscadets n'ont pas très bonne réputation ici au Québec. On les dit trop légers, peu savoureux, simples et souvent simplets. Il est vrai qu'on a eu de nombreux muscadets dilués sur nos tablettes depuis la création de la Commission des liqueurs. Les temps changent, les goûts, les producteurs aussi, on a maintenant des muscadets de belle qualité.

Cette expression de gneis est un bel exemple du muscadet moderne. C'est frais, vif, rond, minéral et d'une texture coulante, rien n'accroche. Doté d'une certaine finesse, ce fruité est délicieux. Le vin est bien équilibré et accompagnera les plats légers. Rafraîchissant.
C'est bio en plus! Levures indigènes, sans ajout d'acide. Biodynamie, certifié Demeter.
Cépage : melon de Bourgogne.

Gneiss : roche composée entre autres de quartz et de mica.

3 étoiles
Prix: 
19,55 $

Merlot Bonterra 2006

Les vins du Nouveau Monde sont réputés pour être des vins dits industriels. Les producteurs bios semblent rares. Bonterra s'affiche lui carrément comme un producteur agrobiologique.
Son merlot est encore une fois cette année bien intéressant. C'est rond, souple, peu acide, ça roule en bouche, le grain est fin. Le boisé crémeux est bien marqué surtout en finale, mais n'est pas exagéré. C'est tendre et ça se laisse boire. De corps moyen, il est à consommer avec des plats pas trop lourds.
D'autres vins de la maison Bonterra...
Qu'est-ce qu'un vin bio?

2.5 étoiles
Prix: 
20,80 $

Genoli 2007

Un rioja floral aux saveurs de pomme verte. Beau fruité ample. Acidité assez vive. Très sec, frais, franc et net. Un bel amer en finale. Cépage viura. Aussi bon que le 2006. Producteur : Viña Ijalba. Alc. 12,5 %. Vin élaboré à partir de raisins issus de la viticulture écologique.

2.5 étoiles
Prix: 
13,60 $

Clos de la Briderie 2006

Un vin rouge de la Loire absolument délicieux. C'est une belle introduction aux vins de cette région et de cette appellation. Le vin est léger, coulant et très fin. Le fruité est très agréable. C'est un assemblage de côt (malbec), de cabernet franc et de gamay. Servir bien frais à 13 °C.
Appellation Touraine Mesland.
Alc 12,5 %

2.5 étoiles
Prix: 
17,10 $

Cheverny Domaine des Huards 2005

Un sauvignon aux arômes et saveurs de pomme de terre crue. Ce n'est pas totalement déplaisant, ce n'est pas très agréable non plus. Un vin très irrégulier : une bouteille de 2004 dégusté en juin 2006 a donné les mêmes saveurs; par contre une autre bouteille de 2004 a été plus satisfaisante en janvier 2007.
N'hésitez pas à retourner ces bouteilles de sauvignon qui ont des saveurs de patate.

Prix: 
16,50 $

Zonello Nero d'Avola 2006

Nous continuons nos dégustations de vins bios. Voici aujourd'hui le vin biologique le moins cher à la SAQ. Le site de la société d'État répertorie 79 de ces vins de culture agrobiologique.

Celui-ci nous vient de Sicile. Il est délicieux avec ses arômes et ses saveurs de cerise. Dans la bouteille que j'ai, il y a de petites bulles au fond de verre. Un peu de gaz carbonique, mais on ne le perçoit pas en bouche. Le vin est frais, agréable. Les tanins sont fins, légers. Il a des notes de fumée et de cuir très plaisantes. Un joli amer en finale. Long. Le vin est d'une belle finesse et d'une certaine complexité aromatique et gustative étonnante pour un produit de ce prix.
Bouchon en liège aggloméré. Cépage: nero d'Avola, cépage rouge principal de la Sicile. Alc. 13 %.

Accords avec les pâtes, les plats sauces tomates, les saucisses un peu épicées...

Pour en savoir plus sur le vin bio...

2.5 étoiles
Prix: 
13,20 $

Château La Lieue 2007

Coteaux Varois en Provence
Un très bon vin bio aux arômes délicatement fruités, des fruits écrasés. Une note de terre, d'humus ou de champignon à l'aération. L'attaque est fruitée, un fruité jeune sur une belle structure. Les tanins sont bien enveloppés par ce fruit. Une belle consistance. Les saveurs persistent assez longtemps. Digeste. Servir frais à 14 °C.
Assemblage : grenache, carignan et mourvèdre.
La contre-étiquette dit «il libère des arômes de terroirs argilo-calcaires de l'arrière-pays de la Provence»!
Alc. 13,5 % Certifié AB, Ecocert.

3 étoiles
Prix: 
13,55 $

Perrin Nature 2005

Après avoir lu l'article de Louis Gilles Francoeur Main basse sur l'alimentation planétaire, dans Le Devoir de samedi, je suis allé chercher ce vin bio dans ma cave. Une bouteille qu'il n'auront pas ses Frankenstein de Monsanto. L'article parle des dirigeants de la compagnie Monsanto et de la FDA qui ont toujours soutenu que les BPC, l'agent Orange et autres poisons étaient bons pour la santé. Ils produisent maintenant des OGM et le fameux herbicide Round Up. Alors, il faut ouvrir un vin sans herbicide ni pesticipe.

Ce Nature de Perrin, appellation Côtes du Rhône, est frais et coulant. Il développe des arômes fins de petits fruits des champs. Il a une belle fraîcheur en bouche, de la tenue. Les tanins sont tendres et bien présents. Le tout est serré et fluide. C'est un vin d'un bel équilibre, digeste et facile à boire. Cépage grenache. Un vignoble certifié Ecocert. L'an dernier, pourtant je n'avais pas aimé ce vin.
Le 2006 va le remplacer bientôt.

2.5 étoiles
Prix: 
19,20 $

Les Graviers 2004

La saison du homard commence, voici un vin qui accompagnera bien ce crustacé.

Un bouquet reconnaissable d'échalotes fumées, d'oignons verts chauds et de beurre de maïs soufflé. Des notes oxydatives. D'autres y trouveront des noisettes, des graines de sésame... Les mêmes saveurs reviennent en bouche sur un beau fruité assez gras. Le vin est ferme, minéral et se tient bien. D'un bel équilibre. Il est d'une longueur extraordinaire, ces saveurs persistent très longtemps. 
Le producteur dit qu'il a un potentiel de garde de 20 ans. Je serais bien curieux de voir ce que cela donnera dans quelques années.

À servir avec les entrées, crustacés, viandes blanches et fromages.
«Les vignes sont cultivées sans désherbant, sans engrais chimiques ni produits de synthèse. Nous utilisons pour traiter la vigne du soufre, du cuivre et des tisanes de plantes. Fabrication et apport de notre compost. Ces vignes sont labourées en totalité. Dose de SO2 totale faible inférieur à 40mg/litre.»
Cépage chardonnay, 16 mois en fûts de chêne au tiers neuf. Arbois, Jura.
Une production de 6000 bouteilles. Byodynamie, Ecocert.

D'autres vins du même producteurs Stéphane Tissot.

4 étoiles
Prix: 
32,50 $

Les Meysonniers blanc 2006

Crozes-Hermitage
Une attaque expressive, de jolies saveurs de pêches mûres et de poires et conserve. Une belle texture huileuse, d'une certaine complexité. Des arômes de fleurs et d'épices. Chaleureux et moyennement corsé. Assez persistant.

Cépage: marsanne. Pas de bois.
Agriculture biodynamique Ecocert
Producteur: Chapoutier

À servir avec les viandes blanches, poissons et fromages.

3 étoiles
Prix: 
25,95 $

En Barberon Pinot Noir 2005

Des arômes de petits fruits, de griottes et de fumée. Assez consistant. Un beau fruité. Un peu brouillé. Belle texture, gras et long. À l'aération des arômes de terre et d'épice. Des tanins secs et un peu asséchants. Costaud. S'assouplit après un séjour en carafe: les tanins s'adoucissent alors, mais le fruité s'estompe un peu. Un pinot différent.
À mettre en cave et à revoir dans quelque temps.
Un vin du Jura de Stéphane Tissot.   Bio.

3.5 étoiles
Prix: 
30,75 $

Château Pech-Latt, Vieilles Vignes, Corbières 2005

Rouge très foncé et brillant.
Long, bien fait. Poivré, costaud, plein, ample. Beaucoup de fruit bien soutenu par une masse tannique de qualité. Un vin charnu. La saveur de poivre, probablement due à la syrah, est très agréable.

Carignan 30 %, syrah 30 %, grenache 25 % et mourvèdre 15 %.
Un vaste domaine de 120 hectares de vigne propriété du producteur et négociant bourguignon Laurent Max.
Élevage: 80 % en cuve de ciment, 20 % en fûts de chêne français de différents âges.
Bio depuis 1991. Certifié Ecocert.

3 étoiles
Prix: 
19,10 $

Domaine les Béates 2003

Des saveurs de noyaux, de pruneaux. Assez costaud, mais tout de même raffinées. Des tanins lisses. Malgré son degré élevé de 14,5, il n'est pas alcooleux. Il a suffisamment de matière pour intégrer tout cet alcool. Un vin compact, concentré qui coule bien.
Grenache, syrah et cabernet sauvignon. Un rendement de 25hl/ha seulement. C'est peu, la plupart des producteurs de vins de qualité disent faire 45-50 hl/ha.
«Vin issu de raisins de l'Agriculture biologique, certifié Ecocert»
Appellation: Coteau d'Aix-en-Provence.

3 étoiles
Prix: 
23,95 $

Dominio del Arenal, Cerrado del Espino 2006

Il est écrit sur l'étiquette «vin rouge écologique».
C'est un vin bio d'Espagne d'un bon rapport qualité-prix. Malgré son jeune âge, il a des arômes d'herbes sèches et de feuilles de tabac qu'on retrouvent habituellement dans les vins matures. Celui-ci est bien charpenté, les tanins granuleux emplissent agréablement la bouche. Il est d'une longue persistance gustative.

Sur la contre-étiquette, on peut lire «fermenté uniquement par l'action des levures autochtones adhérées aux
raisins. L'évolution naturelle de ce vin est respecté comme un être vivant qu'il est. (...) L'agriculture biologique, garantie de l'authenticité agricole, nous permet de mettre en bouteille la réalité du terrain.» Le lendemain, les arômes et saveurs de tabac étaient encore plus présents. Le vin s'évolu rapidement.
Cépage: tempranillo.
DO Utiel-Requena.  Agricultura ecologica. Alc. 12,5 %.
Haussé à 14,15 $, le 1er mai.

2 étoiles
Prix: 
13,60 $

Château Roubia, Minervois 2005

  «Sans engrais chimiques, ni désherbants, ni pesticides, afin de lui transmettre toutes ses qualités naturelles et préserver l'environnement.» 

C'est de qu'on lit sur la contre-étiquette. J'ai bien l'impression que nous verrons davantage de ces vins biologiques sur les tablettes d'ici quelque temps. Nous faisons de plus en plus attention à notre santé et à celle de notre environnement. Un plus grand nombre de producteurs ont aussi décidé de faire des vins plus sains, ou tout au moins de les produire de manière plus saine.

Celui-ci en est un bel exemple avec ses jolis arômes de fruits noirs et de cuir. Il a une belle présence en bouche, rien n'accroche. Tout est en harmonie, bien équilibré. Corps moyen, assez corsé. La texture est assez serrée. Il y a une note terreuse et minérale en finale. Longue finale d'ailleurs.

J'ai bu ce vin sur une période de trois jours, et il était encore meilleur la troisième journée. Donc, à bien aérer ou en passer en carafe. Le vin semble déjà mature.
 
Assemblage: carignan, grenache, mourvèdre et syrah. Alc. 13 %.
Produit issu de vignes cultivées en agriculture biologique, certifié  Nature et Progrès.

2.5 étoiles
Prix: 
13,35 $

Bonterra zinfandel 2006

On parle beaucoup ces jours-ci des résidus de pesticides dans le vin. S'il y a des vins dans lesquels il n'y en a pas, ce sont les vins bio. En effet, ceux qui cultivent leurs vignes de façon dite biologique s'interdisent d'utiliser des pesticides.

Peu de producteurs du Nouveau Monde affichent leurs choix bio. Toutefois, la maison Bonterra l'imprime elle carrément sur ses étiquettes «issu de culture agrobiologique».

Ce zinfandel a un nez discret, ce qui est surprenant pour un zin. En bouche, par contre, c'est plus affirmé, le fruité est chaleureux tout en rondeur. Peu tannique, c'est le propre de ce cépage, le boisé est évident et persiste en finale.
De la région de Mendocino.
D'autres vins de la maison Bonterra...

2.5 étoiles
Prix: 
23,55 $

La Moussière 2007

Un sancerre classique de très belle qualité.
Un beau nez floral sur une fine note d'herbe fraîche. Frais, vivace, bien minéral et assez ferme. Un beau sauvignon sans concessions. Certains me disent qu'ils naiment pas les sauvignons parce qu'ils goûtent trop souvent la pelouse fraîchement coupée arrosée de pamplemousse ou bien le pipi de chat. Il n'y a rien de cela ici. Les raisins étaient mûrs et la levure délicate. C'est raffiné, franc, net et d'une pureté remarquable. La finale est de surcroît très longue.

Dans la même lignée que les 2006, 2005 et 2002.

Un beau produit de la maison Alphonse Mellot à essayer avec la truite saumonée sur un lit de fenouil.

3.5 étoiles
Prix: 
26,40 $

Le Moulin des Nonnes 2005

Cuvée Ines Andrieu, Minervois
Un vin mielleux, gras et assez minéral sur une finale chaude. Le muscat lui donne une belle saveur.
Roussanne 50 %, grenache blanc 40 % et muscat 10 %.
Bouchon de plastique. Alc. 13 %. Agrobiologique.

2 étoiles
Prix: 
18,30 $

Querciabella 2005

Chianti classico
Un vin brillant, rouge pas trop foncé aux beaux arômes de cuir et de craie, suivie d'une petite note de crème. C'est costaud, rond, chaleureux et ample. L'acidité est bien dosé pour un chianti. Une finale sur la crème et le poivre. On voit que le boisé joue un rôle important dans ce vin, sans toutefois prendre trop de place.
Cépages:  95 % sangiovese, 14 mois en barriques françaises neuves à 30 %; cabernet sauvignon dans des barriques françaises neuves à 80 %. Production de 140 000 bouteilles. Le producteur suggère de le servir de 15 à 18 °C.
Le site Internet de la maison indique que ses vins ne contiennent pas d'OGM.

3 étoiles
Prix: 
26,65 $

Jean-Baptiste Adam et ses vins

Vous connaissez ses vins. Vous ne les avez pas achetés à la SAQ. Ils ne sont pas là. Vous les avez goûtés au restaurant, car ils ne sont disponibles qu’en importation privée.

Même si ses vins ne sont pas vendus par la SAQ, le producteur, comme plusieurs autres vignerons de grande qualité, a fait une tournée du Québec pour faire goûter ses bonnes bouteilles.

Il est allé à Québec, Montréal, Saint-Sauveur et à Gatineau. Il dit avoir beaucoup aimé sa visite à Québec où il a rencontré beaucoup de gens.

Jean-Baptiste Adam a complètement transformé la manière de faire son vin depuis une dizaine d’années.

Domaine d'Aupilhac Montpeyroux 2005

Ce 2005 est aussi bon que le 2004 qu'il remplace progressivement sur les tablettes. On peut trouver les deux millésimes.

Un vin qui plaît dès l'attaque. Il est très fruité et très tannique. Du fruit en masse, des tanins très riches. Costaud, très long.

Un nez profond et des arômes de fruits noirs et de cuir à l'aération. Ne pas craindre de l'aérer ou de le brasser énergiquement dans le verre. Alc. 13 %.

Une belle association entre le mourvèdre et le carignan.

3.5 étoiles
Prix: 
19,95 $

Domaine de la Vieille Julienne Châteauneuf-du-Pape 2005

Un vin étrange! Au premier abord, il ne nous a pas plu du tout. Le premier nez était très végétal avec des notes de caoutchouc brûlé qui rappelle les vins du Chili. Nous l'avons mis au frigo pour le rafraîchir et le laisser reposer un peu. Après quelques minutes, les odeurs végétales disparaissent et le vin devient beaucoup plus intéressant. C'est riche, costaud, chaleureux, fruité et épicé. Le vin a beaucoup changé dans le verre au bout de quelques minutes. Par contre, en se réchauffant de nouveau, il redevenait plutôt repoussant. Nous avons noté que la température de service était primordiale pour apprécier ce vin. Il faut le servir à 14 °C, sinon son côté végétal risque de vous rebuter. Un châteauneuf-du-pape particulier. Alc. 15 %. 
À revoir dans un an. Plutôt cher. C'est son deuxième vin. Jean-Paul Daumen fait une cuvée réservée à 240 euros (444$ en octobre dernier à Signature) Dix hectares dans le nord de l'appellation. Bio. Encépagement: grenache, syrah, mourvèdre...

3 étoiles
Prix: 
69,00 $

Domaine des Roches Neuves 2005

Un saumur-champigny bien consistant fait tout d'une pièce, d'un bloc. Équilibré et agréable. Une masse de beaux tanins, une fine note végétale de cabernet franc, mais moins marquée que ce qu'on trouve souvent en Loire. Fruité ample. Fruits noirs. 

Moins rustique que la cuvée Terres Chaudes 2004.
Servir sur les viandes et plats épicés. Alc. 13 %. Producteur: Thierry Germain. Vingt hectares en cabernet franc, deux hectares en chenin. Production totale: 120 000 bouteilles. Culture biodynamique

Pour en savoir plus sur les producteurs de la région de Saumur-Champigny www.producteurs-de-saumur-champigny.fr  et www.vinsvaldeloire.fr.

3 étoiles
Prix: 
19,85 $

Viognier Bonterra 2006

Un viognier très aromatique, exubérant même, aux beaux arômes muscatés. En bouche, on croirait goûter un raisin de Muscat. C'est frais, rond, velouté et floral. Il y a aussi une petite note minérale et un très léger sucré. Un vin croquant.
Il y aurait aussi du muscat, marsanne et roussanne dans ce vin. Alc. 13,9 %. Agrobiologique.
Accords avec mets asiatiques, cari, crevettes...
Voir les commentaires des autres produits de la maison Bonterra.

3 étoiles
Prix: 
23,90 $

Arbois Chardonnay Stéphane Tissot 2004

Quel beau vin original! Il se dégage de ce chardonnay d'Arbois des arômes intrigants d'amandes grillées, d'échalote grise, de vieilles barriques et de fumée. Ces mêmes saveurs reviennent en bouche. C'est frais, rond, sec, minéral et agréable. Un vin complet. 
À servir avec les entrées, poissons, boudins et fromages.

Une production de 8000 bouteilles. Vigne conduite en biodynamie. On lit sur le site du producteur que «les vignes sont cultivées sans désherbant, sans engrais chimiques, ni produits de synthèse. Nous utilisons pour traiter la vigne du soufre, du cuivre et des tisanes de plantes.»

D'autres vins du même producteur:

3.5 étoiles
Prix: 
24,55 $
Syndiquer le contenu