Bio

Geschickt, Kaefferkopf Gewurztraminer Grand Cru 2013

Il y avait longtemps que j'avais bu un gewurztraminer!
Ce cépage donne souvent des vins que l'on qualifie souvent d'exotiques.
Celui-ci est particulièrement délicieux. Très aromatique, floral, miel. Il sent le gewurzt. La bouche est ample, minérale, aromatique. C'est à la fois sec et sucré. La finale, très longue, est riche et miellée.
Il a bien accompagné les côtes levées en sauce légèrement sucrée.
Culture en biodynamie. Vendanges manuelles. Sucre 47 g/l. La contre-étiquette indique une sensation sucrée à 4 sur une échelle de 9.
Alc. 13%.
Producteur Frederic Geschickt.
En ligne et dans 47 magasins.

Accords suggérés par le producteur: «Apéritif, mais aussi en accord avec le foie gras, les fromages (Bleu de Bresse, Roquefort, Munster…), les cuisines exotiques et épicées et les desserts pas trop sucrés.»
91 points.

3 étoiles
Prix: 
28,45 $

Meursault, Les Narvaux, Domaine Rémi Jobard 2011

Meursault est une appellation de vin blanc bien populaire.
Il y a 63 vins de cette AOC actuellement au répertoire de la SAQ (Dont 8 s'affichent bio.)
Ce n'est pas donné: les prix vont de 48 $ à 200 $, après un prix médian de 91 $.
Celui-ci est assez intéressant. Il est pâle, mais très aromatique. Il a une belle bouche, bien corsée, chaleureuse qui se termine sur de jolies saveurs de noix. L'alcool est bien présent, le boisé équilibré. Il pourrait s'améliorer au cours des prochaines années en cave.
Sucre 1,4 g/l. Alc. 13,5 %.
Dans 3 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
72,50 $

Las2ces 2013

L'étiquette est originale et minimale.
Le nom «les 2 C» évoque le nom de la maison de production Chozas Carrascal. 
La contre-étiquette nous dit que le vin est fait des cépages macabeo et sauvignon.
Le vin est d'un blanc-vert éclatant. Le nez est ample, profond sur des arômes de pêche. Le fruité est ample en bouche avec des notes de miel et de pêche. C'est à la fois gras, sec et vif. D'une certaine complexité. Agréable. Longue finale sur un fruité ample et miellé.
Aoc Utiel-Requena.
Alc. 12,5 %. Sucre 1,8 g/l. Bio.
En ligne et dans 63 magasins.
3 étoiles
Prix: 
18,55 $

Pech Redon, l'Épervier 2011

Troisième arrivage, mai 2015.
Des arômes de cuir et de ferme. Une forte amertume bien persistante en bouche rend le vin presque imbuvable.

Pas représentatif de la production de ce beau domaine de La Clape.
J'y ai gouté de très beaux vins au printemps dernier.

Que s'est-il passé? L'action de levures Brettanomyces, des bactéries, l'oxydation un mauvais voyage?
Je lis les notes de deux dégustateurs québécois qui ont commenté des vins des deux autres arrivages et ils sont tombés sur de très belles bouteilles en novembre et en mars. Que s'est-il passé pour ce troisième arrivage de mai 2015? (Les deux autres arrivages étaient en juin et en octobre 2014.) Les cépages ne seraient pas les mêmes. Mes deux collègues mentionnent des parts presque égales de syrah et grenache. La bouteille que j'ai en main dit plutôt syrah, grenache, mourvèdre et carignan. C'est ce que dit aussi la fiche technique de l'agent importateur Roucet.

Comment expliquer l'amertume prononcée de ce vin et ses flaveurs de cuir et de ferme?
Oxydation, Brett, bactérie, bouchon défectueux, mauvais voyage...?
Je demande au vigneron.

Réponse du vigneron
«Merci pour votre message et de votre analyse.
Il s'agit sans doute d'un problème sur une bouteille, car j'ai dégusté la semaine dernière un Épervier 2011 qui se goûte très bien.
Il ne peut s'agir de bactéries ou de levures, car le vin a été filtré sur filtre stérile.
En ce qui concerne l'assemblage, c'est bien celui indiqué sur la bouteille.
L'assemblage syrah grenache concernait les précédents  millésimes et aussi le prochain!
Par contre pour expliquer ce problème, c'est beaucoup plus compliqué.
Il y a-t-il eu une contamination sur cette bouteille, cela peu arriver lors de la mise en bouteille (4000 bouteilles/heure), une bouteille mal rincée, un excès d'azote (les bouteilles sont remplies à l'azote avant de les remplir de vin pour protéger de l'oxydation), un mauvais voyage, un mauvais stockage pour un carton?
Je vous livre le dernier commentaire de dégustation de l'épervier 2011 lors de notre dégustation de la semaine dernière: robe rouge sang, nez très intense de cassis et de fruits rouges, garrigues, laurier, bouche puissante, mais fraîche, on retrouve le cassis et la garrigue. Finale longue et ronde  sur le poivre et la réglisse, tanins fins.
Je vais redeguster une bouteille ce dimanche sur le même arrivage que la SAQ et ne manquerai pas de revenir vers vous.
Cordialement, Christophe Bousquet»

Deuxième bouteille
Je retourne donc acheter une deuxième bouteille de ce vin dans le même magasin.
Des arômes qui rappellent la garrigue. Mêmes arômes en bouche. Plus de fruits aussi. On n'y retrouve pas les odeurs de cuir et de ferme. Il y a tout de même une forte amertume qui est assez étonnante.
Moins mauvaise que la bouteille précédente, mais pas vraiment buvable.
Un petit amer rend les vins plus complexes, mais là c'est vraiment trop amer.
Je me demande si je devrais aller chercher une troisième bouteille dans un autre magasin.
 

J'ai goûté le 2012 de ce vin à Montpellier en avril et il était délicieux.

Finalement, le 16 août, je suis allé chercher une autre bouteille de ce vin dans une autre succursale, à 700 kilomètres de la première, soit à Rimouski. Là encore le vin n'a pas été buvable, la finale est amère avec une forte odeur de dissolvant de vernis à ongle.

Prix: 
22,85 $

Canet Valette, Antonyme 2013

Un vin de Saint-Chinian épicé, aux jolies saveurs de fraises et de cerise, avec une note de ferme (brett?), sur une belle structure.
Cinsault et mourvèdre. On imagine le juteux du cinsault et les beaux tanins du mourvèdre.
Long, digeste, assez tendu, du tonus.
Très agréable à boire.
Sucre: 1,9 g/l. Alc. 12, %.
En ligne et dans 40 magasins.
Était 18,20 $, réduit à 17,75 $ le 22 juillet.
3 étoiles
Prix: 
17,75 $

Château La Lieue rouge 2013

Le vin me semble encore meilleur que l'an dernier.
Il a ces petits arômes de terre fraiche qui rappelle le cabernet franc de la Loire. Pourtant, il n'y a pas de cabernet franc dans ce vin, mais du grenache à 35 %, de la syrah à 30 %, du cabernet sauvignon à 15 %, du carignan à 15 % et du mourvèdre à 5 %.
Donc des flaveurs qui peuvent surprendre: terre et framboises.
La bouche est ample, très fruitée (framboise) sur de beaux tanins.
C'est un vin assez riche et qui a une certaine personnalité.
Sucre: 1,8 g/l. Alc. 14 %.
En ligne et dans 241 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,20 $

Genoli Ijalba 2014

Un beau vin blanc aromatique au fruité fin et floral.
Une belle bouche à la fois ferme, vive et ample.
D'une belle longueur aromatique et gustative.
Cépage viura.
Sucre: 1,8 g/l. Alc. 13 %.
En ligne et dans 210 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
14,75 $

Vento di Mare 2013

Un vin d'Italie léger et souple au fruité fin et assez vif.
Les tanins sont d'un beau granulé fin.
Cépages: nero d'Avola et cabernet sauvignon.
IGT Terre de Sicile.
Capsule à vis.
Sucre 4,5 g/l. Alc. 13 %.
En ligne et dans 195 magasins.

2 étoiles
Prix: 
12,95 $ à la SAQ | Rabais de 1,50 $ à 11,45 $ jusqu'au 5 juillet.

Alzipratu Fiumeseccu blanc 2014

De beaux arômes dans ce vin de Corse. Des arômes difficiles à décrire: fleurs, litchi, minéral et note de sapinage.
La bouche est suave, fraîche (citronnée) avec une bonne sensation de minéralité.
C'est bien sec et la finale est bien tendue.
C'est original et bien agréable à boire.
Il a bien accompagné le homard.
Ne le servez pas trop froid.
Cépage vermentino.
Sucre 1,8 g/l. Alc. 13,5 %.
En ligne et dans 76 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,20 $

Hatzidakis Assyrtiko Cuvée 15 2013

Le bouchon est imbibé, du moins sa paroi est mouillée. Le vin est jaune terne, couleur de jus de pomme dilué. Il dégage des odeurs de papaye séchée. Une dégustatrice a dit que c'est plutôt une odeur de vieille semelle. La bouche est asséchante et l'alcool bien présent.
Toutefois, j'aime cette odeur. Et en bouche, on dirait un très vieux vin. Il est oxydé.
Il est toutefois très différent d'une première bouteille commentée le 7 avril, qui elle dégageait une odeur de moufette.
Voir photo du bouchon et article sur ce sujet Bouchon de liège, silicone et paraffine.

0.5 étoiles
Prix: 
35,00 $

Domaine Olivier Pithon, Cuvée Lais 2012

Le vin de la semaine !

Un très beau vin du Roussillon fait par Olivier Pithon.
Il s'ouvre sur de très beaux arômes, d'épices, de cerise et de garrigue.
C'est ample, charnu, bien étoffé sur des tanins assez fermes.
La texture est d'un beau granulé.
Un vin de caractère vraiment très agréable.
La finale est longue sur des saveurs qui rappellent les framboises.
Cépages: grenache 40 %, carignan 40 % et mourvèdre.
Vendanges à la main. Élevage en cuve béton. Rendement 30 hl/ha.
Une production de 20 000 bouteilles.
Sucre: 3,2 g/l. Alc. 13,6 %.
En ligne et dans 77 magasins.
Olivier Pithon est le frère du célèbre Jo Pithon d'Anjou. Olivier s'est installé à Calce dans le Roussillon en 2001. Il a maintenant 17 hectares en culture biologique et biodynamique.

4 étoiles
Prix: 
26,20 $

Les Béatines 2014

Un rosé qui a du caractère. Un rosé assez costaud.
Dégusté à trois reprises dernièrement, ce rosé m'a beaucoup impressionné.
Il a beaucoup de corps, bien sec, d'un fruité élégant.
C'est à la fois costaud et raffiné.
Un très beau rosé rafraichissant. Un rosé de repas composé de grenache à 75 % et de syrah.
Sec: 1,2 g/l de sucre réducteur. Alc. 13 %
En ligne et dans 108 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,45 $

Native 2012, Rémi Pouizin

Ce vin fait partie des 8 vins dits «nature» actuellement disponibles dans quelques succursales de la SAQ de Montréal et de Québec. Les vins nature sont des vins faits de manière la plus naturelle possible et surtout sans soufre ajouté ou si peu. Ce n'est pas un label réglementé.
Ce vin est d'un beau fruité éclatant et croquant. C'est très beau, bien fait.
Un bel exemple de vin nature. Aussi une belle introduction aux vins natures.
Grenache à 70 % et syrah vendangés à la main. Élevage cuvé béton.
Appellation AOC Côtes du Rhône Villages Visan.
Alc. 14 %. Sucre: 2,2 g/l.
Vignes songées selon les préceptes de la biodynamie. Élevage en cuve béton. Servir à 14 degrés.
Dans 14 succursales.

3 étoiles

Pétale de Rose 2014

Un rosé aux beaux arômes rappelant les fleurs et les fruits frais. La bouche est bien fruitée, ample, vineuse et vive. C'est sec et bien consistant. La finale est longue, fruitée finement avec une note d'épice et assez chaleureuse.
Un rosé sec, sucre 2,5 g/l.
C'est élaboré avec les huit cépages du domaine. Cinsault 49 %, grenache 38 %, syrah 9 %, ugni-blanc 4 %, mourvèdre 3 %, sémillon 2 %, cabernet sauvignon 1% et rolle 1% cueillis à la main.
La productrice de ce vin, Régine Sumeire, suggère de la servir autour de 14º C, donc très loin de la température du frigo ou du bac à glace, mais plutôt comme un jeune rouge fruité. Servir en apéritif et avec les volailles, les sauces blanches, les poissons, le saumon fumé, les soufflés et la cuisine asiatique. Alc. 13,5 %. Bio.
Dans 371 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,85 $

Heinrich Blaufränkisch 2013

Bouchon de verre.
Quel beau vin! Très aromatique! Fruits noirs.
Texture lisse. Fruité mûr. Tanins fins bien enrobés par ce beau fruit.
Succulent. D'une grande buvabilité comme on dit.
Longue finale savoureuse.
Un vin digeste.
Il est de ces vins dont on ne cesse de s'en verser un autre verre!
Cépage: blaufränkisch (bleu français).
Alc. 12,5 %. Sucre: 2,1 g/l selon SAQ, 1 g/l selon le site du producteur.
Commenté aussi en février.
Dans 38 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
22,25 $

Buti Nages 2014

Rosé orangé, teinte cuivrée, bronze pâle. Très aromatique, grenadine.
Sent le rosé. Belle bouche assez gourmande, fruitée assez ronde. Belle acidité, note minérale. Longue finale gustative. Un vin rosé, sec et rafraichissant.
Cépages grenache 60 % et syrah. Pressurage direct pour la majorité et un peu de saignée en cuve selon les parcelles.
Un beau vin de Michel Gassier en Costières-de-Nîmes.
Le producteur suggère de le servir à 12 degrés, donc pas à la température du frigo qui est de 3 ou 4.
Sucre: 2 g/l. Alc. 13 % sur la contre-étiquette, 13,5 % site SAQ.
Capsule à vis. Bio revendiqué à partir de ce millésime 2014.
En ligne et dans 326 magasins. (374 magasins le 18 juin)

2.5 étoiles
Prix: 
15,95 $ à la SAQ | Réduit de 1 $ à 14,95 $

Tetramythos Roditis 2013

La première bouteille était légèrement bouchonnée et fade.
La deuxième est plus éclatante. C'est un vin blanc léger de la région de Patras au nord du Peleponèse en Grèce. Le cépage est le roditis. Le vin est floral, au fruité léger et délicat. Le tout d'un bel équilibre. Il a une petite note salée en finale. C'est facile, simple, pas compliqué et agréable à boire.
Parfaitement sec avec un taux de sucre résiduel de 1,7 g/l.
Alc. 13,5 %.
Dans 57 magasins.

2.5 étoiles
Prix: 
16,45 $

Château Yvonne, La Folie 2012

Appellation Saumur-Champigny.
Un très beau cabernet franc de la Loire!
D'un fruité pure, d'une texture souple et enveloppante. Le vin a une certaine tension. Les arômes sont nets et frais.
Le vin est très bien fait et n'a pas d'arômes d'humus ou de terre trop prononcés que l'on retrouve quelquefois dans les cabernets francs de la Loire.
C'est bien équilibré et succulent.
Il pourrait même faire quelques années de cave.
Cabernet franc 100 %. Levures indigènes. Sans collage ni filtration.  6 hectares. Rendement 25 hl/ha. Certifié Écocert.
Alc. 12,5 % à 13 %. Bien sec avec un sucre résiduel de 1,5 g/l.
En ligne et dans 47 magasins.

3.5 étoiles
Prix: 
26,55 $

Albet i Noya Tempranillo classic 2013

Nez de petits fruits et de jambon.
Jolie bouche, suave en attaque, puis bien texturée. Assez ample, fruité agréable. Tanins enrobés. Raisins cueillis à la main, vendanges manuelles. 
Finale assez soutenue. 
Cépage tempranillo 100 %.
PH 3,57, SO2: 69 mg/l.
 
Le producteur suggère de le servir à 13 degrés. Je l'ai testé à 18 et à 13 degrés. Bien bon dans les deux cas, mais plus frais et plus fruité à 13 degrés. Une production de 83 000 bouteilles. 
 
Alc 14 % sur l'étiquette et sur la fiche technique du producteur, mais 13,5 % sur le site de la SAQ.
Sucre résiduel: 1,9 g/l sur saq.com, mais 1,1 g/l sur la fiche technique du producteur.
En ligne et dans 66 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
17,40 $

Rabia Petit verdot 2010

Rares sont les vins composés entièrement du cépage petit verdot.
Celui-ci est parfaitement délicieux avec ses très beaux tanins à la fois fermes, fins et enveloppants.
Il y a aussi du fruit en masse dans ce beau vin harmonieux.
Aucre; 5,9 g/l. Alc. 14 %.

3 étoiles
Prix: 
28,40 $

Aglianico Biorganic, Di Maio Norante 2011

Très fruité, très aromatique. Compote de fruits. 
Belle attaque. Note terreuse. Beaux tanins, fruité chaud. Note de thé, petit amer en finale. Un peu déroutant et original.
Servir frais.
Alc. 13 %.  Sucre: 3 g/l.
En ligne et dans 70 magasins.
2.5 étoiles
Prix: 
18,80 $

Bonterra cabernet sauvignon 2011

Un bouquet de fruits, de cèdre et fleurs séchées.
Bouche plutôt souple pour un cabernet sauvignon de Californie. De beaux tanins sur un fruité agréable. C'est plutôt rond, succulent, finale sur le fruit, les fines herbes et les épices. De la belle matière.
Alc. 13,5 %. Sucre: 3,4 g/l.
En ligne et dans 248 magasins.
 

2.5 étoiles
Prix: 
19,95 $ à la SAQ | En rabais de 2 $ à 17,95 $ jusqu'au 10 mai.

Bourgogne Aligoté, Le Hardi 2012, Domaine Ballorin

Un vin blanc bien intéressant. On le dirait presque salé. La texture de ce vin est bien originale. Une impression d'écume fine sur la langue, une sensation perlante. C'est un vin minéral, très sec, légèrement acidulé, floral, avec des saveurs de pommes jaunes bien mûres. C'est sapide, assez complexe et bien agréable à boire.
Longue finale. Un vin digeste.
Alc. 12,5 %.
Dans plus de 50 magasins.

3 étoiles
Prix: 
23,50 $

Calcari, Xarel-Lo 2013

Un autre beau vin de la maison Parès Baltà.
Le cépage est le xarel-lo, un des cépages avec lesquels on fait les cavas.
Ce vin blanc est bien sec, minéral, floral.
La bouche est bien tendue sur des notes d'épices et de sapinage.
Un vin droit, bien fait et bien agréable.
Capsule à vis. Alc. 12,5 %.
En ligne et dans plus de 100 magasins.

3 étoiles
Prix: 
19,25 $

Les Terres Rouges Saumur Champigny 2013

Superbes arômes de cabernet franc de la Loire: humus, terre et champignons sur de beaux fruits. Bouche juteuse. Tanins fins, belles saveurs. Un cabernet franc de belle qualité. Belle texture d'un granulé assez fin.
Un vin d'un certain caractère. Intéressant.
Alc. 13  %.
Presque qu'aussi bon que le 2012.
En ligne et dans 55 magasins.

3 étoiles
Prix: 
20,85 $

Ijalba Maturana Blanca 2013

Très beau vin blanc de la Rioja. C'est sec sur un fruité assez gras. D'une belle rondeur en bouche. Agréable à boire, coulant. Bel équilibre entre l'acidité et le fruit. Assez long. Belle finale légèrement acidulée. Pêche. Petite note de fruits tropicaux. Digeste.
Ne le servez pas trop froid à 10-12 degrés.
Cépage maturana blanca. Cépage rare, 2 hectares à Ijalba en culture écologique. 
En ligne et dans plus de 70 magasins.
3 étoiles
Prix: 
23,35 $

Domaine la Prade Mari, Conte Des Garrigues 2010

Des arômes de crème, de violette, de vanille et de paille.
Une jolie bouche ample sur un fruité gommant, assez charnu et épicé.
De la matière en masse. Un vin généreux.
Très longue finale juteuse.
Un assemblage à parts égales de syrah et de grenache.
Alc. 14,5 %. Sucre; 2,3 g/l.
Dans 49 magasins.

3 étoiles
Prix: 
22,35 $

Attention: de plus en plus de mauvais vins bio

Nous rencontrons de plus en plus de vins bio ayant des défauts!
Est-ce un hasard? Est-ce dû au fait que nous en dégustons plus? Est-ce dû aux conditions de conservation?
Le fait est que depuis quelque temps, le nombre de vins bio oxydés, brettés ou contaminés par des bactéries est plus grand.

Nous sommes à la recherche de vins bio. Donc, nous en testons plus. Malheureusement, le taux de rejet s'est accru ces derniers temps. Pourquoi? Nous allons tenter de donner des pistes de réponses.

La première piste: la température
Les producteurs de vin bio mettent moins de sulfites dans leurs vins. Ce dioxyde de soufre est un préservatif efficace. Il aide à la conservation des vins. Il est essentiel selon plusieurs. Des vignerons réussissent à produire de bons vins avec très peu de sulfites ajoutés. Toutefois, ils doivent prendre des précautions supplémentaires d'hygiène à la vigne, à la cave et lors de l'embouteillage. Ils (et leurs employés) doivent être très méticuleux.

De plus, les conditions de transports et d'entreposages doivent être idéales.

Ces vins traversent l'Atlantique, sont entreposés dans d'immenses locaux à Montréal, sont ensuite distribués dans les 400 succursales par temps très froids et très chauds, sont conservés un temps dans les arrière-magasins (quelquefois surchauffés) des succursales; puis sont placés sur les rayons de nos petites et grandes surfaces que sont les succursales SAQ. La température y est réglée pour le confort des employés et non pour celui des vins. Il y fait 22 degrés Celsius.

«Sur le plan microbiologique, les populations de microorganismes dénombrés sont plus conséquentes à tous les stades», écrit l'Institut français de la vigne et du vin qui a mené des tests sur les vins qui contiennent moins de sulfites. «La question de l’évolution et de la tenue de ces vins au cours de leur conservation en bouteilles se pose.» Après si peu que deux ans en bouteilles «au niveau sensoriel des écarts significatifs apparaissent» L'IFV recommande de «repenser les conditions de transport et de conservation des vins conditionnés» avec moins de sulfites. (1)

Les auteurs du site 1001 Dégustations notent aussi que «le soufre étant un stabilisant, les vins faiblement dosés présentent un risque de moins bonne conservation, notamment lors de variations de température.» (2)

Piste 2: le bouchon
Ces vins bio qui contiennent moins de sulfites sont plus sensibles à l'oxydation et aux développements potentiels de bactéries. «Sur le plan microbiologique, les populations de microorganismes dénombrés sont plus conséquentes à tous les stades», écrit encore l'IFV. Il leur faut donc des bouchons très étanches de très bonne qualité. Le bouchon est le maillon faible ici.

La demande de bouchon de liège a explosé à la suite des hausses de production de vin dans le Nouveau Monde. Il est ainsi plus difficile d'avoir les meilleurs. Nous avons même vu des bouteilles de vin bio obturées avec des bouchons de plastique. Ce sont les bouchons réputés les moins étanches. Donc à éviter. Vin bio et bouchon de plastique à éviter. Ce n'est pas toujours possible, car nous savons rarement ce qu'il y a dans le goulot.

Piste 3 : ascorbique
Afin d'utiliser le moins de sulfites possible, le producteur doit tout de même assurer la conservation de son vin. Il peut se tourner alors vers d'autres moyens. L'utilisation de l'acide ascorbique en est un. C'est aussi un antioxydant. Il a ses qualités et ses défauts. En effet, la charte des vins bio de la FNIVAB recommande la «prudence avec l’acide ascorbique, qui permet certes de minorer les apports en SO2, mais qui peut se révéler à terme hyper oxydant lors de certaines évolutions.»

Finalement, ça peut être une combinaison de plusieurs facteurs. Le vin bio moins bien protégé est plus sensible aux variations de température et nécessite un bouchon de meilleure qualité.

L'avenir
Le nombre de vins bio augmente et continuera d'augmenter. Les risques d'en rencontrer de plus en plus de défectueux s'accroitront alors. À moins d'être plus prudent dans le transport, l'entreposage et dans la présentation en magasins. Ces vins devraient être conservés dans la section la plus fraiche des magasins.

La Société des alcools du Québec doit lancer bientôt quelques vins nature. Ces vins qui contiennent très peu de soufre ajouté sont très sensibles à la température. Ils doivent généralement être conservé à des températures inférieures à 14 C. Est-ce qu'ils le seront?

À retourner
Quoi qu'il en soit, si vous débouchez une bouteille qui est défectueuse vous pouvez la retourner. En effet, la Loi de protection du consommateur du Québec oblige les commerçants à reprendre tout produit défectueux. Malheureusement, très peu de consommateurs retournent les bouteilles défectueuses. Ce n'est pas ainsi que nous allons améliorer la situation.

_____

(1) Limiter l’utilisation du SO2 tout en préservant la qualité du vin
(2) Vins Bio, vins biologiques, vins certifiés AB
(3) Charte vin bio FNIVAB

Château la Tour de l'Évêque rouge 2012

La première bouteille était plutôt terne et décevante. Je connais ce vin et je sais que ça peut être bien mieux. Je vais changer la bouteille à la SAQ.
La deuxième bouteille est beaucoup plus intéressante.
Bien aromatique, corbeille de fruits embaumant sur une petite note végétale peut-être donnée par le cabernet sauvignon.
Bouche très ample, charnue même, abondance de fruits. Riche. Très longue finale. 
Tanins bien intégrés au fruit abondant. 
Un vin riche.
Syrah et un peu de cabernet sauvignon.
Côtes de Provence mis en bouteille au château.
Vendanges manuelles, bio.
Dans 48 magasins,

Commenté aussi en octobre dernier.

3.5 étoiles
Prix: 
21,75 $

Alsace Marcel Deiss 2012

Une explosion de saveurs, des oranges, des abricots, des noix, du miel, du tilleul, sur un corps gras et voluptueux. C'est délicieux. La finale sur les mêmes saveurs est longue et très agréable. Une petite sensation sucrée accompagne tout ce fruité.
C'est 13 cépages complantés, c'est-à-dire pêle-mêle dans les vignes, tout est bien sûr récolté en même temps et vinifié ensemble.
Dans 20 magasins.
3 étoiles
Prix: 
24,55 $
Syndiquer le contenu